Suivez-nous

Internet

Orange met en vente une partie de son réseau de fibre optique en zone rurale

Cette transaction pourrait rapporter autour d’un milliard d’euros à l’opérateur historique.

Il y a

  

le

 
Orange-Logo
© Orange

C’est un mouvement qui concerne l’ensemble des fournisseurs d’accès à internet tricolores. Après Altice, Free et Bouygues, Orange a décidé de céder partiellement ses réseaux de fibres optiques. Selon Les Échos, l’entreprise a mandaté la banque d’affaires Crédit Suisse pour gérer cette opération.

Concrètement, l’opérateur historique va céder 4 millions de lignes situées en zone rurale. Le quotidien économique précise que les opérations ont commencé dès ce lundi. La compagnie ne devrait pas avoir trop de difficulté à trouver preneur et de nombreux candidats sont évoqués. Pour la France, on retrouve ainsi EDF Invest, CNP, Crédit Agricole Assurances, ou encore la Caisse des Dépôts. D’autres repreneurs étrangers semblent intéressés parmi lesquels la Caisse de dépôt et placement du Québec et le fonds souverain singapourien GIC.

Orange vient de lancer ses premiers forfaits 5G

En tout, cette vente pourrait rapporter gros à Orange et nos confrères évoquent la somme d’un milliard d’euros. De fait, l’entreprise est donc la dernière parmi ses concurrentes à franchir le pas de la vente d’infrastructures. L’exemple d’Altice est à cet égard emblématique. La firme a en effet empoché 3,6 milliards d’euros en 2018 en vendant la moitié du capital de sa filiale qui gère ses pylônes en France et de celle gérant le déploiement de la fibre en zone rurale.

Les Échos précisent que ces ventes s’effectuent dans un contexte compliqué pour les opérateurs. Ainsi, les coûts du déploiement de la fibre, de la 4G et de la 5G sont importants et ces derniers doivent aussi gérer une concurrence très importante en Europe. Dès lors, l’urgence est de trouver des financements afin de dégager des marges de manœuvre.

Pour rappel, Orange est récemment arrivé en tête des enchères d’attribution des fréquences 5G en France. La compagnie a obtenu 4 blocs de fréquence de 10 MHz, auxquels il faut ajouter le bloc de 50 MHz initialement acquis par chacun des opérateurs. En tout, la firme a déboursé 854 millions d’euros dans ces opérations. Elle a dans la foulée lancé ses premières offres de forfaits 5G.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests