Passe-moi la clé de douze

La NASA a décidé lundi d’envoyer un astronaute de Discovery réparer en vol le bouclier thermique de l’orbiteur. « Une mission sans précédent dans l’histoire des navettes spatiales lancées depuis 1981 », a annoncé l’agence spatiale américaine. Cette petite info du matin me fait vaguement planer : j’essaie d’imaginer ce qui se passe en ce moment-même dans

NasaLa NASA a décidé lundi d’envoyer un astronaute de Discovery réparer en vol le bouclier thermique de l’orbiteur. « Une mission sans précédent dans l’histoire des navettes spatiales lancées depuis 1981 », a annoncé l’agence spatiale américaine.
Cette petite info du matin me fait vaguement planer : j’essaie d’imaginer ce qui se passe en ce moment-même dans la tête des astronautes en mission qui doivent se dire que si ça se trouve dans quelques jours leur autobus spatial risque d’exploser comme un feu d’artifice au contact des premières couches de l’atmosphère.
J’essaie surtout d’imaginer le mec tout seul là-haut qui va sortir dans le cosmos avec sa boîte à outils et soigner le bobo sur le ventre de la baleine intersidérale comme on refait un joint sur le rétro de sa bagnole. Le type va faire sa petite retouche (ils ont les pièces en stock ?), puis il ne leur restera plus qu’à croiser les doigts pour que ça tienne.
S’ils arrivent entiers, je serais curieux de savoir si le mécano de service va jeter un oeil ensuite sur sa retouche une fois la navette parkée dans son hangar.
Histoire de se refaire un petit frisson rétroactif.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Je pensais la même chose
    Bon je pense pour eux c’est peut être le temps de faire le point sur leur vie … Pour avoir pas mal voyagé dans des pays dépaysant j ai eu plusieur coup d ‘état je peux dire que tu ne te sens pas tres bien mais le plus terrible c’est quand tu arrive

Répondre