Pearltrees franchit le seuil des 10 millions de pages vues par mois

« Curation » est peut-être un mot très moche, mais le concept semble fonctionner à merveille pour certains. C’est le cas du français Pearltrees, lancé officiellement en décembre 2009, et qui, quinze mois après sa naissance vient de franchir dans la joie et la bonne humeur la barre des 10 millions de pages vues en mars 2011.

« Curation » est peut-être un mot très moche, mais le concept semble fonctionner à merveille pour certains. C’est le cas du français Pearltrees, lancé officiellement en décembre 2009, et qui, quinze mois après sa naissance vient de franchir dans la joie et la bonne humeur la barre des 10 millions de pages vues en mars 2011.

10 millions ! Pour un site français qui a à peine plus d’un an, soit le genre de chiffre que l’on a plutôt l’habitude de connaître de l’autre côté de l’Atlantique. Comment est-ce possible ? Explications du camarade Patrice Lamothe, fondateur, concepteur et PDG de Pearltrees : « Les contenus édités dans Pearltrees ont beaucoup de valeur. Chaque utilisateur génère plus de 100 pages vues par mois. Cela donne un très bon indicateur de la valeur ajoutée de la curation par rapport à des éléments isolés. »

Plus de 100 pages vues par mois par visiteur, un ratio impressionnant qui est directement lié au système élaboré par Pearltrees, qui incite et facilite la découverte des grappes d’informations développées par d’autres utilisateurs grâce aux fonctions de partage presque « organique » proposées par le site, et favorise une croissance continue de la communauté.

Rappelons que Pearltrees s’était déjà fait remarquer il y a quelque temps en levant 3,8 millions d’euros auprès d’investisseurs privés (entrepreneurs du web, business angels et family offices), et en étant sélectionnée parmi les cinq start-up les plus innovantes au LaunchPad du web2expo 2010 de San Francisco.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Ah ouais ce sont des chiffres qui feraient rêver n’importe quel éditeur web ! En même temps le concept est vraiment innovant et le site vraiment bien réalisé : je trouve qu’il n’y a pas vraiment de surprises sur les raisons de cette réussite !

  2. J’aurais juste 2 remarques :
    1. qu’est ce qu’une « page vue » pour un site entierement en flash, et dont la navigation se fait au travers de la même interface (les fameuses perles) qui se déplacent
    2. j’ai un oeil sur Pearltrees depuis quasiment le début (je m’y connecte 1 fois par trimestre 🙂 ), j’ai toujours franchement des difficultés à comprendre la navigation, donc en cliquant partout, effectivement je doit générer pas mal de « pages vues »

  3. Je ne connaissais pas, merci donc pour cet article qui m’a permis de découvrir ce service.
    Au premier abord, c’est assez déroutant comme système (comme Mathieu je suis un peu perdu) mais en tout cas ça m’a l’air très sympa, j’ai envie d’approfondir.

  4. @mathieu : Tout comme une page HTML, on compte une page vue lorsque tu cliques pour faire une action.

    @mathieu & @kategriss: Pearltrees permet d’organiser, de partager et de découvrir tout ce qu’on aime sur le web. C’est comme une bibliothèque collaborative en somme 😉 Voilà deux videos pour mieux comprendre : http://bit.ly/cLqO5C & http://bit.ly/gI53NE

  5. Non, moi non plus je ne vois pas trop à quoi cela peut servir … Peut être que ces millions de pages vues sont le reflet de l’activité de ceux qui cherchent encore ..?

  6. l’interet? pour moi, utilisateur et suffer, il y en a 2
    1) la rapidité, je fais une recherche sur un centre
    d’interet, penons Vélo, j’inscrit vélo dans la barre de recherche en
    haut à droite et j’ai le resutat de tous les internautes qui ont gratté ce sujet! c’est beaucoup plus ciblé qu’un moteur classique!
    2) la sauvegarde de mes propres recherches sur la toile et cela avec un simple clic !

  7. de plus le partage avec les autres, sur les memes
    centre d’interet ( on se sent moins seul ) et on peut
    faire équipe pour déveloper un sujet ! l’échange de
    connaissance fait toujours avancé les choses plus
    vite ! c’est une sorte de turbo compresseur de la
    pensée et de la recherche si on veux se donner la peine de comprendre la mécanique de pearltress,
    qui est trés simple! c’est d’aileur ce qui est deconcertant, cette simplicité ! merci à L’auteur !

  8. Oui je pense qu’il y a beaucoup de pédagogie à faire sur Pearltrees. Le principe est compréhensible mais l’utilisation beaucoup moins…

  9. Pingback: referencement naturel vs référencement humain | Advisia

  10. J’ai découvert Pearltrees il y a un bout de temps, mais au début je n’etais pas tres active… Maintenant que la communauté s’est agrandie et que les fonctionnalités d’échange et de partage sont au point, je dois dire que je ne peux plus me passer de cet outil, qui à mon sens, remplace bien une recherche wiki et est plus orienté ‘concret’. Par ailleurs, je rejoins taradan dans le sens où je n’utilise plus le marque-page de mon navigateur mais « perle » les pages qui me plaisent grâce à l’extension super pratique et très bien faite.

  11. Pearltrees me semble vraiment intéressant comme outil. Par contre j’ai du mal à imaginer comment vont se présenter les résultats quand le nombre d’utilisateurs aura été multiplié par 10.
    Il suffit de faire un test : tapez « chaussures » dans la recherche et vous obtenez déjà une myriade de résultats qui s’intitulent tous … chaussures!
    Si vous utilisez cet outil dans le but de découvrir des liens intéressants vous ne savez pas par où commencer votre consultation… alors qu’est ce que ce sera dans quelques mois ?

  12. Pingback: Pearltrees disponible sur iPad

  13. Pingback: Curation - Industry - Services - Pearltrees - Growth | Pearltrees

Répondre