Plutôt Porsche ou plutôt Citroën ?

J’ai toujours été frappé de voir comment dans l’automobile, ou d’autres industries (l’horlogerie de luxe notamment) les marques de haut de gamme réputées à la pointe de la modernité et renvoyant une image high-tech affirmée et incontestée dans l’esprit du public, fondaient leurs interfaces sur un classicisme à l’épreuve du temps. En matière d’automobile, j’entends

J’ai toujours été frappé de voir comment dans l’automobile, ou d’autres industries (l’horlogerie de luxe notamment) les marques de haut de gamme réputées à la pointe de la modernité et renvoyant une image high-tech affirmée et incontestée dans l’esprit du public, fondaient leurs interfaces sur un classicisme à l’épreuve du temps.

En matière d’automobile, j’entends par interface l’ensemble constituant le poste de conduite (tableau de bord, console d’instruments…). Ainsi, de la futuriste mais déjà ancienne 928S à l’actuelle 911/997 dans sa dernière livrée (je ne résiste pas au plaisir de vous envoyer voir le chef-d’oeuvre en détail), une Porsche, mue par une mécanique et une électronique parmi les plus modernes et sophistiquées au monde, a toujours affiché des des commandes classiques, avec notamment les gros compteurs ronds qui contribuent à son charme irrésistible. Idem pour les projecteurs avant, qui lui donnent ce regard si particulier.

Chez Porsche, mais aussi chez Audi ou chez Mercedes, on sait être à la pointe des dernières technologies sans afficher de signes extérieurs de modernité.
La classe sans la frime. Des voitures qui marchent, et qui se vendent.

A l’autre bout de l’échelle, c’est un peu l’inverse : chez Citroën par exemple, sans en faire un cas particulier, je suis sidéré par le nombre de trucs un peu toc qui sont là juste pour en mettre plein la vue et faire moderne, comme les compteurs de vitesse digitaux (souvent pénibles à lire) et autres gadgets souvent inutiles. Des voitures d’ingénieurs : pleines de technique (amusez-vous à regarder la fiche technique d’un Picasso haut de gamme, il faut une journée pour faire le tour de toutes les options), mais pour lesquelles on a juste oublié de demander à l’utilisateur s’il en avait vraiment besoin.

Cette longue digression pour revenir sur le sujet des blogs et de leurs interfaces : vu le nombre croissant de fonctions et d’informations que nous souhaitons tous, légitimement ou pas, afficher sur nos pages, il arrive un moment où ces dernières deviennent trop chargées, voire indigestes.

Il faut alors faire des arbitrages, et ceux-ci doivent aussi s’effectuer entre la tentation d’une pseudo-modernité bling-bling et de vraies fonctionnalités pratiques, mais classiques. Bref, le proverbial choix cornélien entre la Porsche et la Citroën. Sans le prix.

Ainsi sur Presse-citron, déjà très (trop ?) chargé, j’essaie contre vents et marées de garder un tableau de bord assez fonctionnel, en évitant notamment tous les derniers gadgets à la mode qui transformeraient mes pages en Citroën des blogs : pas de MyBlogLog, pas de Critéo, pas de Kliosk, deux seuls widgets (Splush et Orange-Flickr-BlackBerry) qui ne resteront peut-être plus très longtemps.

Pas non plus d’onglets en DHTML de type « les plus lus, les plus commentés… », non pas que je ne trouve pas cela esthétique (voir l’exemple d’une très bonne intégration de ces onglets chez 2803.fr sous Abonnement et recherche et Derniers commentaires dans la colonne de droite), mais je pars d’un principe simple en ergonomie : l’accès aux points cruciaux doit se faire sans avoir à effectuer la moindre action de clic. Si un lecteur doit cliquer pour voir un extrait des derniers commentaires, je pense qu’il ne le fera pas. Mais je peux me tromper.

Idem pour les champs de recherche à écriture prédictive qui proposent les réponses dynamiquement : c’est sympa l’ajax mais je pense que cela peut dérouter un visiteur non-initié aux joies du Web deux.

Idem enfin pour le système de gestion de commentaires, et pourtant ceux qui me connaissent un peu savent à quel point les discussions sont importantes pour moi : pas de Disqus, point de Cocomment ni de fonction d’auto-modération des contributions.

Partant du principe connu que seul ce qui est à la mode se démodera, mieux vaut privilégier de solides fondations aux effets passagers, de façon à offrir au lecteur régulier des repères intangibles, une sorte de standard immuable et hors du temps des principales fonctions.

Un tableau de bord de Porsche, en quelque sorte. Gratuit, en plus.


Nos dernières vidéos

41 commentaires

  1. parfaitement exact !

    Et tellement juste… d’ailleurs y’ a ka contempler le look and feel de ton blog pour découvrir a quel point celui-ci reflète une véritable religion de l’épuration et de la simplicité poussée à l’extrème.; rien d’inutile ni de tape à l’oeil.

    Bon, OK, je remet ma poutre dans mon oeil…

  2. C’est en effet une belle philosophie.
    Pour ce qui est des commentaires, je pense que petit à petit ils sont devenus un vrai lieu de discussion et leur rôle est devenu primordiale pour a vie d’un blog. Le simple fait que tes commentaires apparaissent différemment est très utile pour tout ce qui les suiven. Il ne faut donc pas non plus cracher sur toutes les nouvelles choses qui arrivent. Porsche ne se refuse pas le denier moteur V12 à turbo injection double effet pushup (j’y connais rien en voiture).
    Sans t’ordonner d’installer Discus ou autre, certaine nouveautés permettent une avancé certaine, sans pour autant faire trop blog blog, heu pardon bling bling, à mon avis.

    Donc, pour tout ceux qui te lisent qui et qui accroc au web deux, pense tout de même à eux de temps en temps 😉 Porshe sortent bien des nouvelles voitures de temps en temps…

  3. Un vrai bol d’air ces considérations! A force de voir des articles sur les dix milles et un pluggins nécessaires pour rendre votre blog illisible, je pense qu’il est temps de penser au lecteur et au contenu plutôt qu’à la forme (non que ce point ne soit pas majeur, mais ce n’est pas l’essentiel!)
    En fait, tout cet assemblage de widgets et autres fonctionnalités ne favorisent que les développeurs ou sites concernés mais n’ont jamais été plebiscités par les lecteurs jusqu’à preuve du contraire!

  4. Bon moi j’adore les Porsche alors je continue à parler de Porsche.

    Tout ça pour dire qu’ils n’ont pas toujours été aussi traditionnels, pures, dépouillés que cela.
    Si tu as la chance Eric de tomber sur un ancienne 911 3L2 par exemple, tu verras que les divers boutons sont placés n’importe comment. Il y a en a partout. Car à cette époque Porsche plaçait les boutons là il y avait de la place. Certains conducteurs mettent des mois à trouver le bouton d’intermittence des essuies glace par exemple.
    J’espère que ton blog n’aura pas cet aspect d’une 911.

  5. pour moi ce billet marquera la fin de mon abonnement RSS à Presse Citron (un lecteur de moins parmis tant, ce ne sera pas bien important).
    Je ne suis pas d’accord avec la comparaison faite dans ce billet, et selon moi Presse Citron n’est en rien un « tableau de bord de Porsche », mais plutôt celui d’une BMW : tout est fait pour qu’on le remarque (Buzz) et qu’on craque devant la longue liste d’option (Publicité partout).

  6. @VaniPod trop sévère ? Peut être.
    Je suivais Presse Citron depuis un certain temps (le site était encore tout tout blanc), à l’époque le contenu m’intéressais.
    Depuis peut etre que mes attentes ont changés, et le site Presse-Citron a également changé niveau éditorial…

  7. Quand je pense au temps passé par certains blogueurs pour peaufiner l’apparence de leur site j’en ai presque honte de ne les lire que via RSS 🙂

  8. Heu Porsche, la classe sans la frime!? (pas d’accord mais je reste abonné quand même).

    Par ailleurs, amha le parallèle avec l’automobile n’est pas pertinent : si l’élégance d’un site participe de son ergonomie, ce n’est pas vrai pour l’automobile. Toyota arrive à faire des voitures bien pensées *et* humbles. A mon sens c’est pour cela qu’ils sont leaders.

  9. Ok pour la thèse. Ok pour les arguments.

    Mais : si tu critiques les nombreux widgets inutiles, n’oublies pas que les publicités ne le sont pas plus (utiles). Or, et même si je sais qu’elles sont partie de tes revenus, je trouve qu’actuellement, la navigabilité en prend un sale coup. Exemple : sur un billet lambda, il y a 4 (oui, quatre) bandeaux ou encarts de pub du haut du site au bas (et encore, je n’inclue volontairement pas les barres latérales).
    Bref : plutôt que de multiplier les publicités, je crois qu’il serait plus judicieux (toute modestie gardée) d’optimiser les encarts.

  10. Eric

    Les remarques sur la pub sont un peu hors sujet mais j’y réponds quand même pour clore ce débat sans fin (et d’arrière-garde) : je fais en sorte que la pub sur Presse-citron ne soit pas trop intrusive même si ce n’est pas tjs évident j’en conviens. Cela dit je regrettte juste que l’on fasse ce genre de remarques uniquement aux blogs et pas à d’autres sites qui affichent autant voire plus de pubs et dans des formats bcp plus intrusifs…

  11. Te laisse pas faire Eric, elles sont très jolies tes pubs!
    D’ailleurs je te propose un concept révolutionnaire: reverser un pourcentage des gains à tes lecteurs préférés! 😉

  12. J’ai une picaso avec toutes les options et j’ai passé dix minutes sans prise de tête pour en faire le tour, rien de compliquer, et très utiles à mon gout. Ce qui fait toc c’est pas les options mais l’intérieur de la voiture (trop de plastique très salisant).

  13. Pingback: Publicités intrusives : obstacle important à la navigation ? | AbriCoCotier.fr

  14. Je ne veux pas paraître chauvin. En plus, Ludovic l’a signalé mais s’il y a bien un constructeur sur lequel on ne peut pas taper, c’est bien Citroën. Il suffit de demander au grand-père qui a écrasé sa petite fille car il n’avait pas de série les détecteurs de recul sur sa voiture s’il trouve ça toc… Alors bien sûr, ça fait un bouton en plus. Le seul souci dans la métaphore c’est que dans le domaine du réel (et donc en premier plan l’industrie) il y a la notion de sécurité. Depuis quand un blog mieux fait sauve des vies (à part celle du propriétaire) ?
    Le web n’est pas soumis au mêmes contraintes même si j’adhère au propos, je pense juste que dans ce cas, comparaison n’est pas raison. Désolé.

  15. Ni porsche ni Citroën…..Aston Martin ils viennent de signer un contrat avec Bang et Olufsen pour équiper leurs prochaines voitures…. là il y aura le Bling Bling et la qualité…..un blog de rêve quoi

  16. Je trouve aussi la métaphore jolie mais incomplète. Les enjeux ne sont clairement pas les mêmes dans les deux mondes et, comme cela a déjà été dit, la publicité ne tient pas le même rôle.
    C’est effectivement un sujet sans fin mais vouloir tenir un discours sur le design d’un blog pro en omettant la publicité est très réducteur. On peut faire tous les efforts qu’on veut au niveau de l’intégration, l’espace qu’on réserve à la pub sur un site conditionne aussi le design de son site. Tiens pour voir, essaye de remodeler ton blog sans les pubs Eric et dis-nous si d’un seul coup ça n’est pas plus clair… (Puisqu’on ne me demande pas mon avis dessus, j’ajouterai que par exemple la troisième colonne qui alourdit significativement l’aspect de cette page pourrait disparaître sans pub. Ce n’est pas un drame non plus, Presse-Citron reste un des plus éléments de la blogosphère française les mieux fichus, restons clairs).

    Maintenant imaginez votre beau tableau de bord Porsche avec des autocollants dans les espaces vides. C’est tout de suite moins classieux, hein?

  17. « des repères intangibles » : c’est le contraire en l’occurrence !
    Plus sérieusement, il serait pertinent de ne traiter que de sujet sur lequel vous êtes compétents, cela dit sans vouloir vous vexer puisque le reste est souvent bon.
    Mais ne cédez pas à cette mode de l’analyse en amateur d’interfaces, de frameworks, de benchmarks etc. Ça ne vous aidera pas à être plus crédible au contraire !

  18. 🙂
    sont rigolos les gens sur les blogs qui se croient sur un espace publique où ils auraient droit de donner leurs avis sur la ligne éditoriale.
    J’ai un gars une fois il voulait meme que je lui donne mon blog parce qu’il le trouvait beau et pret à l’emploi et il a trouvé ça égoiste que je refuse. Véridique! 🙂
    Tiens Eric, tu n’oublieras pas de faire un billet sur mon petit dernier, il est si mignon! 😉

  19. je vais faire quelque chose de très rare sur un blog :
    Je m’excuse, je trouve que vous avez raison. Sans ironie aucune.
    Effectivement en me relisant je me demande bien pourquoi je me suis permis cette remarque…
    Je fermerais ma grande bouche la prochaine fois que j’aurais une leçon à divulguer au monde !

  20. @Mel: Et moi je dis chapeau! Sans ironie aucune non plus.
    Trop la classe les gens qui savent s’excuser. C’est si rare l’élégance sur le net.
    Bravo Monsieur Mel! 🙂

  21. j’adhère complètement a ce ticket, cependant une chose me choque :
    « Des voitures d’ingénieurs : pleines de technique… »

    c’est très réducteur pour les ingés qui ne sont pas là pour essayer toutes les techniques qu’ils peuvent imaginer, mais pour essayer de faire du bon boulot. C’est plutot le marketing qui tente par dessus tout de mettre des trucs 2.0 qui clignotent et qui ne servent à rien 😉

Répondre