Suivez-nous

Tech

Pourquoi la reconnaissance faciale Clearview risque de détruire (définitivement) toute forme de vie privée…

Découvrez Clearview, le logiciel de reconnaissance faciale qui se base (entre autres) sur les réseaux sociaux…

Il y a

  

le

 
Reconnaissance faciale
© Fight for the Future

Bientôt la fin de la vie privée ?

Il y a quelques jours, on apprenait que l’armée américaine travaillait sur une nouvelle technologie de reconnaissance faciale, fonctionnelle également dans le noir. Une nouvelle technologie qui vise à être transportée par un individu (via des lunettes par exemple), et qui pourrait être directement exploitée par les militaires sur le terrain. Aujourd’hui, c’est le logiciel Clearview qui fait parler de lui, et qui pourrait bien changer notre perception de la vie privée…

En effet, mis au point par un ingénieur australien, Clearview est un logiciel qui a déjà enregistré plus de trois milliards de visages, et qui est d’ores et déjà employé par plusieurs centaines de forces de police américaines. Evidemment, l’application Clearview fait elle aussi la part belle à la reconnaissance faciale, et peut donc analyser une photo et la comparer à son impressionnante base de données.

reconnaissance faciale

Plus de trois milliards de photos qui ont été enregistrées via divers réseaux sociaux notamment, mais aussi depuis YouTube ou divers sites web. De cette manière, les autorités ont accès à une base de données autrement plus conséquente que celle du FBI, qui ne contient « que » 400 millions de fichiers…

Rappelons que la reconnaissance faciale fait partie de notre quotidien depuis quelques années déjà, et celle-ci est notamment utilisée dans les aéroports, par la police dans le cadre de certaines enquêtes, ou même à l’entrée de certains concerts. Une technologie qui repose toutefois sur une base de données composée d’images de personnes « à risques« .

Avec Clearview, le système permet de reconnaître n’importe quel individu, pour peu que ce dernier ait un jour posté une photo de lui sur Internet. Le système propose également une liste de liens permettant d’en apprendre davantage sur tel ou tel individu. Autant dire que la vie privée risque d’en prendre un coup, sans compter le fait qu’il semblerait que les personnes en charge de Clearview aient constamment un oeil sur l’utilisation qui est faite de leur précieux logiciel…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. thierrylr

    22 janvier 2020 at 18 h 31 min

    On attend que clearvienw mette un pied en Europe et ils devront expliquer la légalité de leur base photos et comment ils comptent donner le droit aux gens de faire retirer leur photos et données de ce système. Comme quoi le RGPD ça va servir à qq chose.

  2. Max

    23 janvier 2020 at 10 h 02 min

    Le plus simple c’est de ne pas être sur les réseaux dit sociaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests