Suivez-nous

Tech

Pour la première fois, un acte de naissance a été enregistré sur la blockchain

Au Brésil, le certificat de naissance d’un nouveau-né a été enregistré sur la blockchain. Une information qui démontre comment cette technologie pourrait servir dans tous les aspects de nos vies.

Il y a

  

le

 
baby
© Unsplash / Jonathan Borba

Lorsqu’il est question de la blockchain, on fait souvent référence aux crypto-monnaies et notamment au bitcoin car c’est l’une de ses principales utilisations. Mais cette technique de stockage et de transmission d’informations peut servir pour bien d’autres usages. Nous vous parlions notamment récemment de ce projet fou qui prévoit de s’en saisir pour disrupter les sports de combat et l’industrie du cinéma.

La blockchain bientôt utilisée par l’administration française ?

C’est cette fois au Brésil que cela se passe avec pour la fois dans l’histoire, l’enregistrement d’un acte de naissance sur la blockchain. La déclaration de ce nouveau-né de Rio de Janeiro s’est faite à l’aide la Blockchain Platform d’IBM. Álvaro de Medeiros Mendonça est venu au monde en juillet dernier mais l’information n’a été révélée que très récemment. Si cette nouvelle est autant scrutée par les observateurs, c’est qu’elle appelle de nombreuses autres applications, comme le souligne Dan Gisolfi, responsable de la technologie chez Trusted Identity IBM :

Le certificat de naissance est un document d’identité fondamental qui permet d’établir une confiance pour les autres documents d’identité tels que le permis de conduire. Cette démonstration signifie la mise en place d’une piste de vérification immuable qui conduit à une attestation du gouvernement sur l’identité et la réputation d’une personne. Tout comme dans le domaine des cartes physiques, la publication d’un enregistrement numérique des naissances est un tremplin pour amorcer un marché de titres de compétences numériques plus vaste.

Le cadre d’IBM insiste donc sur cette dimension administrative que pourrait revêtir la blockchain. On peut aisément imaginer l’énorme marché que cela représente. Il précise également que cela permet un gain de temps non négligeable pour les administrations et les particuliers quant au traitement des enregistrements. Un certificat de naissance peut être obtenu en seulement 15 minutes. Le hic est que cette technologie repose totalement sur la confiance.

Cette utilisation de la blockchain pour des démarches administratives pourrait bien faire des émules. En France par exemple où un rapport parlementaire invitait fin 2018 les pouvoirs publics à se saisir du potentiel de cette nouvelle technologie.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jacques Langard

    10 novembre 2019 at 19 h 28 min

    Il existe déjà en France une entreprise qui certifie les diplômes grâce à la blockchain. Il s’agit de BCDiploma,star-up qui existe depuis plus d’un an et qui travaille avec de grandes écoles à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests