Portraits de technomades : NomadicMatt

C’est l’un des plus blogueurs voyageurs les plus connus au monde ! Il fait partie de ceux qui ont inspiré de nombreux autres technomades. Portrait de Matt du célèbre blog nomadicmatt !

Cet article fait partie de la série « Technomades » qui dresse le portraits de blogueurs sans frontières qui parcourent le monde et parviennent à concilier leur passion du voyage avec une activité professionnelle, montrant qu’il est possible de l’exercer de n’importe-où grâce à internet.

C’est l’un des plus blogueurs voyageurs les plus connus au monde ! Il fait partie de ceux qui m’ont inspiré. Aussi, je ne suis pas peu fier de vous présenter Matt du célèbre blog nomadicmatt !

Fidji

Tu as commencé à voyager en 2006, cela fait presque 6 ans déjà ! Dès le début, ton but était de devenir un technomade ? Dans quel sens ce voyage a changé de vie ?

Je n’ai jamais voulu être un technomade. Je n’aime pas ce mot d’ailleurs. Je voulais simplement écrire des guides et partager mon amour du voyage, tout simplement. Mon blog a décollé et c’est devenu mon activité. Et cela me convient tout à fait d’être mon propre patron !

Tu as donc décidé de commencer une vie de “location independent” comme disent les anglo-saxons. Comment? Combien de temps avant que tu gagnes assez pour pouvoir mener cette vie ?

Je n’aime pas cette phrase non plus. Mais encore une fois, je n’ai pas vraiment voulu cela. C’est juste que cela s’est passé naturellement. Le blog a grandi et avant que je ne m’en rende compte, je vivais de mon blog. Cela a pris un an et demi pour que je gagne assez d’argent pour pouvoir vivre n’importe où dans le monde

Quel est ton revenu maintenant ? D’où vient ton revenu en ligne ?

Je gagne de l’argent via mon blog, à travers des guides, de la pub, de l’affiliation et divers sponsors. Mon blog est ma seule source de revenus.

Comment manages-tu travail et voyage? Je sais que ce n’est pas facile…Le temps passé en ligne est du temps qui n’est pas passé en voyage. Et c’est donc du contenu en moins pour le blog.

C’est difficile de gérer un business sur la route. Je suis tout le temps en train de travailler quand je ne voyage pas. J’essaie de travailler le matin, puis je sors, puis je travaille à nouveau le soir. C’est une question de priorités. Je ne suis pas très motivé de me rendre dans une destination si c’est juste pour travailler, je partage mon temps entre les deux. Je suis toujours occupé, aussi je n’ai pas beaucoup de temps de relaxation.

nomadic matt

Quelques trucs à donner pour voyager et bloguer ?

J’ai écrit un article sur cela. C’est, je pense, un bon début, pour ceux qui pensent devenir un blogueur voyageur.

Es-tu proche de la philosophie minimaliste, comme beaucoup de technomades ?

En général, je préfère ne pas avoir beaucoup de choses. Je n’aime pas posséder beaucoup de biens afin de bouger plus facilement autour du monde. Je n’aime pas dépenser beaucoup d’argent en général, avoir moins de choses signifie avoir plus d’argent. Ainsi, je préfère économiser afin de manger bien et pour une bonne chambre d’hôtel. Pour moi, une vie simple et une vie meilleure.

Entièrement d’accord avec toi! Il y a beaucoup de blogueur voyage dans la communauté anglo-saxonne qui font comme toi. Certains en vivent aussi. En France, c’est une chose très peu rependue, j’en suis un des rares. Peux-tu expliquer cette différence ?

Je ne sais pas pourquoi beaucoup de blogueurs français n’essaient pas d’en vivre. Peut-être est-ce une différence culturelle (NDLR : sans doute !). En tout cas, il n’y aucune raison qu’ils n’y arrivent pas. Une bonne partie du monde parle tout de même français, construite une audience est donc possible !

galapagos

Dans quel sens, bloguer à changer ta façon de voyager ?

Je passe plus de temps à travailler qu’avant. Maintenant, le voyage n’est pas des vacances pour moi. Je ne suis pas aussi libre qu’avant.

Tes trois meilleurs spots depuis 6 ans ?

Difficile de répondre ! Je dirais les Fiji, les îles Galápagos et vivre en Thaïlande !

Quels blogs suis-tu ?  

Côté voyage, j’aime Uncornered Market, Legal Nomads, Johnny Vagabond, Unbravegirl, et Mobile Lawyer. En dehors du voyage, j’adore The Oatmeal, et The Bloggess.

Quel fut le plus gros problème que tu as rencontré durant tes voyages ?

Je n’ai jamais eu de gros problèmes en voyage. Je n’ai jamais été attaqué ou malade.

Comment gères-tu les relations personnelles, notamment amoureuses. Pour moi, c’est sans doute le plus difficile…

C’est clair que c’est difficile si tu es toujours sur la route. J’ai eu des copines, mais jamais longtemps. Il n’y a pas vraiment de solution à cela. Si tu trouves quelqu’un et que cela peut marcher sans rester constamment avec, tu le fais. Sinon, tu continues à voyager.

Quels sont tes prochains projets ?

En juillet, je vais en Suède pour vivre là 6 mois et apprendre la langue. J’adore ce pays et je pense me poser un là un bout de temps. Ensuite en janvier 2013, je vais à New York pour promouvoir mon livre « comment voyager avec 50 dollars par jour ».

Merci à Matt de s’être prêté au jeu des questions! Bonne route à toi !

Pour ma part, je vous signale la sortie de mon premier guide : a.t.i.p.i.c., la méthode pour voyager zen et en sécurité !


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. C’est vrai Bruno qu’il n’a pas été très bavard sur le sujet!

    Enfin, j’avais lu quelque part qu’il avait aussi 1 ou 2 sites de niches sur le voyage.

  2. Pingback: En direct avec Nomadicmatt pour vous ! | Instinct Voyageur

  3. Au delà de pas très bavard, je le trouve même négatif dans ses réponses, dommage et pas trop à l’image du bonhomme. Je suppose qu’il n’est pas à l’aise avec l’exercice…
    Chouette interview quand même !

  4. C’est vrai que l’interview est un peu succinte. Autant je peux comprendre éventuellement qu’il soit discret sur ses revenus autant j’aurais bien aimé qu’il développe un peu plus les autres réponses.

    Ceci dit c’est déja une bonne interview !

  5. « comment voyager avec 50 dollars par jour ».
    un jour quand je serai riche ,je dépenserai 50 dollars par jour (en moyenne)
    je pense qu’il est devenu « trop « commercial
    cela n’engage que moi

  6. Je ne trouve pas que « comment voyager avec 50 dollars par jour » soit « commercial ». Je pense qu’il est réaliste. 50 dollars par jours, c’est 1500 par mois, soit environ 1200 euros. En gros, il vous explique comment vivre en permanence à l’étranger avec le smic (et probablement sans vivre dans des hotels miteux et en faisant des activités.) Bref, il ne faut pas toujours croire que parce qu’on est voyageur, on doit etre clochard !

  7. C’est juste une accroche marketing et il a raison de la faire.

    C’est normal qu’il soit commercial puisqu’il en vit. Et je vois pas où est le mal.

    Dans n’importe quel domaine, si vous voulez vivre de votre passion, il faut être commercial. Sinon, vous faites autre chose, il faut savoir ce que l’ont veut dans le vie. Même un artiste doit être commercial, sinon il ne réussit pas, c’est aussi simple que cela.

    D’autre part, vivre avec 50 dollars par jour, ca va, il aurait pu mettre la moitié au final.

  8. Je l’ai croisé en Thaïlande il y a plusieurs années. Un type vraiment sympa et l’interview n’est pas vraiment à l’image du mec.

    Mais pour son ebook « Comment vivre avec 50 dollars par jour » c’est une moyenne. En Asie on ‘est amené à dépenser 20 dollar par jour au grand max, alors que en Australie cela peut grimper à 50 facilement.

  9. Merci Fabrice pour cet entretien. Une grande raison pour laquelle je ‘transitione’ en ce moment d’un travail en cabinet vers un temps plein sur mon blog pratiquer-la-meditation.com, c’est de pouvoir voyager. J’ai pris cet été 4 mois de break et j’ai eu un aperçu de ce que c’était de voyager en blogguant.. c’est top.
    Moutassem

Répondre