Suivez-nous

Tech

La panne que Google essaie de garder sous le manteau

Gmail et Google Drive ont été touchés par des pannes que l’entreprise essaie de relativiser.

Il y a

le

Gmail Google

Google fait le coup de la panne

C’est dans un cas comme celui-là qu’on comprend le poids qu’a un géant technologique comme Google, notamment pour ceux qui utilisent ses différents services et pas seulement la messagerie ou le moteur de recherche. Le géant de Mountain View a en effet été victime d’une panne qui a touché une multitude de services parmi lesquels Gmail, Google Drive, YouTube, Hangouts ou encore Google Maps. Le problème aurait commencé à partir de 2 heures GMT.

Google s’est contenté d’émettre un communiqué informant être au courant du problème qui consistait notamment en des messages d’erreur, d »importants temps de latence et autres bugs divers. C’est 4h30 plus tard, vers 6h30 GMT que le souci a été réglé.

Le poids d’un géant

C’est là aussi que l’on voit vraiment le problème quand un service touche plus d’un milliard d’utilisateurs. En effet, les conséquences du moindre grain de sable se fait très vite largement ressentir. Du côté de Google, à l’issue du problème aucune explication n’a été donnée, mais l’on sait que celui-ci touchait des utilisateurs en Europe, en Australie, aux États-Unis, en Amérique du Sud ou encore en Asie. Sans surpris,e la panne a aussi eu des conséquences très différentes d’un pays à l’autre, selon si les gens dormaient ou étaient en train de travailler…

Dans certaines entreprises qui ont misé sur le cloud, cette situation a pu avoir des conséquences très fâcheuses et c’est sans doute aussi pour cela que Google n’en parle pas trop pour l’instant, mais il s’agirait d’un problème d’infrastructure. Un genre de souci qui est lourd de conséquences pour certains secteurs ayant une forte dépendance à Google. Nul doute que le géant de Mountain View devrait être scruté dans les prochaines semaines.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Anonymous

    14 mars 2019 at 10 h 21 min

    Non mais franchement, encore un article bien orienté. Quand Microsoft O365 plante personne n’en parle. Google a communiqué sur le dashboard status. Renseignez vous avant d’écrire

  2. TaMere

    15 mars 2019 at 7 h 46 min

    Communiquer c’est excellent et Google est un modèle du genre avec le dashboard status. Résoudre en claquant des doigts, ca montre bien à quel point les utilisateurs sont bien ignares : regardez le taux de disponibilité avant d’utiliser la tournure crétine « s’est contenté »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests