Suivez-nous

Réseaux sociaux

Piratage sur Twitter : d’autres éléments (plus dangereux) ont été volés

L’affaire du plus important piratage de Twitter pourrait prendre une tournure plus grave.

Il y a

  

le

 
Twitter site
© Unsplash / Kon Karampelas

Nouvel épisode dans l’affaire du piratage massif de Twitter. Tard dans la nuit, vendredi, le réseau social a posté pour la première fois un message sur son blog, revenant sur la situation et les dernières nouvelles au sujet des recherches.

Le pire événement dans l’histoire de Twitter a connu un nouveau rebondissement. Selon le compte Twitter Support, le piratage aurait servi aux attaquants de voler bien plus que 100 000 euros. La plateforme a confirmé que « jusqu’à huit » comptes se sont fait voler leurs données personnelles. Il s’agirait d’adresses, de numéros de téléphone associés, mais également de messages privés – même supprimés.

« Les attaquants ont franchi l’étape supplémentaire consistant à télécharger les informations du compte » en utilisant l’outil « Vos données Twitter », pouvait-on apprendre sur le blog du réseau social, puis confirmé le soir sur le compte Twitter du support. Comme le souligne Forbes, les rumeurs et les craintes montaient de plus en plus ces derniers jours, à savoir si les attaquants avaient pu voler bien plus que de l’argent, en vue des comptes certifiés auxquels ils avaient pu prendre le contrôle.

Pour rappel, outre des géants comme Apple, Uber, Bitcoin et Binance, le piratage massif contre Twitter de mercredi dernier a également touché de grosses personnalités de l’économie comme Elon Musk, Bill Gates et Jeff Bezos, mais également des personnalités politiques comme Barack Obama et Joe Biden.

Un piratage aux conséquences bien plus lourdes ?

Au lendemain de ce spectaculaire événement dans l’histoire des réseaux sociaux, dans lequel 130 comptes des plus importants de la plateforme ont été piratés (sauf Donald Trump, découvrez pourquoi), le FBI a annoncé avoir ouvert une enquête de son côté. Maintenant que le constat des conséquences directes est terminé, l’heure est à la prise de recul. Malheureusement, les éléments montrent que l’affaire pourrait aller bien plus loin.

Twitter se veut rassurant : jusqu’à 8 comptes ont été touchés, et ces derniers ne sont pas des comptes Twitter certifiés. Mais qu’importe. L’affaire pourrait prendre une tournure bien différente : de la « simple » arnaque financière, le piratage pourrait en réalité avoir servi à récupérer des données personnelles critiques.

L’un des points mystérieux concerne la conduite des attaquants au sujet des 130 comptes sous leur contrôle. Sur ces derniers, seulement 45 d’entre eux ont vu leur mot de passe réinitialisé, et rien n’explique « pourquoi ils ne l’auraient pas fait sur les autres », s’interrogeait Richard Lawler, journaliste à Engadget.

Selon The Verge, les conséquences pourraient d’autant plus être graves alors que Twitter stocke les messages (DM) supprimés sur ses serveurs, tant que l’un ou l’autre des correspondants décide de conserver la conversation.

Ainsi, lors de leur récupération de données personnelles de comptes, les attaquants pourraient avoir récupéré des informations très précieuses, qui vaudraient bien plus que les 100 000 euros d’une arnaque au bitcoin loin d’être modeste et sans conséquence sur la sécurité des réseaux sociaux.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests