Suivez-nous

Séries

Netflix n’a pas toujours été à l’aise avec le vocabulaire « binge watching »

Le binge watching fait partie de l’ADN de Netflix. Pourtant, l’entreprise n’a pas toujours été à l’aise avec ce vocabulaire.

Il y a

le

Netflix week-end
© Clay Banks (via Unsplash)

Netflix a largement contribué à populariser la pratique du « binge watching », grâce à son modèle qui consiste à sortir tous les épisodes des nouvelles saisons de ses séries le même jour (du moins, généralement).

Ce que vous ignoriez peut-être, c’est que Netflix a eu du mal à accepter le fait que ce vocabulaire soit associé à sa marque. Et cela est assez compréhensible.

Lors d’une interview avec le Hollywood Reporter, Cindy Holland, responsable des contenus originaux chez Netflix, est récemment revenue sur l’arrivée de ce phénomène, qui est parfois associé à la sortie de la première saison de la série Orange Is The New Black.

Holland raconte qu’à l’époque, Netflix avait une certaine inquiétude par rapport au terme « binge », qui peut être traduit par « frénésie » en français.

L’entreprise aurait même recherché d’autres verbes à conseiller à la place de « binge watching ». Mais les médias et le public étaient déjà habitués à ce vocabulaire. Et Netflix aurait donc fini par apprendre à aimer et à accepter le binge watching.

D’ailleurs, lorsqu’on s’exprime en français, il vaut mieux garder cet anglicisme, plutôt que de chercher à utiliser la traduction officielle qui vous découragerait certainement.

Il y a deux ans, la Commission générale de terminologie et de néologie frappait fort en créant la traduction en français de binge watching : visionnage boulimique (oui, c’est nettement moins sexy).

Précédemment, cette commission a aussi traduit hashtag par « mot-dièse » et streaming par « flux ».

Le binge watching : une spécialité Netflix ?

Récemment, Netflix a mis en ligne une nouvelle saison de sa série Stranger Things, l’une de ses séries phares actuellement. D’après les statistiques officielles publiées par la firme, au bout de seulement 4 jours, 18,2 millions de personnes ont terminé la saison entière.

Jeff Bezos, patrons d’Amazon (qui est pourtant concurrent de Netflix), est un mordu de cette série. Il a fini la saison 3 en un jour.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests