LoRa IoT Challenge : Orange et Bouygues experimentent le LoRa, futur réseau des objets connectés

À l’occasion du LoRa IoT Challenge, des ingénieurs ont eu pour mission de développer services, applications et objets connectés dans un délai imposé de 24 heures.

En pleine explosion, les objets connectés et leurs services adjacents sont au centre des attentions de nombreuses industries. Organisé en France, un challenge met évidence les capacités d’une nouvelle technologie, le LoRa, aux services des objets connectés.

Qu’est-ce que le LoRa ?

Les objets connectés, l’un des piliers de l’évolution électronique des années à venir, sont attendus pour être à un nombre de 25 milliards d’ici 2020. Leur besoin de connectivité, et donc, d’énergie, sur le long terme sont une problématique. Problématique à laquelle répond la technologie LoRa, réseau de communication très basse consommation spécifique à l’IoT (Internet of Things, l’internet des objets). Sa particularité réside dans la transmission d’informations légères, sur de longues portées, mais aussi sur du long terme. Autrement dit, le but ici n’est pas de transmettre de l’information en direct, en « always-on » de la même manière que nos smartphones, mais de recevoir des informations de manière cyclique, permettant aux objets connectés de fonctionner sur batterie pendant de longues périodes, de l’ordre de l’année.

Un challenge pour promouvoir le potentiel de la technologie

C’est ici que les opérateurs français Orange et Bouygues interviennent. À travers l’organisation du LoRa IoT Challenge, qui s’est déroulé les 17 et 18 Janvier, des ingénieurs ont eu pour mission de développer services, applications et objets connectés a partir de cette nouvelle technologie dans un délai imposé de 24 heures. Accompagné de plusieurs grands noms de la technologie et de l’industrie tels que Microchip, Sagemcom, Groupama, Schneider Electric et Colas, les 25 équipes de développeurs ont présenté leurs projets dans 3 catégories : Smart-Agri, Smart-Cities, et Smart-Mobility.

Le mercredi 18 janvier, le jury de professionnels ont récompensé 6 équipes pour leurs projets et bénéficieront chacun d’une dotation financière et d’un accompagnement à la réalisation de leurs projets.

  • Dans la catégorie Smart-Agri, proposée par Groupama :
    – Catégorie Expert : NeXXtep, pour la prévention des incendies par auto inflammation des fourrages, représenté par Fabien Vermot Desroches.
    – Catégorie Espoir : Smart Bac, pour la prévention du débordement des abreuvoirs et supervision du niveau d’eau dans les bacs des troupeaux, représenté par Stéphane Cadinot.
  • Dans la catégorie Smart-Cities, proposée par Schneider Electric :
    – Catégorie Expert : Smile GPL 4ever, pour le partage d’énergie produite par groupe électrogène/panneau solaire/éolien, a un ou des voisins, représenté par Antoine Loheac.
    – Catégorie Espoir : SmartLight, pour la détection automatique d’une absence ou d’un défaut de luminosité, représenté par Adrien Chan.
  • Dans la catégorie Smart-Mobility, proposée par Colas :
    – Catégorie Expert : Roadware, pour un système de gestion de la signalisation routière (signalisation dynamique), représenté par Radoslaw Wisniewski.
    – Catégorie Espoir : Findpark, un projet handispot qui aidera les personnes à mobilité réduite à trouver une place de stationnement, représenté par Yassine Chafik.


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend