Suivez-nous

Cinéma

Netflix rejoint l’association des studios hollywoodiens

Netflix vient de passer un cap important en rejoignant une association très puissante qui va changer les choses pour elle.

Il y a

le

Netflix Cannes

Une association presque centenaire

Netflix n’est plus le petit service de vidéo à la demande que l’on connaissait avant. Bien sur, c’est une évidence qui se dessine peu à peu grâce au nombre d’abonnés, aux nominations, aux récompenses, aux créations maison qui révolutionnent en partie notre conception de comment se voit une série ou un film.

Toutefois, Netflix force aussi le changement dans l’industrie du cinéma. C’est ce que vient de démontrer son intégration à la MPAA, la Motion Picture Association of America, une association qui défend les intérêts des studios. Concrètement, c’est donc une plateforme de diffusion qui rejoint les rangs des producteurs, sans nul doute, il s’agit aussi de la reconnaissance de l’évolution de son statut.

Surtout, il faut bien comprendre que c’est une association très restreinte. Il n’y avait que six studios en son sein avant que Netflix n’y fasse son apparition : 20th Century Fox, Paramount, Sony Pictures, Universal, Walt Disney, et Warner Bros. Entertainment.

Le rôle central de Netflix reconnu dans le milieu du cinéma

Le rôle de la MPAA se divise en deux grandes fonctions. Tout d’abord, établir le classement des œuvres, selon le public auquel elles sont destinées. Elles font aussi la lutte aux vilains pirates, en désignant les sites qui permettent de diffuser des œuvres sans que la loi sur le droit d’auteur ne soit respectée.

Après tout, cette intégration est plutôt logique, puisque Netflix dépense déjà des milliards chaque année pour produire des contenus originaux. Jusque-là, en revanche, le studio n’a pas fait preuve d’une grande lutte contre le piratage, c’est même plutôt le contraire.

La reconnaissance devrait aussi ouvrir des portes à Netflix. Fini peut-être le snobisme de la part de Cannes ou de la part de certains réalisateurs qui ont eu des mots durs. Cette dernière tendance est déjà à la baisse comme le prouve l’arrivée d’Alfonso Cuaron avec Roma, un film produit par la plateforme de streaming. Une œuvre qui pourrait bien récupérer de nombreuses récompenses sous peu

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests