L’édito du lundi (une semaine de web et de réflexions en vrac)

Depuis que je travaille « dans » le web et plus particulièrement depuis que je blogue, j’ai toujours trouvé cette période d’avant grandes vacances assez bizarre. L’été paradoxal Les mois de juin et juillet sont deux mois de paradoxes : l’ambiance estivale est déjà présente, notre envie de bosser diminue au même rythme que les terrasses et

Depuis que je travaille « dans » le web et plus particulièrement depuis que je blogue, j’ai toujours trouvé cette période d’avant grandes vacances assez bizarre.

L’été paradoxal

Les mois de juin et juillet sont deux mois de paradoxes : l’ambiance estivale est déjà présente, notre envie de bosser diminue au même rythme que les terrasses et les verres de Pastis se remplissent, et pourtant sur le web et les médias sociaux l’actualité n’est jamais aussi riche que pendant cette époque pourtant plutôt propice au farniente.

Cela commence en général début juin avec la maintenant traditionnelle arrivée du nouvel iPhone et la fameuse keynote d’Apple : le rythme est donné, et les annonces se succèdent ensuite à une cadence infernale du côté des fabricants de mobiles ou de matériel informatique pour qui se préparent déjà les salons de rentrée et les fêtes de fin d’année, mais aussi pour les stars du web, chez qui la concurrence n’a jamais été aussi féroce.

La faute aussi aux américains, d’où provient 90% de l’actualité mondiale du web des nouvelles technologies, et qui eux ne prennent jamais de vacances, ou si peu (regardez Lance Armstrong). Visez un peu tout ce qui a déferlé ces dernières semaines : en vrac, l’iPhone 3GS, Google Wave, le nouveau moteur de recherche Bing de Microsoft, la sortie du Palm Pre aux USA, la présentation du HTC Hero et celle du Samsung Galaxy, le pré-lancement de Windows 7, l’annonce de Google Chrome OS, la sortie de la version 2.8 de WordPress, etc, etc, etc.

De quoi faire tourner la tête des blogueurs les plus prolifiques, au moment où ces derniers pensaient enfin pouvoir lever le nez de leur écran après une année marathon, et pouvoir enfin s’occuper du hacking de leur barbecue. La vie est cruelle.

Twitter à poil devant le Prisu

Sinon j’ai été comme tout le monde un spectateur attentif autant qu’ébahi des déboires de Twitter et du coup fumant du camarade Korben, qui a même eu droit aux honneurs d’une citation (avec un lien s’il vous plait) dans le New York Times. Je pense cependant que Manu, toutefois très prudent et correctement éthique dans ce qu’il a montré et caché, a un peu joué avec le feu sur ce coup. Je me suis posé la question que s’est certainement posée tout blogueur (ou journaliste ou éditeur de contenu, numérique ou pas) un tant soit peu concerné par le sujet : qu’aurais-je fait à sa place ? Je n’ai pas la réponse, mais je me demande vraiment si j’aurais publié les documents sur Presse-citron. Peut-être aurais-je négocié mon silence contre quelques avantages (allez Evan, je la ferme et tu me files 20% de Twitter, tope-là mon pote)  🙂

Je vous conseille à ce sujet la lecture de cet article de Pierre Haski sur Rue89, qui apporte un point de vue éclairé de journaliste sur la question. Et aussi le petit Sondage de la semaine que j’ai mis en place dans la colonne centrale.

Enfin, à propos de Twitter, méfiez-vous beaucoup de certaines applications, qui ont parfois des comportements inattendus. Je me suis fait piéger ce week-end par iTwitter, nouveau client Twitter pour iPhone pourtant très prometteur, mais qui cache un défaut pouvant avoir des conséquences fâcheuses, voire graves : quand vous répondez (touche « Reply ») à un message privé (direct message), votre réponse part… sur la timeline publique, alors que tout indique que celle-ci est également privée et adressée à votre correspondant. Inadmissible en termes de confidentialité. Même si l’application est bien conçue pour le reste, ce bug lui vaut un gros zéro pointé, et mériterait de la dégager illico de l’App Store jusqu’à correction !

Des smartphones plein le bermuda

Côté matos, j’ai reçu cette semaine deux nouveaux smartphones à tester : un HTC Touch Diamond 2 et un Nokia N97. J’essaie de jongler entre ces deux appareils et mon iPhone pour une tentative d’utilisation réelle et quotidienne, même si ça n’est pas très facile. Premières impressions : le HTC est sympa et très réactif par rapport à ses grands frères, mais l’interface reste parfois d’une ergonomie discutable, et son autonomie est d’après ce que j’ai pu voir encore trop faible (mais je ferai d’autres tests), quant au N97, c’est un appareil séduisant et assez intuitif, mais le tableau est gâché par une suite logicielle de gestion OVI (connexion, synchronisation…) totalement calamiteuse. J’y reviendrai en détail.

La vie des animaux

Je participe avec mon pote Henri au concours Samsung wb550 Challenge et je suis un très mauvais élève, qui devrait normalement se faire tirer les oreilles cette semaine par mon co-équipier mais aussi par Samsung car je n’ai pas encore fait les photos pour le thème du deuxième mois : animaux. J’ai bien essayé de prendre mon chat en photo sous toutes les coutures :  le pauvre s’est fait bombarder de flashes hier pendant sa sieste puis sa toilette, mais rien à faire, la photo animalière c’est vraiment pas mon truc, surtout avec un compact, aussi bon fut-il.  Elles sont toutes à chier et parties direct à la corbeille. Si au moins j’avais pu présenter celle-ci, voire même celle-là, nous aurions peut-être eu une petite chance… En fait je crois que quand on a goûté au reflex, et qu’on commence un tout petit peu à savoir s’en servir (j’ai bien dit « un tout petit peu » hein) on revient difficilement au compact, dont les clichés paraissent fades et sans relief, presque sans vie, oserais-je dire (mais je n’ose pas).

Allez, il me reste une grosse dizaine de jours de taff avant les grandes vacances et une migration de 3 semaines sur une île au coeur de la méditerranée. Je peux vous dire que celles-ci je ne les ai pas volées : pour la première fois depuis très longtemps je compte les jours avant la quille.

C’est tout pour aujourd’hui. Et que la semaine soit bonne pour vous.


Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. c’est marrant moi je trouve au contraire que la blogosphère est « morte » durant l’été. Pour dire, j’ai même réussi à vider complètement mon Google Reader !!!

    Il y a de l’actu, c’est sûr, mais pas ou peu de relais !

  2. Eric

    @JM, aucune nouvelle pour moi non plus, ça va bientôt faire 3 semaines que j’ai fait la demande et j’en ai besoin pour les vacances

  3. Pingback: Nokia N97 contre HTC Touch Diamond 2, Hack Twitter, l'édito du …

  4. File moi ton appareil et je mitraille les 3 chats que je vais retrouver en Belgique dés ce samedi 😀 (par contre étant très mauvais en photo le résultat sera similaire au tient à 99% : poubelle ^^)

  5. J’aurai de suite contacté mon avocate pour qu’elle me dise ce qu’il est possible de tenter. Je n’aurai pas contacté Twitter moi-même, trop échaudé par l’affaire Humpiche.

  6. Moi qui blogue à partir du Brésil et au bord de la mer, dans une zone subtropical, c’est 12 mois de l’année où l’ambiance est estivale. Ce n’est pas un bon endroit pour bloguer, il y a trop de facteurs extérieurs qui font qu’on a plutôt envie d’aller boire une bonne bière fraiche.

    Enfin comme ici c’est l’hiver, juillet et aout seraient peut être les mois les plus productif car il fait relativement doux!

  7. C’est vrai que l’Internet européen se vide un peu pendant l’été. A part les sites relatifs au tourisme il est difficile de trouver le vent qui va faire gonfler les voiles.

  8. Haha joli édito ! On sent une relache sur le web français, mais pourtant le nombre de visiteurs ne semblent pas descendre. Ne serait-ce que les webmasters qui prennent des vacances ?

Répondre