Suivez-nous

Sciences

Le projet SETI@home va bientôt prendre fin après des années à chercher un signe de vie extraterrestre

Baptisé SETI@home, un projet visant à utiliser les ressources des ordinateurs d’internautes volontaires va bientôt prendre fin. L’objectif de celui-ci était de collecter des données sur un potentiel signe de vie extraterrestre.

Il y a

  

le

 
Seti@home fin
© Unsplash / Greg Rakozy

Depuis plus de 50 ans, SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) rassemble plusieurs projets scientifiques visant à détecter la présence de signes de vie extraterrestre dans d’autres systèmes solaires.

Au sein de cette initiative, plusieurs programmes se basent sur l’appel au volontariat de la population. C’est le cas de SETI@home, un projet qui analyse les signaux recueillis par les radiotélescopes. Cette analyse requiert une puissance de calcul énorme, si bien que des chercheurs ont développé un logiciel de calcul distribué capable d’utiliser les ordinateurs personnels de volontaires. Les calculs s’effectuent donc en tâche de fond sur plusieurs ordinateurs afin d’améliorer les données recueillies par les télescopes dédiés au projet SETI.

Pourquoi la fin de SETI@home ?

SETI@home était fonctionnel depuis environ 20 ans, alors pourquoi arrêter le projet maintenant ? Les chercheurs de l’université de Californie à Berkeley ont évoqué deux raisons sur le site web. D’un côté, ils ont analysé toutes les données dont ils avaient besoin pour l’instant.

Les chercheurs évoquent aussi le fait de se concentrer sur ces dernières plutôt que de s’occuper de la masse de travail que représente la gestion du traitement distribué.

Le 31 mars, SETI@home cessera donc son activité. Toutefois, il ne disparaitra pas complètement, car le site web et les tableaux d’affichage seront toujours fonctionnels. Il se peut également que le projet soit de nouveau d’actualité si des astronomes trouvent d’autres utilisations à ce dispositif.

Les utilisateurs de SETI@home sont invités à se tourner vers d’autres projets. Actuellement, SETI dédie ses activités à des initiatives comme Breakthrough Listen, un programme dont l’objectif est d’observer les signaux d’un million d’étoiles pour, une fois de plus, tenter de découvrir une vie extraterrestre. Lors de son lancement en 2015, celui-ci avait été soutenu par le scientifique britannique Stephen Hawking.

Il y a quelques semaines, SETI a partagé un nombre gigantesque de données au public dans l’espoir de détecter la preuve d’une forme de vie avancée.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests