Porsche investit 69 millions d’euros dans une startup spécialisée dans la réalité augmentée

La startup suisse WayRay vient de lever 69 millions d’euros auprès de Porsche pour développer son dispositif de vue « tête haute » à base de réalité augmentée.

La réalité augmentée, prochaine étape dans la transformation numérique de l’automobile ? Porsche y croit. La firme de Stuttgart vient de prendre une participation dans WayRay, une start-up technologique zurichoise en pleine expansion qui développe et produit des technologies d’affichage holographique de réalité augmentée. La technologie de WayRay concerne essentiellement les dispositifs tête haute (l’affichage de certaines données de bord dans le pare-brise de la voiture) et travaille à l’intégration transparente d’objets virtuels dans l’expérience de conduite.

Un système « vue tête haute » à base d’AR bientôt sur les Porsche ?

Porsche n’est pas seul dans ce troisième tour de table puisque la prise de participation dans WayRay s’est faite aux côtés de Hyundai Motor, JVCKENWOOD et divers fonds, dont également le groupe Alibaba. La collaboration entre WayRay et Porsche fait partie de la plate-forme d’innovation « Startup Autobahn » et sera désormais développée de manière stratégique pour faire avancer activement la technologie d’avenir et ses applications dans l’industrie automobile. WayRay travaille avec différents fabricants pour ouvrir la technologie à de nouveaux domaines d’application.

> Lire aussi :  Les lunettes et la voiture Apple sont bientôt prêtes

WayRay est basé à Zurich et emploie déjà plus de 250 collaborateurs. Par rapport aux afficheurs tête haute conventionnels du marché, WayRay offre un système de projection moins encombrant qui peut être installé dans n’importe quel véhicule, quelque soit l’aménagement intérieur. Porsche proposera probablement cette option dans ses futurs véhicules de série mais également en compétition sur circuit, discipline dans laquelle la marque est toujours fortement engagée.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.