Suivez-nous

Applications

Pourquoi l’Inde veut bannir plus de 50 applications chinoises

L’Inde invite au boycott de nombreuses applications chinoises alors que les tensions entre les deux pays continuent.

Il y a

  

le

 
inde
© Unsplash / Naveed Ahmed

Il y a quelques semaines, Google supprimait l’application Remove China Apps du Play Store, un service ayant rencontré un fort succès en Inde durant la période où il a été disponible. Comme son nom l’indique, il servait à aider les utilisateurs à identifier puis supprimer toutes les applications chinoises d’un smartphone.

Des applications chinoises qui représenteraient un risque pour la sécurité nationale

Dans cette même logique, les services de renseignement indiens ont partagé une liste d’applications chinoises que les utilisateurs du pays sont invités à supprimer. En cause, le fait que ces dernières représenteraient une menace pour la sécurité nationale du territoire. Outre le traitement des données personnelles, l’Inde s’inquiète que ces dernières puissent être utilisées dans le conflit qui l’oppose à la Chine, des tensions qui sont en forte hausse depuis quelques mois.

Au total, cette sélection comprend 53 services, dont certains sont très populaires dans le monde. Le risque représenté par chacune des applications concernées devrait être évalué plus en détail par le Conseil national de sécurité. Si ce dernier a invité le gouvernement à stopper l’utilisation de ces services, les autorités n’ont pas encore fait de déclaration à ce sujet.

Voici la liste des applications chinoises concernées :

  1. TikTok
  2. Mi Store
  3. Mi Community
  4. Weibo
  5. WeChat
  6. SHAREit
  7. Clash of Kings
  8. DU recorder
  9. YouCam Makeup
  10. 360 Security
  11. DU Battery Saver
  12. DU Browser
  13. DU Cleaner
  14. DU Privacy
  15. Clean Master – Cheetah
  16. CacheClear
  17. DU apps studio
  18. Baidu Translate
  19. Baidu Map
  20. QQ Launcher
  21. QQ Security Centre
  22. QQ Player
  23. QQ Music
  24. QQ Mail
  25. QQ NewsFeed
  26. WeSync
  27. QQ International
  28. ES File Explorer
  29. Mi Video call-Xiaomi
  30. Parallel Space
  31. SelfieCity
  32. Mail Master
  33. Vault-Hide
  34. Vigo Video
  35. Bigo Live
  36. UC News
  37. UC Browser
  38. BeautyPlus
  39. Xender
  40. ClubFactory
  41. Helo
  42. LIKE
  43. Kwai
  44. ROMWE
  45. SHEIN
  46. NewsDog
  47. Wonder Camera
  48. Photo Wonder
  49. APUS Browser
  50. VivaVideo- QU Video Inc
  51. Perfect Corp
  52. CM Browser
  53. Virus Cleaner (Hi Security Lab)

Parmi les applications citées, on retrouve des services très populaires, particulièrement TikTok. Ce dernier a déjà suscité l’intérêt des autorités de plusieurs pays du monde ces dernières années à cause des inquiétudes soulevées par rapport aux données personnelles et à la sécurité. Suite à ces critiques, la maison mère de l’app a dévoilé son premier rapport de transparence, affirmant du même coup que les autorités chinoises ne lui demandaient pas de censurer du contenu. Plus globalement, on retrouve aussi la présence des services de Xiaomi et du géant chinois Tencent.

Si elle ne fait pas partie de la liste, l’application Zoom a également fait parler d’elle —en Inde, mais aussi ailleurs. Dans le pays, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’il restreignait son usage à cause de potentielles failles de sécurité et de l’absence d’un protocole de chiffrement de bout en bout. Il y a quelques jours, Zoom a toutefois cédé et décidé d’étendre ce dernier à ses utilisateurs gratuits.

Entre l’Inde et la Chine, la situation est tendue à cause d’un conflit frontalier au niveau de l’Himalaya. En début de semaine, les affrontements ont fait 20 morts du côté indien et d’autres du côté chinois.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Samsam

    19 juin 2020 at 16 h 43 min

    Il y’a un DE en trop dans le titre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests