Connect with us

Crypto-monnaies

Pourquoi 600 000 mineurs de Bitcoin ont cessé leur activité soudainement

Plus d’un demi-million de mineurs de Bitcoin auraient mis leur activité en pause suite à la baisse du cours, jugeant que l’activité n’était plus rentable. Les questions de l’obsolescence des machines et des tarifs de l’électricité en hiver se posent.

Il y a

le

Bitcoin fête ses 10 ans
© Pexels / Worldspectrum

C’est l’hécatombe dans le monde des crypto-monnaies. Il y a 2 semaines, le cours du Bitcoin chutait une première fois de 15% en l’espace de 24 heures, une baisse qui a semé la panique sur le marché, faisant plonger toutes les devises électroniques par la même occasion. Aujourd’hui, le cours du Bitcoin est même passé sous le seuil symbolique des 4000$ et il semble converger rapidement vers le support aux 3000$.

Parallèlement à la chute du cours des crypto-monnaies, le hashrate (ou « taux de hashage ») total du réseau Bitcoin, qui mesure la puissance totale de calcul du réseau, est passé de 47 millions de téra hash par seconde (TH/s) le 10 novembre à moins de 41 millions le 24 novembre – soit une baisse de 13%. Cette chute n’est pas anodine, et les mineurs de crypto-monnaies qui mettent leur puissance informatique à disposition du réseau ont des raisons de réduire leur activité.

Les mineurs mettent leur activité en pause

Outre les investisseurs, ce sont les mineurs de Bitcoin qui ont été directement impactés par la chute des cours et c’est ce qui a entraîné qu’une partie d’entre eux ait décidé de stopper leur activité et ainsi réduire le hashrate du réseau. Selon Mao Shixing, fondateur d’une ferme de minage de crypto-monnaies du nom de F2Pool, cette baisse d’activité serait directement lié à la baisse du cours et à certaines anciennes machines qui s’avèrent obsolètes par rapport au contexte actuel.

> Lire aussi :  Les bitcoins débarquent dans les bureaux de tabac

Cette baisse du hashrate soudaine serait la conséquence d’un manque de rentabilité (dû à la baisse du cours) des appareils utilisés par les mineurs. En effet, Mao Shixing explique : « Alors que le prix du bitcoin a récemment chuté à son plus bas niveau en 13 mois, sous la barre des 4 000 dollars, les exploitations minières utilisant des machines fabriquées en 2016 et 2017 ne peuvent tout simplement pas atteindre le seuil de rentabilité ».

Sur les 600 000 à 800 000 mineurs de crypto-monnaies ayant stoppé leur activité, une majeure partie exploite des machines comme l’Antminer T9 de Bitmain qui est sorti en janvier 2017 ou l’AvalonMiner 741 de Canaan Creative. Elles ont depuis été remplacé dans la gamme par les Antminer S15 et T15. Autre problème qui impacterait le nombre de mineurs actifs, le prix de l’électricité en Chine (où se concentrent de nombreux mineurs) qui commence à remonter avec l’approche de l’hiver.

> Lire aussi :  Le Bitcoin est la "mère de toutes les arnaques", selon Roubini

Mao Shixing a ajouté : « Le minage de Bitcoin est toujours ajusté de manière dynamique. Les dernières données montrent que la difficulté d’exploitation de bitcoin a déjà légèrement diminué de 5% au cours des derniers jours. Cela pourrait inciter ceux qui n’ont pas jeté l’éponge à rester. Le changement de difficulté se produit dans un délai d’environ 14 jours ». Il précise que l’arrêt de l’activité de certains mineurs peut être temporaire et reprendre par la suite.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests