Pages Jaunes ou papier jauni ?

Plus les années passent et plus l’étonnement se mue en affliction à la vue de ces monceaux de bottins distribués apparemment sans aucun discernement par les Pages Jaunes dans tous les halls d’immeubles. Des dizaines, centaines, milliers d’annuaires qui ne trouveront jamais propriétaire et qui finiront leur courte carrière comme ils l’ont commencée, sans gloire,

Plus les années passent et plus l’étonnement se mue en affliction à la vue de ces monceaux de bottins distribués apparemment sans aucun discernement par les Pages Jaunes dans tous les halls d’immeubles.

Des dizaines, centaines, milliers d’annuaires qui ne trouveront jamais propriétaire et qui finiront leur courte carrière comme ils l’ont commencée, sans gloire, à moisir dans une allée d’immeuble, ou, dans le meilleur des cas, au fond d’une poubelle (verte de préférence).

Si je me fie seulement à ce que vois autour de moi depuis quelques semaines au fil de trajets dans mon quartier – soit depuis la distribution massive de l’Annuaire 2009, qui arrive sur nos villes tel un tapis de bombes programmé pour ne laisser aucun périmètre indemne – je pourrais déjà recenser plusieurs centaines d’exemplaires qui ne serviront certainement à rien ni à personne (à part à caler quelques armoires normandes très bancales).

Du coup ceci amène à s’interroger sur la pertinence du modèle Pages Jaunes, et surtout sur son incapacité à cibler la population en fonction de ses réels besoins. A commencer par les entreprises : je serais curieux de connaître le pourcentage d’utilisateurs de l’Annuaire Pages Jaunes version papier dans les entreprises en 2008. Il est fort à parier qu’il est marginal, voire infinitésimal.

Idem pour les moins de, disons, 35 ans : depuis combien de temps n’avez-vous pas ouvert ce type de pavé ? Personnellement, depuis bien 20 ans, soit depuis le proverbial Minitel et son très pratique 3611, puis l’apparition du site Pagesjaunes, avec ensuite sa version WAP, et enfin l’excellente adaptation pour iPhone.

Les Pages Jaunes disposent probablement de moyens importants de ciblage, sinon comportemental, du moins par catégorie d’âge : à l’heure du tout-en-ligne, où même les Impôts montrent la voie avec des services web d’une facilité d’utilisation remarquable, il ne me paraîtrait pas absurde que les fichiers soient utilisés à des fins de distribution plus pertinente de leur annuaire, ce qui aurait probablement pour effet direct une économie de papier sûrement très conséquente, et donc un impact positif sur l’environnement.

Maintenant, reste à savoir à qui profite le crime (de cette distribution massive) il est vrai relayée par une très ambitieuse campagne de marketing.

Tout ça pour ça, alors que nous sommes certainement très nombreux à n’avoir jamais su nous servir de leur foutu annuaire… Du papier, pouah !


Nos dernières vidéos

96 commentaires

  1. Si c’est vachement pratique pour ceux qui on des enfants en bas age, ça fait un bon réhausseur pour pas avoir le menton dans l’assiette.
    C’est sûr qu’il faut pas habiter dans la Creuse parce que avec les 2cm d’épaisseur (pages blanches et jaunes réunies) on gagne pas beaucoup de hauteur…

  2. En Belgique (il faut dire qu’on est parfois des spécialistes) on a reçu 2 bottins identiques édité par des sociétés différentes pendant des années, parce que les autorités n’arrivaient pas a se mettre d’accord (ca n’a pas changé).
    Visiblement les publicités qui pullulent dans cet inutile ouvrage en font un marché très lucratif.

  3. Ah tiens ça existe encore ça ? Quel beau gâchis de papier tout de même !
    D’ailleurs avant même l’utilisation d’internet, y’a le bête téléphone 118 XXX qui donne une réponse 20 fois plus rapide que la pénible recherche dans ce pavé… :/

  4. suite com 3 :
    remarque, tu peux toujours mettre pagesjaunes.fr comme réhausseur à ton gamin, mais faut pas avoir peur des épinards écrasés sur la coque de ton portable 😉

  5. Un exemple flagrant de la gabegie qui caractérise notre civilisation si avancée… vers sa chute.
    Il faudra bien un jour ou l’autre nous déboucher les oreilles, ouvrir nos paupières et faire fonctionner le truc gélatineux qui nous fait office de cerveau. Cela vaudrait le coup d’essayer, non ?

  6. Ils n’arrêteront pas la diffusion comme cela de la version papier, car c’est sûrement l’ un de leur grand argument face à Google (leur adversaire numéros 1) devant un client.
    @Eric: A peine 57% des français sont relié à internet donc cela fait plus que « infinitésimal », les français qui peuvent avoir l’utilité d’une version papier.

  7. La dernière fois que j’en ai eu un dans les mains, c’était suite à une émission de records. J’ai essayé (sans succès) de déchirer l’annuaire en 2 à mains nues ^^

  8. Eric

    @Biagi, bien vu, j’avais omis cette notion fondamentale, mais en revanche 90% des français ont un mobile, donc ils accèdent au moins à une version de Pages jaunes

  9. « Du papier, pouah ! » : étonnant pour quelqu’un qui apprécie tant les journaux et magazines papier 😉

    De mon côté, je trouve que la distribution se fait un peu à l’arrache, et je me demande si les bottins qui trainent dans les cages d’escalier et autres entrées d’immeubles sont collectés afin d’être recyclé. Mais je trouve sinon que c’est quand même un des rares services gratuits proposé là. Les Pages Jaunes (surtout) et pourquoi pas les Pages Blanches, ça prend pas tant de place que ça, comme un gros bouquin, et ça peut avoir son côté pratique quand on n’a pas le net à disposition, notamment dans une résidence de vacance, sa seconde maison, un autre appart, etc. Tout le monde ne se paye pas un abonnement internet dans sa deuxième maison (encore faut-il déjà en posséder une !) et tout le monde n’a pas encore le réflexe web mobile (ou aimerait bien l’avoir mais faute de moyens…).

    A ne pas supprimer, mais à faire évoluer. Est-ce déjà du papier recyclé (je pense que oui) ? Redonner un coup de peps à la mise en page. Le distribuer plus intelligemment, etc.

  10. @biagi : 57% ? tu tiens ton chiffre d’où ?
    et en éliminant tous les (trop) vieux ? et, donc, qui passent par leurs enfants pour se trouver un pro ? (sinon, ils appelent le plombier qui s’appelle AAAA plomberie et se font arnaquer…)

  11. De source sûre, le business des « Pages Jaunes » a longtemps été le modèle économique le plus profitable au monde suivi par le secteur de l’édition juridique (LexisNexis, Wolter Kluwers & Co …). Les marges furent énormes, quel que soit le pays d’ailleurs. Le modèle AdWords est de toute évidence le nouveau « leading bizness ».

    En France, l’activité Pages Jaunes a plusieurs fois changé de main depuis l’Office des Annuaires (ODA) bien connu des artisans.

    Plusieurs concurrents ont d’ailleurs tenté de remettre en question ce quasi monopole. Citons Les Pages Soleil, le Bottin …

  12. Oui c’est une honte ce gaspillage de papier!
    J’attendais un ami à la réception d’une entreprise et la réceptionniste était en train d’appeler les pages Jaunes pour leur dire de ne plus livrer la douzaine d’exemplaires qu’on leur fourgue d’autorité… elle s’est fait répondre que c’était impossible, qu’ils n’avaient qu’à les mettre au recyclage!!! Vous avez dit recyclage? Et comme si ce n’était pas suffisant ici, à Montréal, une autre boîte a décidé de faire concurrence aux pages jaunes… résultat 2 annuaires. Et c’est sans compter les annuaires de quartier du même acabit.
    Je ne sais pas combien de temps ce modèle d’affaires va perdurer mais il faut croire que c’est encore rentable (pour le moment…)

  13. Pour ma part il me semble que pour Pages Jaunes c’est un moyen supplémentaire de revenu. Je ne connais pas les détails mais j’imagine que l’affichage d’un entreprise sur la version papier &/ou web engendre des coûts différents. Et en ce qui concerne la version web, Pages Jaunes doit utiliser comme argument commercial une distribution générale à X millions d’exemplaires. Même s’il n’est pas utilisé, le taux de pénétration est potentiellement énorme ! Néanmoins, malgrès la force commerciale du dispositif, on peut néanmoins regretter la démarche pas très green.

  14. Pour le minitel il y a encore 1 million de machines encore en activité et 220 millions de connexions par an… On a rédigé un article sur le sujet récemment
    http://tinurl.us/8b2aab
    En plus les pages jaunes c’est avant tout devenu un mailing publicitaire plus qu’un annuaire..
    Tout le monde n’avance pas à la même vitesse 🙂

  15. Pour ma part, bien que travaillant dans les nouvelles tech, (et ayant moins de 35 ans), j’utilise la version papier régulièrement. Pour ce que je sais, 60% de la population utilise encore la version papier, la considérant « plus crédible » que la version internet.

  16. @Eric : les personnes n’ayant pas accès au net ne seront probablement pas les personnes qui utiliseront leur téléphone mobile pour accéder à la version WAP…

    Personnellement, j’utilise encore régulièrement la version papier, je n’ai pas forcément envie de démarrer mon PC quand je souhaite obtenir une information! Elle est plutôt claire et bien organisée, et ça ne me parait pas forcément moins écologique que d’allumer mon PC consommant 150W… ^^’

  17. Je m’étais fait exactement la même réflexion en le recevant la semaine dernière : mais pourquoi l’envoient-ils systématiquement à tout le monde ?! Serait-ce si compliqué de ne l’envoyer (gratuitement) qu’à ceux qui en font la demande (par internet, téléphone, fax, courrier, télégramme, pigeon voyageur…)

    Un ciblage par tranche d’âge ne me parait pas pertinent, effectivement certains n’ont pas internet même parmi les moins de 35 ans (si,si je vous assure), d’autres plus âgés et n’utilisant pas internet ont en revanche bien compris que l’information était beaucoup plus rapide en demandant à leur proche « connectés » de consulter le site internet !

    Qui pour lancer une pétition à pagesjaunes leur demandant d’arrêter ce gachis ? (un blog influent par exemple 🙂 )

  18. Le problème avec la version internet c’est que quand je demande un commerçant ou une entreprise près de telle ville, il me donne des résultats dans toute la France!

    La version papier fonctionne beaucoup mieux de ce point de vue! 🙂

    J’utilise rarement l’annuaire papier cependant, sauf quand l’ordinateur est éteint (rarement!).

  19. ça servait à caler le projecteur diapo mais bon je crois aussi que cela a disparu !!! 😉

    Comme beaucoup de communication l impression est un nid à magouille, voir le dernier logo pole emploi 150000 celon le gouvernement 500000 celon le cannard je pense aussi que les pages jaunes bénéficie de belle petite entente …

    je pense qu elle existe mais faut trouver la magouille electronique qui remplacera la magouille page jaune

    tu parles des impot le site commercant le plus ergonomique est les contravation en ligne, si tu n y arrive pas ? faut revenir au pages jaune !!!

  20. Ce qui est hallucinant aussi, ce sont les tarifs pour apparaître dans la version papier ou même dans la version internet.
    Quand on compare à Google Adwords, ça n’a rien à voir, sans compter qu’avec les Pages Jaunes, impossible de savoir précisement quel est le taux de retour

  21. PagesJaunes a l’obligation de transmettre à la population une version papier de son annuaire. Même si le marché des annuairistes est libéralisé, cette obligation lui incombe.

  22. Il fautdrait effectivement que France Télécom comprenne que l’annuaire papier ne sert plus à rien et qu’il s’agit d’un gaspillage que nous payons en payant notre ligne.
    Le seul remède, que l’annuaire soit payant. Et que ceux qui en ont besoin aillent le chercher à la poste.
    Quoi ? oui, j’entends bien les tenants du service public.. Et la mémé qui habite au fin fond de la Creuze qui ne peut se déplacer etc etc… Ce sont les mêmes qui se comportent comme des ayatollah de l’écologie qui vont nous reservir ces arguments…

  23. Moi je m’en sers pour emballer des objets et remplir les cartons quand je vends des trucs sur ebay 🙂 La redoude n’est pas mal non plus !
    Sinon, moi aussi, depuis longtemps, je cherche sur le site des Pages Jaunes.

  24. @ Eric : Il ne faut pas oublier qu’il est parfois plus rapide d’ouvrir le bottin que d’ouvrir son ordinateur, ouvrir la connexion Internet, etc. De plus, la version papier est gratuite, ce qui n’est pas du tout le cas des versions mobiles et 118 !

    Enfin, ces impressions sont certainement moins consommatrices d’énergie and co que ma vieille imprimante HP de 12 ans d’âge.

  25. Ceux qui possédaient le minitel ne recevaient pas les pages blanches:
    http://www.senat.fr/questions/.....08995.html
    Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui mais force est de constater qu’au lieu d’avancer il y a eu recul.

    Une entreprise essaye toujours de maîtriser ses coûts. Comme les annuaires ne sont pas vendus il y a bien sûr quelqu’un qui paye mais ce n’est pas Pages Jaunes. Au contraire. Cette entreprise doit faire un bénéfice sur chaque annuaire vendu. Qui paye?

    Eric je ne pense que « Les Pages Jaunes disposent probablement de moyens importants de ciblage ». Ils n’appartiennent plus à France Télécom mais il est vrai qu’en tant que consommateurs qui finalement payons cette gabegie nous devrions exiger ce ciblage. Ces annuaires ont un coût. Il serait juste que seul ceux qui en ont besoin les payent. La question à poser au consommateur serait donc: « commandez-vous un annuaire? » Le ciblage serait ainsi fait et le gaspillage évité, la pollution diminuée.

    Je pense qu’une mobilisation des blogs et des sites Internet sur ce sujet pourrait être efficace pour lutter contre ce gaspillage.

  26. J’ai discuté récemment avec une amie qui est commerciale chez PagesJaunes. Comprenez par là qu’elle visite tous les commerçants et artisans d’une zone et qu’elle leur fourgue des publicités plein pot.
    Elle a un très bon taux de transformation, roule dans une très belle voiture. Et un des arguments massue est le suivant : dans votre zone, on a distribué X exemplaires, vous avez payé Y, donc vous voyez bien que ce n’est pas cher puisque cela ne vous coûte que Y/X par foyer (!).
    D’où la conclusion : il ne faut surtout pas diminuer X, sinon ce serait plus dur à vendre. CQFD !!!

  27. Si on part du principe que PagesJaunes a obligation de distribuer des annuaires, je trouve l’argument un peu facile!…

    Il serait plus pertinent de donner le nombre d’annuaires réellement utilisés dans une zone.
    Chiffre certes pas facile à calculer, mais bien plus révélateur de la pertinence du support.

    Encore un commercial de plus qui abuse ses clients (oui je sais c’est un pléonasme…)

  28. C’est quand même pratique pour ceux qui n’ont pas internet.Perso je l’utilise toujours pour chercher le numéro d’un restaurant.Parfois sur le sites pages jaunes on tombe sur des adresses improbables exemple :Promode(magasin de vêtement) les pages jaunes(internet) mon sorti une liste de « professionnel » mais plutôt dans le bâtiment.

  29. @pat : ce n’est pas un argument c’est un fait. Ils sont obligés de le faire au regard d’une délégation de service public j’imagine.

    Ce sont les opérateurs de téléphonies qui dans les faits transmettent à PagesJaunes les coordonnées des personnes qui ne souhaitent pas la parution dans l’annuaire mais pour autant le recevront.

  30. J’ai fait exactement le même constat sur mon blog la semaine dernière.

    Finalement, mise à part les commissariat qui s’en serve dans les interrogatoires, je ne vois pas trop l’intérêt.

    On m’a rétorqué que l’annuaire fait gagner de l’argent à FT grâce aux publicités insérées dedans. Mais qui sera encore prêt à payer pour mettre sa pub dans ce bouquin dans 2-3 ans ?!?

  31. Dans ma boîte, on réduit d’année en année le budgt de la version papier au profit de la version internet, mais ça reste super cher : on paie de toute façon toutes ces impressions qui ne servent à rien …

    En plus, je bosse dans le recyclage de papier…

  32. @ pat : « Encore un commercial de plus qui abuse ses clients » -> Faux ! C’est au prospect de poser la question du nombre réellement utilisé !

  33. Le hasard quand même … Il se trouve qu’aujourd’hui j’ai été démarché téléphoniquement par une charmante demoiselle me proposant une annonces dans les pages jaunes, papier + web. Je passe une demi-heure à répondre à ses questions pour me rendre compte qu’elle n’avait aucune réponse aux miennes. Bref résultat du devis :1300 euros par an !!!! A ce tarif je lui ai dit gentiment d’aller se faire photographier, que c’était pas de sa faute mais que bientôt elle serait au chômage parce que ses imbéciles d’employeurs n’ont pas compris qu’avec ce budget là, on peut faire dix fois mieux ailleurs. ah ? ils ont le monopole ? ah m…. ! Qui va lancer un annuaire internet complet ?

  34. @ eolica : je ne sais pas quelle est la situation spécifique du monopole de Pages Jaunes en France mais pour prendre un exemple US, ChiefMall http://www.chiefmall.com est un site qui met en relation des entrepreneurs et des clients. L’entrepreneur peut s’il le souhaite enrichir sa page de commentaires, photos… Mais par défaut le fondateur m’expliquait qu’il avaient accès à la base de la chambre du commerce locale et que ChiefMall pouvait donc par défaut indexer l’ensemble des entrepreneurs même « à l’insu de leur plein grès »… Après reste à savoir si cette possibilité existe en France…

  35. @Firmin
    Les PJ ont quand même une sacrée diffusion et depuis logntemps.A défaut d’être une institution c’est un réflexe pour énormément de …. particuliers. Alors c’est surement rentable pour les plombiers ou les restau mais quand tu vends des sites web ou du design c’est moins sur. Alors les annuaires pros, ça devrait être effectivement les CCI ou assimilés, mais elles ont aussi dans une démarche commerciale… et ne sont donc pas exhaustives non plus.
    Allez monsieur Google fait nous un annuaire pro, simple et gratuit stp.

    Google peut-être ?

  36. si les annonceurs payent (parfois chère) pour apparaitre en bonne place dans les pages jaunes papiers c’est parce qu’ils ont un retour sur investissement. Il vous suffit d’aller dans des rubriques bien concurrentielles et vous constaterez que les plus gros encarts sont souvent ceux de société très « marketing » et qui mesurent leur retour sur investissement…

    Alors les technophiles, merci de ne pas oublier que tout le monde n’a pas internet, loin de là, et que même si l’on a internet on peut utiliser la version papier, ce n’est pas parce que tu a internet que tu ne regarde plus la météo à la télé (même si la météo est en ligne) ou que tu ne lis plus la presse papier, même si l’info est en ligne.

    Quant à la distribution, elle était autrefois nominative et réservé aux seuls abonnés de France Télécom, à l’époque les plaintes des personnes qui ne recevaient pas leur annuaire étaient nombreuses, aujourd’hui c’est peut être l’excès inverse..

  37. @julius –> pagesjaunes n’appartient plus à france telecom depuis plus de 2 ans, c’est une société détenue par les fonds américains KKR et Goldman Sachs

  38. resultat, c’est cher, y’a plus le côté service public, et dans peu de temps ça va disparaitre ou être revendu en mettant x personne au chômage. J’aime pas les fonds américains ! D’autant qu’il me semble me rappeler d’un fâcheux scandale sur l’impression des dits annuaires …. genre délocalisation idiote. des infos ?

  39. Tant qu’y aura des vieux… :-p

    Nan sans rire, si je dit à ma grand mère que sur Internet, je trouve les pages jaunes pas seulement du département, mais TOUTES les pages jaunes du territoire, j’ai peur qu’elle me quitte prématurément…

  40. @ seb : il y a 25 ans ta grand mère avait déjà l’annuaire de la France entière avec son minitel, tu n’étais peut être même pas né 🙂

    @ eolica : tu nous dis « resultat, c’est cher, y’a plus le côté service public » 8-), je pige pas…
    en quoi c’est plus cher ou moins « service public » qu’il y a 2 ans ?

  41. perso, je bosse dans l’internet, en exagerant un peu, je suis une vrai geek, je regarde plus la tele, j’allume mon pc en premier en rentrant à la maison.
    Mais pour chercher un numéro de téléphone, pour prendre rendez-vous chez le médecin par exemple, vous allez allumer votre pc exprès ?, pour aller sur le site internet des pages jaunes ?
    c’est pas plus écolo d’ouvrir un livre, que d’allumer un ordinateur ?
    franchement ça va plus vite d’ouvrir son annuaire.
    Et le jour où vous êtes en panne d’électricité, c’est pratique d’avoir un annuaire pour appeler au besoin

  42. Personnellement il me faut bien 10 minutes pour allumer mon ordinateur, attendre que l’anti-virus et autres bestioles aient terminé leur mise-à-jour.

    Le bottin c’est imbattable en temps de réponse, de plus on peut le consulter sur la plage, ou sous la douche.

    Je propose que toutes les pages soient waterproof afin de lui donner un véritable avantage en milieu agressif…

  43. Il y a des chances que j’aille bosser chez eux pendant quelques semaines (pas les PJ france, yellow pages canada).
    Je compte bien leur poser la question le premier jour de boulot!

  44. Pour ou contre le papier, le fil à couper le beurre ou ta soeur devant une webcam ? En tout cas, l’argument écologique pour le papier des pages jaunes n’est pas bon amis geek :
    vos ordinateurs pourrissent le monde !
    http://rurl.org/18rq
    et un avatar second life consomme autant qu’un brésilien en électricité… Il faut sauver les pages jaunes et son bombardement qui fait travailler des milliers d’interim pendant des jours quand il n’y pas la recensement ou des sondages à la c…

  45. Pingback: Le web et moi... le blog d'Arnaud Valliere | Good news... bad news

  46. aussi de passage on

    Triste également de voir qu’autant de monde achètent encore des montres alors qu’il y a l’heure sur tous les portables. Ah oui ! c’est vrai… on ne vit pas tous de la même façon et certains n’ont pas leur nez collé devant un écran de portable ou d’ordinateur toute la journée. ^^
    J’ai eu peur en lisant cet article mais tout va bien : il est toujours plus rapide de soulever sa manche pour lire l’heure et il est encore plus rapide de prendre un annuaire que d’allumer un PC pour chercher un simple numéro de téléphone.
    Dernière remarque : les beni-oui-oui ne se lève apparemment pas très tôt.

  47. Triste également de voir qu’autant de monde achètent encore des montres alors qu’il y a l’heure sur tous les portables. Ah oui ! c’est vrai… on ne vit pas tous de la même façon et certains n’ont pas leur nez collé devant un écran de portable ou d’ordinateur toute la journée. ^^
    J’ai eu peur en lisant cet article mais tout va bien : il est toujours plus rapide de soulever sa manche pour lire l’heure et il est encore plus rapide de prendre un annuaire que d’allumer un PC pour chercher un simple numéro de téléphone.

  48. J’ai suggéré que chacun agisse pour supprimer ce gaspillage. (commentaire 37) Pour ma part je propose une solution qui devrait convenir à tous voir : http://www.orvinfait.fr/annuai.....begie.html
    Je mettrai un lien vers toutes les pages qui dénonceront ce gaspillage.
    Ayant été un bénévole très actif d’une association de consommateurs je sais que si nous agissons tous les politiques agiront pour supprimer ce gaspillage. Ils permettront à ceux qui ne souhaitent pas ces annuaires de faire une petite économie.

  49. Ben moi c’est simple, l’annuaire est jetté dans mes poubelles jaunes dès son arrivée (quand il arrive) !
    Aucun intérêt quand on est équipé depuis les années 80 du minitel, tu as totalement raison.

  50. @Vianney
    Les annuaires sont fiables et « justes » si tous les abonnés s’y trouvent (sauf ceux qui ne le veulent pas).Si la démarche est commerciale, on achète un espace pub. Pas grave si on vends des chaussures ou des sites web, mais si tu cherche un medecin spécialiste, et que le meilleur ou le seul de ta région refuse de se soumettre au tarifs des PJ, tu fais quoi ? Au fait, les PJ, en plus, ne revendent elles pas les fichiers ciblés ?

  51. Ma secrétaire (qui a un boite mail depuis seulement depuis la semaine dernière) n’est pas prête à renoncer à son bottin.
    C’est bien pratique parfois. Et puis j’aime trop le contact du papier pour totalement m’en passer.

  52. Même constat que plein de gens autour de moi : gâchis, aucune utilité. Ils devraient demander qui le veut. Je le mets direct dans la poubelle jaune de recyclage, au moins ça.
    Une honte.

  53. Et oui ça existe encore !
    Et encore heureusement !
    Tout le monde n’a pas accès à Internet, tout le monde n’a pas les moyens de claquer 20 cts d’euros a chaque demande de renseignement auprès d’un 118 surtaxé !
    Il faut encore ce genre de service.
    Maintenant, oui, il faut le cibler.
    Tout le monde n’en a pas forçement besoin. Un gros avantage c’est que c’est gratuit.

  54. Et bien je trouve que les pages jaunes ce n’est pas « has been » du tout et très utile même ! surtout en période de déménagement le temps de récupérer sa connexion internet!

  55. Je trouve aussi que le découpage départemental n’a pas beaucoup de sens.

    J’habite en limite de département et l’annuaire m’est généralement bien peu utilise car il m’arrive de chercher des adresses juste à côté mais…dans un autre département.

    Mais l’annuaire en ligne des PJ n’est pas vraiment mieux sur ce point. Trouver des adresses à proximité d’un lieu est assez aléatoire…

  56. @ eolica :

    tu me dis : « Les annuaires sont fiables et “justes” si tous les abonnés s’y trouvent (sauf ceux qui ne le veulent pas) »

    c’est exactement le cas, tous les abonnés s’y trouvent, quel que soit leur opérateur, sauf ceux qui ne le veulent pas…

    Pour ce qui est des médecins, ils n’ont pas le droit de faire de publicité, dans les pages jaunes comme ailleurs…donc il se trouvera dans l’annuaire, avec une inscription simple, comme tous ces confrères..

    @ pat : tu trouves que le découpage par département n’a pas beaucoup de sens, hum hum, tu proposes quelle alternative ?

    La France est organisé par département, la presse locale, comme les journaux gratuits, font une édition par département, si tu veux le journal du dpt voisin tu peux l’acheter, l’annuaire aussi, c’est sans doute pas parfait, mais comment faire autrement ?

  57. Le problème içi c’est qu’il y a un lectorat très geek qui a tendance a considérer que tout le monde fonctionne comme lui, alors que ce n’est pas le cas (internet vs papier).

    Les pages jaunes en France (papier+web) c’est « juste » 117 consultations/secondes, pagesjaunes.fr est la 6ème audience du web français, la 1ère audience chez les cadres et le premier site dédié à la recherche de professionnel, « pages jaunes » c’est aussi la 4ème requête la plus tapé sur google.

    Les français, nous sommes des râleurs en puissance, on vient vous donner un ouvrage où vous allez retrouver tout les particuliers et tout les professionnels de votre département, c’est cadeau et on vous l’apporte jusque chez vous, il est en papier recyclé, mais non ! on est pas content et on crie au scandaaaale !

    Quant aux annonceurs, leurs investissements dans les pages jaunes sont souvent (très) rentables (ça dépend du secteur d’activité et de la concurrence c’est pour cela qu’ils remettent de la pub tout les ans, pour les pros pour lesquels ce n’est pas rentable, rien ne les obligent à prendre de la pub, ni a en conclure que parce que ça ne marche pas pour eux, ça ne marche pas pour les autres…

    certains ont bien compris que les pages jaunes, on ne les consulte jamais par hasard, et que quand j’ouvre mes pages jaunes à plomblier sur lyon, je suis sur le point d’appeler un plombier à Lyon. Ne serait ce pas le bon moment et le bon endroit pour faire figurer une pub de plombier ?

    Il faut garder son bon sens et rester pragmatique. Les 740 000 entreprises clientes des pages jaunes l’ont bien compris, les utilisateurs (117 consultations/secondes) aussi.

  58. @Vianney
    Il me semble que l’on s’écarte de l’idée de base de l’article : les pagesjaunes version papier ou internet c’est très bien, en plus c’est gratuit c’est formidable mais PAS DE VERSION PAPIER SYSTEMATIQUE alors que l’on n’en demande pas. Le résultat pour les personnes ne l’utilisant pas c’est direct au recyclage dont inutile, un beau gachis d’encre et de papier.
    Point. Merci pour les chiffres au passage.

  59. @Vianney (68) : « c’est exactement le cas, tous les abonnés s’y trouvent, quel que soit leur opérateur, sauf ceux qui ne le veulent pas… » => je suis abonné dégroupé total Free + mobile = prépayé Leclerc mobile, tu va me trouver comment ? Les annuaires ne sont PAS fiables.

  60. @Gilles A l’initialisation de mon abonnement free degroupé, il y a une case a cocher « présence dans l’annuaire » si tu coches cette case. free (comme les autres opérateur de télécom) doit transmettre ton numéro pour l’édition de l' »annuaire universel » qui est un service oublic sous traité à Pages Jaunes.

  61. Pingback: Un peu de nostalgie en repensant à l'évolution des numéros de téléphone ces dernières 25 années | The Real Blog

  62. bonjour,

    Je découvre cet article et surtout les commentaires, je pense que les pages jaunes est un site intéressant, je regrette juste que les liens présent ne servent à rien pour le référencement de google.

    Concernant le support papier, il est utile pour beaucoup de personne, pour les entreprises il proposent un dvd a la place du bottin papier, je pense que ce serait intelligent de leur part de demander à leur client quel support il préfère utiliser.

    Quand a un annuaire téléphonique gratuit pour les entreprises en ligne, je me demande bien qu’elle serait les fonctions a rajouter pour que cet annuaire soit plus intéressant, et surtout comment faire pour avoir une base de donnée aussi conséquente que celle des pages jaunes ?

  63. Les pages jaunes (pages blanches en fait) m’ont servi l’autre jour pour retrouver le numéro de téléphone de l’ancien locataire de mon nouvel appart (il ne figurait plus sur la version électronique).
    Afin d’ouvrir ma ligne chez free.

    Ca a été galère d’ailleurs de trouver des pages blanches version papier, plus personne ne le garde j’ai l’impression.

  64. Si vous saviez comme j’ai regretté de ne pas avoir un annuaire sous la main après mon déménagement. Et oui sans connection internet, c’est plus compliqué pour trouver certaines coordonnées. Alors on retourne volontier à l’âge de papier. J’ai d’ailleurs appris que l’annuaire est payant pour les non-abonnés.
    Mais, il est vrai qu’on peu regretter que « les pages jaunes » ne soient pas plus soucieuses de cibler les personnes qui en ont vraiment besoin.
    Ainsi, on pourrait se demander ce qui les motive réellement.

  65. Ce qui est infinitésimale, c’est la teneur de ce sujet. Encore un gars qui ne connaît rien à rien aux PagesJaunes mais qui donne son avis … forcement à charge. Jalousie quand tu nous tiens.

  66. C’est toujours amusant de lire ce genre de commentaires, on y trouve à boire et à manger… Plusieurs remarques me viennent à l’esprit.
    – Savez-vous, chers internautes ce que représente internet en terme de consommation d’énergie. je vous invite à y jeter un coup d’oeil et surtout, soyez bien assis… C’est pas énorme, c’est pire… A côté, le papier, c’est écolo. Les arbres, ça pousse, on les coupe et on en replante. la forêt ne cesse de gagner du terrain en France !
    – Pourquoi penser systématiquement qu’une technologie comme internet doit supprimer le papier ? Ok pour meilleur un ciblage de la distribution des annuaires, ils peuvent faire beaucoup mieux, mais quel pourcentage de la population n’a pas encore accès à internet à son domicile. De mémoire, plus de 40% des foyers. Personnellement, j’apprécie d’avoir mon annuaire papier. Il n’est jamais en panne, il y a une belle carte du département au début et il offre une vision panoramique de tous les professionnels du département, ce que n’offre pas un écran d’ordinateur. Et puis, je suis un tactile, je le touche, tourne les pages !
    – Pourquoi, quand on prétend n’utiliser qu’internet doit-on penser que tout le monde fait pareil. Il n’y a pas que des parisiens sur ce blog ? Quel égoïsme ou manque d’ouverture d’esprit ! Je crois davantage à la cohabitation intelligente de différents supports. D’ailleurs, je ne sais pas pour vous, mais avec internet, on a presque tous une imprimante à côté du PC…
    Enfin, effectivement PagesJaunes a lancé un site qui permet de demander ou refuser son annuaire qui est toujours gratuit. J’imagine qu’en tant qu’internautes avertis (ça c’est pour ceux qui critiquent tout le temps !) vous étiez au courant et avez fait le nécessaire pour être de bons citoyens… (mdr !)
    Et vous, vous faites quoi pour la planète ?

  67. Chaque année, mon sang se met à bouillir, à la vue de ses tas d’annuaires qui s’entassent, d’abord dans les travées des immeubles, puis au pied des containers à papiers (au moins il y a des gens qui trient). Ma petite et verte campagne n’en est pas moins victime du même syndrome. De gros pavés jaunes, attendent devant le portail ou la porte des maisons, le retour des propriétaires partis gagner leurs salaires, qu’ils dépenseront en partie sous forme de taxes et impôts, servant à payer…les annuaires !

    La fabrication et la distribution des annuaires est depuis « lulure » l’affaire d’une entreprise privée qui gagne sa vie avec la pub et une situation de monopole. Elle emploi une armée de porteurs tous les ans, qui viennent jusqu’à nos entreprises, nous font signer un papier (encore un papier!) pour prouver que l’on a bien reçu nos annuaires, et tous ces braves livreurs se déplacent tous en voiture et en camionnette. Le bottin, non seulement moi je n’en ai aucun usage (même comme réhausseur…)mais en plus je le paye dans ma facture de téléphone et il sent le gazole de la camionnette qui vient de me le livrer.

    J’entends bien que 40% des foyers n’ont pas internet. Je comprend bien que certains utilisateurs occasionnels de la toile, ont plus vite fait de feuilleter le bottin que d’allumer leur PC. Je ne veux pas la mort du bottin, je veux juste que l’argent ne soit pas gaspillé, pour un annuaire que nombre d’entre nous ne veulent pas.

    A l’heure de la facture internet et du routage, pourquoi ne pas envoyer avec la facture de téléphone, en lieu et place des publicités nous ventant les mérite de France Telecom, un bon de réservation du bottin ? Tiens on peut même proposer que l’on puisse le retirer à la poste, ça pourrait éviter les armées de camions de livraison. Et que l’on ne me dise pas que l’on irait retirer son annuaire à la poste et en voiture…on passe toujours devant sa poste à un moment ou à un autre et on réserverait la livraison pour les personnes ne pouvant pas se déplacer.

    Je ne veux pas qu’Internet remplace le papier (au secours mes livres !!!!) mais je veux que l’on arrête de nous fourger de force un annuaire, de dépenser de l’argent pour des intérêts privés et de polluer la planète.

    Et pour répondre à la question de Cotcha, pour la planète, je roule en vélo, j’éteins les lumières, je coupe les veilles des appareils, je prends les escaliers, je ne prends plus les sacs en plastique des commerçants, je débranche les chargeurs, je trie mes déchets, je touriste à coté de chez moi, j’achète des produits de saison de préférence au maraicher du coin…et je porte les annuaires qui pourrissent dans l’entrée de mon immeuble au container à papier du quartier !

    Mais l’année prochaine, j’ai envie de les reporter à mon agence FT…on a pas dit « polueur / payeur » ??.

  68. @Eric 90% des gens ont un mobile mais combien parmi eux ont un accès au net avec leur mobile? 10%?

    Par ailleurs, il ne faut pas oublier trop vite la dimension marketing d’une telle distribution. C’est aussi un prospectus.

  69. On peut effectivement se poser la question de l’utilité de cette distribution massive du bottin Pagejaunes ..Mais à comparer aux publicités qui remplissent quotidiennement nos boites à lettres cela reste marginal comme signalé plus haut, et bien plus utile surtout au 7 millions de foyers (1/3 des français) qui ne sont pas connectés à internet ! Au fait… qui a collé l’autocollant « Stop publicité » sur sa boite à lettres …

  70. Il semble s’agir d’une mission de service public puisque, comme semble le dire le site de l’ARCEP, Pages Jaunes est en charge du service universel des télécommunications dans sa composante annuaire universel imprimé.

    « Pour les deux autres sous-composantes (annuaires universels imprimés et service universel de renseignements), Pages Jaunes a été désigné respectivement jusqu’en novembre 2011 et décembre 2011 pour une durée de deux ans ».

    source :
    http://www.arcep.fr/index.php?id=8102

    Des recherches plus approfondies pourraient déterminer la forme contractuelle utilisée et donc les compensations économiques attribuées à Page Jaunes de la part de l’Etat.

    Si une entreprise fait quelque chose c’est qu’elle y trouve un intérêt financier (objectif de l’entreprise) même si celui-ci ne s’explique pas forcément en termes commerciaux (existence d’une clientèle).

Répondre