Connect with us
Bouygues

Internet

Politique friction

Il y a

le

Les hommes politiques m’étonneront toujours.
Après avoir mis un certain temps à comprendre et utiliser le web, voilà qu’on dirait qu’ils mettent les bouchées doubles pour rattrapper leur retard et qu’ils investissent massivement internet en vue des prochaines échéances électorales. Après le Sarkozy-spam et les achats de mots-clés Google par l’UMP, voici le dernier avatar de la communication politique : essayez donc de faire http://www.villepin2007.com/ pour voir…
Manipulation d’un militant zélé (le Whois donne un titulaire… brésilien) ou vraie stratégie de détournement ?
En tout cas dans le monde des affaires, une telle pratique conduirait direct devant les tribunaux.

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. Gabriel

    8 février 2006 at 12 h 02 min

    Pas mal … quand on va à cette adresse on tombe sur le site de François Hollande !

  2. Patrice

    8 février 2006 at 12 h 32 min

    c’est petit bras … on dirait presque une stratégie de décrédibilisation …

  3. Eric

    8 février 2006 at 12 h 37 min

    Tu veux dire une manip de l’UMP ? Je sais pas, ça me paraitrait un peu gros quand même

  4. Gabriel

    8 février 2006 at 12 h 38 min

    Ils en mettent du temps à s’apercevoir du blème !

  5. Patrice

    8 février 2006 at 12 h 39 min

    Ils sont à fond dedans en ce moment à l’UMP … : )

  6. pierre

    8 février 2006 at 12 h 54 min

    J’adore je l’ai relayé sur mon blog, deja qu’ils ne son pas des hommes de terrains réels, il ne sont pas non plus sur le terrain virtuel, alors ils sont où ? puisque ils ne sont pas non plus au procès des hlm

  7. Netwizz Jungle Blog

    8 février 2006 at 12 h 57 min

    il faudrait demander à Charles-André Landemaine (qui n’est pas un politique) pourquoi il a fait ça.
    Il est l’un des fondateurs de l’ONG Alcan : http://www.colombie.org/fondateu...

  8. Juju

    8 février 2006 at 13 h 26 min

    c’est clairement un abus de nom de domaine. Maintenant, comme l’histoire de France2.com qui menait à un site de cul coréen, ca ne doit pas être évident d’obtenir gain de cause avec le Brésil. En tant que politique en vue actuellement, il faut être "novice en internet" pour ne pas faire un minimum de veille sur les noms de domaine portant son nom

  9. Draky

    8 février 2006 at 16 h 30 min

    Il me semblait que ce nom de domaine était cité dans Netizen, dans la partie sur les blogs politiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests