Suivez-nous

Tech

Pourquoi le créateur de Pepe the Frog va gagner 15 000 dollars de droits d’auteur

Le créateur de Pepe the Frog va recevoir 15 000 dollars de droits d’auteur, tandis que le site web InfoWars ne va plus avoir le droit d’utiliser le personnage de bande dessinée.

Il y a

le

Pepe the Frog
Pepe the Frog © Matt Furie

La justice s’est prononcée sur le sort de Pepe the Frog, personnage de bande dessinée qui avait été très largement récupérée par l’extrême droite, dont par le conservateur et théoricien du complot Alex Jones.

Pepe the Frog transformé en figure de l’extrême droite

Imaginé par Matt Furie en 2005, Pepe the Frog est devenu une figure de la culture Internet, un peu contre son gré puisqu’il a été récupéré et modifié par plusieurs communautés en faveur de l’extrême droite. À l’origine, la grenouille était pourtant innocente et faisait l’objet d’une bande dessinée publiée dans le comics Boy’s Club. Néanmoins, celle-ci a été transformée en un symbole fort et un meme exploités par l’extrême droite et plusieurs forums. Elle a donc commencé à être utilisée par Alex Jones sur son site web.

Connu pour ses frasques sur les réseaux sociaux, le conservateur a fondé InfoWars, une plateforme sur laquelle il évoque les théories du complot portant par exemple sur les attentats du 11 septembre, le Nouvel ordre mondial ou le pizzagate. C’est sur ce site que Pepe the Frog a été très largement repris, là où le créateur de la célèbre grenouille défendait alors sa réappropriation via un projet Kickstarter présenté en 2017. En 2018, les tensions ont monté d’un cran lorsque InfoWars dévoile une affiche présentant le personnage Pepe the Frog aux côtés de plusieurs figures de l’extrême droite comme Donald Trump et Roger Stone.

Pepe the Frog InfoWars

© InfoWars / Jon Allen

Le cabinet d’avocats de Matt Furie a d’abord envoyé plusieurs ordonnances afin qu’InfoWars ne soit plus en mesure d’utiliser Pepe the Frog. À l’époque, Alex Jones affirmait alors que le fait d’exploiter l’image de ce dernier était loyal et que son créateur avait « abandonné ses droits d’auteur sur Pepe the Frog dans les interviews médiatiques ».

La justice a tranché, si bien que le créateur de Pepe the Frog va recevoir 15 000 dollars de droit d’auteur, tandis que le site web InfoWars ne pourra plus utiliser l’image de la grenouille. Louis Tompros, avocat de Matt Furie, a déclaré au sujet de cette décision : « Ce que nous avons demandé au début de l’affaire, c’est qu’InfoWars cesse de vendre l’affiche et remette tous ses profits […] Quiconque va faire de l’argent en utilisant Pepe comme image de haine est quelque chose que M. Furie n’a jamais autorisé et qu’il ne tolérera jamais ».

Pour sa part, l’avocat d’InfoWars, Robert Barnes, a déclaré sur le site web : « Heureux d’annoncer que les gens qui poursuivent InfoWars au sujet de Pepe the Frog ont accepté de régler et d’accepter des frais de licence de 15 000 dollars. Nous avons été poursuivis en justice pour des millions de dollars. Certains pensaient qu’on ne se battrait pas contre l’affaire. Nous l’avons fait. Nous ne paierions qu’un droit de licence honnête, et rien de plus. L’autre partie a peut-être dépensé plus d’un million de dollars en frais juridiques. Ils voulaient des millions. Ils pensaient qu’on ne se battrait pas. Ils pensaient qu’on ne gagnerait pas au tribunal. Ils pensaient mal ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests