Avec son programme « Recharge à destination », Tesla tisse sa toile au-delà des Superchargeurs

Tesla accélère le déploiement de ses « Recharges à destination » en complément des Superchargeurs

Tesla

Outre ses voitures, l’une des forces de Tesla est constituée par son réseau de Superchargeurs, qui permettent une recharge complète pour environ 500 km d’autonomie en une heure de temps (chiffre moyen variable selon la puissance du chargeur et de la batterie du véhicule). Cet atout constitue une arme technologique et marketing redoutable et confère à Tesla une confortable avance dans son secteur, d’autant que la recharge est gratuite à vie pour tous ceux qui ont acheté (ou commandé) une Tesla avant le 31 janvier 2017, même si l’on sait désormais que celle-ci ne sera peut-être pas éternelle.

Mais l’énergie Tesla, ce ne sont pas que des Superchargeurs. Et le constructeur américain entend bien conserver son avance en déployant d’autres points de charge. C’est ainsi que s’est développé le programme Recharge à destination, dont le déploiement s’accélère depuis quelques mois. Lancé en avril 2016, ce programme compte aujourd’hui 440 partenaires pour 1000 bornes de recharge disponibles en France (et 3000 en Europe), soit un rythme de déploiement de 20 nouveaux sites ou 50 bornes par mois.

Accompagner les clients chaque fois qu’ils sont stationnés pour qu’ils puissent tout le temps recharger

De quoi s’agit-il exactement ? L’idée est de proposer des bornes de recharge sur des lieux de destination ou des sites sur lesquels un automobiliste passe un temps significatif, soit généralement au moins deux ou trois heures, mais plus couramment une nuit, afin d’accompagner les clients chaque fois qu’ils sont stationnés pour qu’ils puissent tout le temps recharger. Dans ce cadre, Tesla travaille étroitement avec des hôtels, des restaurants, des lieux de loisirs et de villégiature afin de les accompagner dans la mise en place d’un service de recharge sur site. Tesla met à leur disposition gratuitement des connecteurs muraux délivrant 11 kW (avec un choix de puissance à discrétion du propriétaire) ce qui représente environ 50 km par heure de charge. La proposition de Tesla comprend trois connecteurs dont un permet de recharger les véhicules électriques équipés d’une prise Type 2. L’installation est à la charge du site ou de l’établissement, et Tesla demande à ses partenaires d’offrir la charge à leurs clients. Pour le moment, 85% des établissements proposant la prestation Recharge à destination sont des hôtels restaurants, mais Tesla travaille sur une diversification de son offre.

Les particuliers ne sont pas oubliés : les bornes à destination sont aussi vendues aux clients qui le souhaitent pour 550 euros hors installation.

En développant ce « réseau secondaire », Tesla élargit son offre de recharge en prévision de la croissance annoncée de son parc avec l’arrivée du Model 3, et vise à renforcer son positionnement d’entreprise d’énergie renouvelable privilégiant une approche holistique sur la production, le stockage et la mobilité.

Quelques chiffres peu connus sur le réseau de Superchargeurs Tesla à travers le monde : le Superchargeur le plus important est situé en Chine avec 50 bornes, le deuxième en Californie avec 40 bornes solaires, et le troisième en Norvège avec 20 bornes. Le chargeur le plus important de France est celui de Val de Meuse avec 16 bornes. Il y a au moment où j’écris ces lignes 60 stations pour un total de 480 bornes de recharge en France et 350 stations pour 2500 bornes en Europe.


Répondre