Suivez-nous

Tech

Pourquoi les USA tendraient finalement la main à TikTok

Des représentants du gouvernement américain seraient en train de prendre contact avec TikTok afin de prévenir et lutter contre la désinformation.

Il y a

  

le

 
TikTok
© Unsplash / Oliur

Lorsque TikTok a commencé à exploser il y a quelques mois, le gouvernement américain s’est vite penché sur ce réseau social ainsi que ses potentielles failles. Et autant dire qu’il en a trouvé. Outre une potentielle connexion entre la plateforme et les autorités chinoises, la collecte et le stockage des données personnelles inquiètent.

Si l’app a tenté de rassurer en démentant des liens avec Pékin, son usage est tout de même interdit au sein de toutes les armées américaines.

Toutefois, ces inquiétudes et ces décisions ne signifient pas que les USA vont complètement couper les ponts avec TikTok. En effet, les autorités américaines seraient en train d’établir un contact avec la plateforme afin de collaborer autour de la lutte contre la désinformation.

Quelle relation à venir entre TikTok et les USA ?

Un haut responsable du gouvernement assure effectivement que Washington tendait la main à l’application chinoise, indique CNET. Le gouvernement a déjà fait de même avec Facebook, Twitter et autres au fil des années, il ne serait donc pas si étonnant qu’il veuille faire de même avec TikTok dans le futur.

Le responsable confirme : « Les relations que nous entretenons avec les sociétés de médias sociaux sont liées à leur implantation aux États-Unis. Nous avons une voie de communication avec TikTok, et ce n’est qu’un des domaines que nous allons continuer à renforcer ».

Toutefois, il sera intéressant de voir comment la relation entre les deux entités se noue alors que TikTok est une application qui appartient au géant chinois Bytedance. Plusieurs législateurs américains ont déjà fait part de leur inquiétude, évoquant principalement une connivence entre l’app et les autorités chinoises.

Après tout, ces dernières ont la main mise sur le contenu diffusé sur WeChat, le plus gros réseau social du pays qui a passé le cap du milliard d’utilisateurs en 2018. Sur ce dernier, le gouvernement applique une censure de main de fer et ne se prive pas de bloquer certains mots clefs à l’occasion de certaines périodes. Depuis janvier, celui-ci censure par exemple plus de 500 mots clefs liés au coronavirus. C’est également ce que fait la plateforme YY, équivalent chinois de YouTube et Twitch. Difficile d’imaginer qu’aucun lien similaire ne régit la relation entre TikTok et le gouvernement chinois.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,4 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests