Suivez-nous

Startups

Pourquoi la startup Birchbox France devient Blissim

Birchbox France redevient indépendante et s’appelle désormais Blissim, un nom de marque plus adaptée à l’international.

Il y a

  

le

 
Blissim startup
© Blissim

La semaine dernière, la startup Birchbox France annonçait qu’elle portait désormais le nom de Blissim. Fondée en 2011, la jeune pousse avait été rachetée par l’américain Birchbox un an plus tard. Au début de l’année 2020, elle avait été reprise par ses fondateurs français Quentin Reygrobellet et Martin Balas, tous deux ayant été aidés par le fonds Otium Capital. Depuis, elle souhaite se réapproprier la marque et se fixer de nouveaux objectifs.

« Nous voulions un nom compréhensible à l’international »

Quand elle est revenue indépendante, il a été déclaré que Birchbox France avait 18 mois pour trouver un nouveau nom. Au final, elle aura eu besoin de 8 mois seulement pour dévoiler sa nouvelle identité. Le directeur général de la startup, Quentin Reygrobellet, ne cache pas les ambitions internationales à venir quand il explique le nom du terme Blissim.

Il confie : « Nous voulions un nom compréhensible à l’international. Nous avons donc associé le mot anglais bliss [‘félicité’ en français, NDLR] et le suffixe très français ‘isme’. La première lettre, le ‘B’, fait le lien avec Birchbox ».

Sur le site web de Blissim, il est expliqué que le mot « bliss » exprime « un sentiment de joie intense, de bonheur » tandis que le suffixe renvoie à « quelque chose de naturellement sublime ».

Si le nom et l’identité de marque changent, le service de Blissim reste le même et se concentre toujours sur l’envoi de box dédiée à la beauté —sur un principe d’abonnement mensuel. La startup propose aussi un e-shop et un programme de fidélité, des éléments qui n’ont pas vocation à changer dans le futur. L’équipe reste la même, ajoute la jeune pousse.

Blissim a indiqué qu’il avait connu une forte hausse de ses ventes durant le confinement. Quentin Reygrobellet résume : « En 2020, le monde a changé, ainsi que tout l’écosystème de la beauté, alors que jusque-là, la part des ventes du secteur sur Internet était faible, autour de 10 %. Notre audience a été multipliée par deux entre mars et mai, et nous avons gagné 150 000 nouvelles clientes ». Actuellement, la startup compte 1,2 million de clients, là où le chiffre d’affaires devrait progresser de 25 % cette année.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. hyc

    5 octobre 2020 at 20 h 21 min

    c’est simplement pour éviter la phonétique anglaise « bitch box »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests