Suivez-nous

Tech

L’armée US travaille sur une technologie de reconnaissance faciale fonctionnelle dans le noir

L’armée américaine souhaite mettre au point une technologie de reconnaissance faciale longue portée qui fonctionnerait même lorsqu’il fait sombre.

Il y a

  

le

 
reconnaissance faciale
© Unsplash / Avantgarde Concept

Fin septembre 2019, l’armée américaine a fait savoir qu’elle se penchait sur l’amélioration de ses systèmes de reconnaissance faciale. Le DoJ (département de la Justice) souhaite que cette nouvelle technologie puisse être intégrée à un dispositif suffisamment petit pour pouvoir être transportée par un individu, ce qui laisse à supposer qu’il pourrait être directement exploité par les militaires sur le terrain.

Quelle application pour ce système de reconnaissance faciale ?

L’objectif de cette nouvelle technologie devrait être la reconnaissance faciale à longue portée, soit entre 10 et 500 mètres de distance, tout en étant efficiente même quand il fait très sombre. Une fois le visage reconnu, il devrait être en mesure de correspondre à une liste de personnes sous surveillance, ce qui permettrait un fort gain de temps.

Actuellement, l’armée américaine utilise déjà ces technologies sur le terrain afin de reconnaître des personnes sur le champ de bataille. Toutefois, ces dernières se basent principalement sur les images de caméras plus traditionnelles.

Pour mettre en place une telle technologie, l’armée travaille avec deux entreprises américaines du nom de Cyan Systems, Inc. et Polaris Sensor Technologies. La première travaille sur le traitement des images infrarouges, tandis que la seconde détient un brevet portant sur un système de reconnaissance faciale infrarouge basée sur les images thermiques.

reconnaissance faciale armee

© USPTO / Polaris

Le DoJ a fait savoir que « Les capteurs [du nouveau système, NDLR] devraient être utilisables dans des environnements [dont] le verre des pare-brises d’automobiles, des cibles qui sont rétroéclairées et des cibles qui sont obscurcies en raison du temps peu clément (par exemple, le brouillard) ».

La façon dont l’armée américaine utilise la reconnaissance faciale à ce jour n’est pas très connue, mais le budget de plusieurs millions de dollars et l’énergie investie dans le projet suggèrent qu’il s’agit d’une de ses priorités.

Les recherches sur cette nouvelle technologie ont été rendues publiques en septembre 2019 et devraient continuer jusqu’en 2021. Aucune date de mise en service de cette technologie de reconnaissance faciale n’a été communiquée par l’armée américaine pour l’instant.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests