Orb 2.0 = Netvibes + Youtube + Flickr + Foldershare ?

(note aux lecteurs : ce billet m’a pris un temps fou a rédiger car la nouvelle interface de Orb n’est pas facile à appréhender au premier contact) (note aux lecteurs 2 : j’étais convié à la conférence de presse de présentation de cette nouvelle version ce qui aurait peut-être éclairé ma lanterne et fait gagner

(note aux lecteurs : ce billet m’a pris un temps fou a rédiger car la nouvelle interface de Orb n’est pas facile à appréhender au premier contact)
(note aux lecteurs 2 : j’étais convié à la conférence de presse de présentation de cette nouvelle version ce qui aurait peut-être éclairé ma lanterne et fait gagner un précieux temps pour cette prise en main, mais et à mon grand regret je n’ai pu m’y rendre).

Orb v2.0

Orb Networks vient de présenter et de lancer la nouvelle version de son logiciel permettant un accès distant aux fichiers multimédia stockés sur son PC, via un autre PC, un PDA ou encore un smartphone.
Davantage qu’une simple évolution, cette version 2.0 constitue une véritable refonte de l’application, puisque outre les nouvelles fonctions (nombreuses), l’interface a été intégralement remaniée, intégrant une bonne partie des concepts constitutifs des applications Web 2.0.

Tout d’abord l’interface : une fois inscrit et la nouvelle version du logiciel installée sur votre PC (20 Mo – remplace la précédente), vous vous connectez à la nouvelle URL http://mycast.orb.com (et non plus my.orb.com) pour découvrir sous vos yeux zémerveillés une interface tellemnt toute neuve que ça sentirait presque encore la peinture fraîche. Une interface à la Netvibes, avec des blocs déplaçables par thèmes dans lesquels on retrouve les menus donnant accès à vos media, TV, Photos, Vidéos…

Chaque bloc est éditable : vous pouvez choisir le critère de sélection des medias que vous souhaitez voir afficher par défaut, par récence, par favoris, les plus lus… Vous sélectionnez également le nombre d’éléments à afficher, l’ordre des blocs, en résumé tous les ingrédients maintenant connus qui permettent de se constituer sa page personnalisée. Vous pouvez également ajouter du contenu proposé par défaut par Orb, comme des Google Gadgets ou encore des flux RSS.

Les nouvelles fonctions : la liste est assez longue mais on peut citer parmi les plus marquantes :

  • la possibilité d’accéder à distance à ses documents, Orb ne se limitant donc plus aux fichiers multimédia, de les récupérer en téléchargement depuis une machine distante, mais aussi d’envoyer des documents sur votre PC Orb à partir de n’importe-quel PC distant !
  • l’intégration d’un player vidéo interne en Flash (à sélectionner dans les options du panneau de contrôle, esction Vidéo)
  • l’extension Orb This pour Firefox ou Internet Explorer, qui vous permet d’importer directement d’un clic dans votre compte Orb une vidéo trouvée sur Youtube ou Dailymotion, même si Votre page Orb n’est pas active. Le système vous permet de vous créer facilement votre vidéothèque favorite et d’y accéder à partir de n’importe-quel PC mais aussi – et c’est là que Orb grille un peu la politesse aux sites de vidéo – à partir de votre PDA ou smartphone compatible
  • l’accès théoriquement facilité aux chaînes de TV (celles de la Freebox ou du tuner de votre PC) à partir de votre PDA ou smartphone compatible : si vous possédez un appareil mobile Wifi, vous pouvez à partir de n’importe-quel point d’accès Wifi regarder les chaînes de TV lues par votre PC directement en streaming sur votre appareil de poche !

En temps qu’utilisateur régulier et déjà assez ancien de Orb et mobinaute assidu, cette application compte naturellement parmi mes favorites, notamment grâce à laOrb v2.0 fonction de lecture en flux des fichiers média présents sur mon PC : je me connecte via Orb et à moi la lecture en flux des 20 Go de musique stockés sur le PC familial. Pas besoin de baladeur, pas besoin d’encombrer ma carte mémoire. Je navigue dans mes répertoires et playlists musicales et j’écoute sur mon smartphone les mp3 stockes sur le disque dur du PC comme s’ils étaient sur l’appareil de poche. Et cela que je sois chez moi ou à partir de n’importe-qeul point d’accès en Wifi.

Ce que je pense de cette nouvelle version : au début, au premier contact, beaucoup de mal. A tel point que j’ai vraiment failli virer tout ce bazar de mon PC et revenir à la version précédente (si c’est possible ?) tant la nouvelle interface est déroutante, peu intuitive et propice non seulement à vous faire perdre tous vos repères mais également une bonne journée pour essayer de tout comprendre et vous y retrouver.

D’autre part je ne suis pas tellement fan de cette logique de notation des médias qui constituent votre compte : ceux qui vont apparaître par défaut sont les mieux notés. Je ne comprends pas bien ce qui justifie cette notation dans le cas de médias personnels, ni qui va s’amuser à attribuer des étoiles à ses propres photos, même si on retrouve cela dans tous les systèmes de playlists (y compris celle de mon baladeur).

Mais comme je suis persévérant j’ai insisté, j’ai pris le temps de me familiariser avec la pléthore de nouvelles options proposées et je dois dire qu’une fois apprivoisée, cette nouvelle version est très prometteuse.

Je pense cependant que si Orb a fait un grand pas vers une application enrichie et très connotée Web 2.0, la version PC de celle-ci ne va pas dans le sens de la simplification, ce qui aura à mon avis pour effet d’éloigner encore un peu plus celle-ci des utilisateurs grand public. Je pense en effet qu’un service comme Orb n’est pas à la portée du premier venu, et s’adresse principalement à un public sinon de geeks, du moins averti.

En revanche je serai beaucoup moins réservé sur la version mobile, dont l’interface également refondue s’est nettement amendée par rapport à la version précédente. L’accès aux média est facilité, l’écran bien utilisé et agréable à l’oeil, et l’application permet d’accéder de la même manière à son PC en quelques clics.

Et comme il s’agit d’une beta, celle-ci n’est pas exempte de défauts et bugs en tous genres :

  • je n’ai pas encore réussi à lire des vidéos Youtube ou Dailymotion importées via le bookmarklet Orb This ou via RSS (Error, can’t load file…), que ce soit dans le player Flash dédié ou dans un lecteur externe (en l’occurrence Windows media player, je n’ai pas encore essayé avec les autres)
  • je n’arrive toujours pas à visionner mes chaînes de TV (Freebox ou tuner TV du PC) sur mon smartphone
  • l’application est pour le moment lente et peu fluide ce qui la rend assez déplaisante à l’usage

Alors, Orb 2.0 comme alternative à Netvibes et Foldershare ? Pourquoi pas. Il faudra quand même pour cela régler les quelques problème de jeunesse et améliorer sensiblement la fluidité, voire l’ergonomie de l’ensemble.


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Content que ça te plaise :).
    Orb est toujours en pleine évolution, et toutes ces remarques sont évidemment très importantes pour nous. On en prendra le plus grand soin, cher presseur de citron.

    Désolé pour l’odeur de peinture fraiche, la deuxième couche a mis un peu de temps a sécher…

  2. excellent article et j’av&isz deja une idee du service par le biais de la presentation faite sur http://www.tech.youvox.fr (excellent blog, dommage qu’il n’y ait pas plus de contenu)
    ma question est la suivante si j’utilise 2 pc (bureau et home) sur lequel dois je installer orb en priorite (celui qui a le plus de fichiers ou peu importe ?

  3. Bonjour,

    Peut on utiliser ce logiciel sur un réseau local, avec un PC comme serveur par exemple un pocket PC comme client (en WIFI) ?

  4. Je ne pense pas, ça passe forcément par le web, à vérifier. Je l’utilise avec mon PDA ne wifi à domicile en passant par le web.
    Sinon tu as des logiciels que tu peux installer sur ton Pocket PC qui te permettent d’accéder au fichiers de ton PC comme un serveur, et là tu streames les fichiers audi et vidéo en local, tu peux même lire un CD en cours d’exécution sur l’écran de ton pocket pc

  5. Tu pense a quoi Eric comme soft ?

    Je viens de tester Orb 2.0 et Weezo pour moi le resultat est sans appel, Weezo est beaucoup plus rapide et plus fexible. On peut par exemple l’utiliser sur le Lan sans connexion à internet pour faire du multiroom (on est donc pas impacté par upload adsl). De plus il est tres ouvert il utilise Apache et le CMS Joomla.
    L’architecture NTiers d’ORB avec un backend sur mon poste et un frontend sur le site est trés lourde mais effectivement l’idée de rediriger le flux du tuner est excellente.

  6. En réponse à Talisker :
    D’accord avec toi sur la souplesse et la rapidité.
    Par contre la base technique est Apache et PHP avec une grosse dose de CSS et de javascript. Joomla n’est utilisé que pour le site "institutionnel" weezo.net.

Répondre