Peeple : l’application où l’on peut noter les gens, fait scandale

Une toute nouvelle application baptisée Peeple et basée sur le même principe que Yelp, est en train d’être testée, l’annonce de son futur lancement scandalise déjà la toile.

Peeple : noter les gens sur internet

Alors que l’on peut déjà noter presque tout, hôtels, restaurants, produits, etc. une nouvelle application est en train d’être développée. Elle s’appelle Peeple, et permettra de noter sur 5 étoiles, non pas des produits ou des services, mais des gens et ce, même sans leur accord.

Peeple, une app pour noter ses contacts « personnels », « professionnels » ou « romantiques »

Peeple est actuellement testée en version bêta par un groupe d’utilisateurs et devrait être lancée officiellement au mois de novembre. Son principe est simple et plutôt terrifiant, elle permettra de noter n’importe qui sur 5, les commentaires et la note attribuée à la personne seront accessibles à tous. Avec cette application, l’utilisateur pourra noter ses amis, mais également ses collègues de travail, ses voisins, ses rendez-vous galants, etc.

Pour noter quelqu’un avec Peeple, il suffit simplement de renseigner le numéro de téléphone de cette personne, puis de créer un profil à son insu. Il faut ensuite choisir une catégorie entre « personnelle », « professionnelle » ou « romantique ». Les notes de minimum 3 étoiles et les commentaires positifs seront rendus publics automatiquement même si la personne concernée ne donne pas son accord. Les notes et les commentaires négatifs seront quant à eux mis de côté pour être vérifiés. C’est en tout cas ce qu’affirment les créatrices de cette application plutôt controversée.

Peeple, l’app qui scandalise la toile

Elle n’a pas encore été lancée officiellement, mais Peeple a déjà suscité de très nombreuses réactions, plutôt hostiles, de la part des internautes. Beaucoup ont soulevé des problématiques assez inquiétantes comme l’exposition de la vie privée, l’objetisation de l’humain, les risques de harcèlement, de racisme, de sexisme, la déshumanisation des rapports entre les gens, etc. Ces problématiques sont réelles compte tenu de la violence dont les internautes font souvent preuve sur Internet. Mais Julia Corday, co-fondatrice de Peeple, ne voit pas les choses de cette façon, pour elle, « Il s’agit de nous inspirer les uns et autres en partant du positif. Nous méritons tous de savoir qui sont les meilleurs parmi les meilleurs !», ajoutant : «C’est un feedback pour vous-même !».

Les internautes n’ont pas accueilli l’application comme ses fondatrices canadiennes l’espéraient, sa sortie prévue en novembre pourrait bien être compromise.

Source


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. objectivation je connais, objectification aussi, mais pas objectivisation, ça veut dire quoi ?

      • OK j’ai du saisir le mot avec un erreur dans ma recherche Google car il me renvoyait sur Objectivation en terme approchant.

        • Emmanuel Ghesquier
          Emmanuel Ghesquier on

          Merci Dodutils, en fait en vérifiant il y avait bien une erreur qui n’est pas non plus Objectivation, le mot exact est donc :

          objetisation : Fait d’objetiser, de traiter comme un objet

  2. Après 2-3 procès, ça va capoter. Ca m’étonnerait que ce soit légalement possible de créer un profil sans demander à la personne. En tout cas, si ça m’arrive, direct dépôt de plainte.

Send this to a friend