Nobel : la nouvelle série norvégienne de Canal + arrive le 9 septembre

La nouvelle série de Canal + est un thriller géopolitique en huit épisodes qui propose une approche très sensible de la guerre.

Une série venue du Nord

Les séries nordiques décidément ont la cote sur Canal +. Après l’excellente série Acquitted, la chaîne cryptée compte bien à nouveau marquer les esprits avec « Nobel » et le samedi 9 septembre sera donc la première soirée de diffusion de cette première saison inédite. La série sera composée de 8 épisodes de 52 minutes chacun.

Diffusée en 2016 sur la chaîne NRK, ce programme norvégien est déjà disponible sur Netflix. Comme à son habitude, Canal + proposera un rythme de diffusion de deux épisodes par semaine et la possibilité d’accéder à la série via Canal + à la demande.

Une narration complexe et une approche sensible de la guerre

« Nobel » est réalisée par Per-Olav Sorensen (The Heavy Water War : Les soldats de l’ombre) et le personnage principal, Erling Riser, est incarné à l’écran par Aksel Hennie que l’on a déjà pu voir à l’œuvre dans le film « Seul sur Mars » de Ridley Scott (il incarnait Alex Vogel, un astronaute de Ares III).

La série est un thriller d’espionnage et l’histoire raconte le retour d’Erling à Oslo après avoir fait partie des Forces spéciales norvégiennes à Kaboul. Entouré de sa famille et de ses amis, sa mission le poursuit et il devient rapidement le pion d’un mystérieux complot politique…

La paix a toujours un prix

Comme beaucoup de séries géopolitiques, le côté hyperréaliste est mis en avant et permettent d’aborder des sujets complexes comme le métier de soldat, les tiraillements entre les choix sur le terrain et la vie « normale » dans son pays ou encore le bien-fondé des interventions militaires ou le deuil. La narration favorise une montée en tension au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire.

Enfin, l’intrigue politique que l’on découvre au fil des épisodes met en lumière un portrait étonnant de la realpolitik de la Norvège qui a plutôt une image pacifique et au-dessus de tout reproche d’un point de vue extérieur.


Nos dernières vidéos