Nouveau : Seesmic Web ajoute les listes, les Trending Topics et la géolocalisation

Depuis quelque temps j’ai un peu modifié mon utilisation de Twitter, ce qui s’est traduit par l’adoption de services tiers qui me permettent en théorie d’effectuer une veille que j’espère plus efficace et moins chronophage. Pour cette raison, après avoir été un utilisateur de Twhirl, puis de Seesmic Desktop et de TweetDeck, je n’utilise finalement

Depuis quelque temps j’ai un peu modifié mon utilisation de Twitter, ce qui s’est traduit par l’adoption de services tiers qui me permettent en théorie d’effectuer une veille que j’espère plus efficace et moins chronophage.

Picture-3

Pour cette raison, après avoir été un utilisateur de Twhirl, puis de Seesmic Desktop et de TweetDeck, je n’utilise finalement plus de client Desktop. Je privilégie Twitter Web, que je m’astreins à ouvrir pour de courtes séquences parsemées au fil de la journée, parfois réduites à quelques minutes, le temps de relever quelques tweets intéressants et prendre la température du jour. Et de poster quelques conneries bien sûr, vous croyez quoi ?

De fait, pour cumuler les avantages d’un client desktop et d’un client web, je me suis laissé convaincre par Loic et j’ai adopté récemment Seesmic Web, qui disons-le, est tout simplement parfait pour mon usage (Loic, je t’envoie mon ID Paypal pour cet éloge élogieux pas encore sponsorisé).

Seesmic Web évolue et va annoncer dans les heures qui viennent trois nouvelles fonctionnalités (déjà présentes sur Twitter Web et sur Seesmic Desktop) : les Listes, les Trending Topics et la géolocalisation (pas encore visible au moment où j’écris ces lignes). En gros, vous pourrez faire, mais de façon plus pratique, ce que vous faites déjà avec Twitter Web, mais dans une interface bien plus complète, personnalisable et surtout, qui propose, elle, un actualisation automatique.

Twitter en mieux, en quelque sorte.


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. le virement paypal est en route 🙂

    pour info les listes sont disponibles immediatement pour tous les users et elles s’autorafraichissent, ce qui est impossible a faire sur un desktop pour l’instant, nous travaillons en ce moment avec Twitter pour trouver une solution

    c’est dispo et auto refresh sur seesmic web immediatement!

  2. Je suis fan de Seesmic Desktop. Non pas que le logiciel soit parfait, mais sa gestion et compréhension très fine des problématiques multi-compte est pour moi incomparable avec ce qui se fait ailleurs. Ca me fait vraiment gagner du temps pour le community management.

    Seesmic Web j’ai plus de mal à voir l’intérêt, même si c’est sûr qu’il est plus en phase avec les usages sur Twitter, que Twitter.com…

    La seule chose qui manque à Seesmic Web & Desktop : pouvoir planifier la publication de tweets à l’avance, comme avec Hootsuite. C’est fort pratique, histoire de ne pas poster au plein milieu de la nuit, quand personne n’est connecté 😉

    (et probablement une optimisation des perfs de Seesmic Desktop, comme avec la plupart des appli Air…)

  3. @Loic : moi mon problème avec Seesmic Desktop, aussi bien pour la version Web que Adobe AIR, c’est les couleurs des reply et des DM.

    Avec Twhirl, elles sont en vert ou en jaune, c’est super visible. Avec Seesmic Desktop, on fait à peine la différence avec un tweet normal …

  4. C’est un vrai sujet, le mode de consommation des tweets. Je ne suis content de rien pour le moment.

    J’aimerais intégrer ça à Google reader et je regarde de près les prochaines évolutions de Netvibes. L’idéal pour moi est une seule appli avec les mêmes filtres pour gérer tweets et flux RSS.

  5. J’avais essaye Seesmic Desktop il y a qq mois et j’avais pas vraiment accroche… J’y ai préféré TweetDeck qui etait quand meme plus abouti. Y a aussi Digsby qui est pas mal du tout et qui ne gère pas QUE twitter.

    Quand a Seesmic Web et bien pas mal du tout, mais rien de révolutionnaire tout de même. De plus j’ai une erreur de « Clef d’API google Maps » 🙁

    Sinon ce qui serait intéressant Eric c’est de savoir comment des sociétés tel que Seesmic compte gagner de l’argent avec de tels services.

Répondre