Suivez-nous

Tech

La NSA songe à abandonner un programme d’espionnage révélé par Snowden

Il semblerait que la NSA songe à mettre fin à un important programme de surveillance de masse révélé par Edward Snowden il y a quelques années.

Il y a

le

Edward Snowden NSA
Edward Snowden en 2013 © Wikimedia Commmons

Comme l’indique le New York Times dans un récent article, la NSA (National Security Agency) pourrait bel et bien mettre fin à l’un de ses programmes d’espionnage emblématique.

La NSA n’utiliserait plus le fameux programme d’espionnage « depuis des mois »

Bien que secret, le programme avait été révélé au grand jour par Edward Snowden, un lanceur d’alerte américain ancien employé de la CIA et de la NSA qui a dévoilé plusieurs dispositifs similaires en 2013. Le programme que l’agence américaine pourrait bien stopper concerne l’espionnage des communications téléphoniques, qu’il s’agisse des appels téléphoniques ou des SMS. Celui-ci avait été mis en place quelques années après les attentats du 11 septembre, un événement qui a grandement contribué au renforcement de la sécurité aux États-Unis, qu’il s’agisse des frontières ou des dispositifs de ce type. Si Snowden a révélé ce dernier, peu de détails sont encore connus, car l’outil reste particulièrement secret – et illégal.

Plusieurs sources concernées ont déclaré au New York Times que le fameux programme n’avait pas été utilisé « depuis des mois », ce qui aurait amené la NSA à se tourner vers un potentiel abandon. En conséquence, il se pourrait également que le gouvernement décide de ne pas accorder à l’agence le droit de l’utiliser plus longtemps. À la fin de l’année en cours, la dispense qui permet à cette dernière de l’utiliser sera terminée, et il se pourrait donc qu’elle ne soit pas reconduite pour une nouvelle période de quatre ans.

Pour rappel, une nouvelle loi baptisée Freedom Act a été votée par l’administration Obama en 2015, mais cela n’avait alors pas empêché le président de l’époque de renouveler la dispense dont la NSA avait besoin pour utiliser ce programme. Quant à cette loi votée par le Congrès, elle stipule que l’agence n’a plus le droit de pratiquer l’espionnage de masse par le biais de tel outil, bien qu’elle puisse encore mettre des citoyens sur écoute en cas de validation avec un juge.

Si le fait que ce programme d’espionnage tende à disparaître est une bonne nouvelle pour les libertés individuelles, il ne serait pas étonnant que celui-ci renaisse de ses cendres dans les mois ou les années à venir. En effet, la NSA pourrait songer à la mise en place d’un nouvel outil qui s’adapterait, ou non, aux lois en vigueur aux États-Unis.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests