Suivez-nous

Tech

Un programme soutenu par la Fondation Gates sortira bientôt ses kits de dépistage pour le coronavirus

Grâce à un projet soutenu par Bill Gates et sa fondation, des kits de dépistage à domicile pour le coronavirus devraient bientôt voir le jour à Seattle.

Il y a

  

le

 
coronavirus mwc mesures
© Unsplash / Free To Use Sounds

Début février, la fondation Bill et Melinda Gates a annoncé qu’elle consacrait un budget de 100 millions de dollars destiné à lutter contre le coronavirus. Lors de l’annonce, cette dernière avait indiqué plus précisément qu’il s’agissait de « renforcer les efforts de détection, d’isolement et de traitement, de protéger les populations à risque et de développer des vaccins, des traitements et des diagnostics ».

Dans le cadre de cette initiative, un projet soutenu —à hauteur de 20 millions de dollars, par la fondation des milliardaires devrait bientôt être en mesure de délivrer ses premiers kits de dépistage à domicile.

Objectif : 400 tests de dépistage du coronavirus chaque jour

D’ici quelques jours à peine, les premières personnes ayant pratiqué un test pour le coronavirus seront averties et les résultats seront communiqués aux autorités. Les personnes infectées devront répondre à un questionnaire portant sur leurs déplacements pour que les responsables puissent retracer leur parcours et suivre l’épidémie.

Scott Dowell, responsable du projet à la fondation Gates, a déclaré que ce projet pourrait permettre d’effectuer pas moins de 400 tests de dépistage contre le coronavirus par jour. Il ajoute à cela : « Une des choses les plus importantes de notre point de vue, après avoir observé et travaillé sur ce sujet dans d’autres parties du monde, est l’identification des personnes qui sont positives pour le virus, afin qu’elles puissent être isolées et soignées en toute sécurité, et l’identification de leurs contacts, qui peuvent ensuite être mis en quarantaine ».

La fondation Gates n’a pas annoncé la date à laquelle elle sera en mesure de lancer le projet. Celle-ci doit encore mettre en place un questionnaire détaillé pour les personnes devant passer les tests et améliorer le logiciel pour qu’il puisse supporter un grand nombre de demandes.

La ville de Seattle est considérée comme l’épicentre du coronavirus aux États-Unis, si bien que la Santé publique rapporte 71 cas et 15 décès dus à l’épidémie —à la date de samedi 7 mars. En se basant sur une estimation informatique, un expert estime que le nombre réel de cas pourrait monter jusqu’à 600. Ces tests de dépistage pourraient permettre la mise en place de mesure faisant drastiquement baisser le nombre des nouveaux infectés.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests