Connect with us

Crypto-monnaies

Le propriétaire de PriceMinister rachète un exchange de crypto-monnaies

Le géant japonais Rakuten continue son expansion dans l’industrie des crypto-monnaies avec le rachat d’une plateforme d’échanges de devises virtuelles, Everybody’s Bitcoin. Le groupe est convaincu que « le rôle des crypto-monnaies dans les paiements e-commerce […] ne fera qu’augmenter dans le futur ».

Il y a

le

rakuten

Dans un communiqué de presse datant du 31 août 2018, le groupe nippon Rakuten déclare avoir signé un accord pour le rachat de l’intégralité des parts de la société éditrice de la plateforme d’échange de crypto-monnaies Everybody’s Bitcoin. Cette acquisition devrait être finalisée dès le 1er octobre et lui coûtera la coquette somme de 265 millions de yens (soit 2,4 millions de dollars).

Le propriétaire de PriceMinister a justifié ce rachat par le fait qu’il soit convaincu que « le rôle des crypto-monnaies dans les paiements e-commerce, dans les commerces traditionnels et dans les échanges entre individus ne fera qu’augmenter dans le futur. Ayant pour objectif de fournir à nos clients des méthodes de paiements en crypto-monnaies efficaces, nous pensons qu’il est nécessaire de fournir un système d’échanges de crypto-monnaies ».

Everybody’s Bitcoin est surveillée par le régulateur

Everybody’s Bitcoin est une petite plateforme d’échanges japonaise qui a été fondée en mars 2017, et qui opérait jusqu’à présent sans licence dans le pays. Suite au piratage de la plateforme japonaise Coincheck en janvier dernier (ndlr : l’équivalent de 530 millions de dollars ont été dérobés), le régulateur japonais a instauré des règles en obligeant les exchanges à s’enregistrer pour exercer.

> Lire aussi :  20% remboursés sur tout Rakuten (Airpods à 137€ + 27€ en bons d'achat sur l'app)

Pour autant, Everybody’s Bitcoin n’a pas été en mesure obtenir la licence et elle compte maintenant sur l’accompagnement de Rakuten pour y parvenir. Le groupe international prévoit pour sa part d’aider la plateforme à améliorer ses systèmes de sécurité, et atteindre l’équilibre pour cette activité. Selon les informations communiquées par Rakuten, le premier exercice fiscal d’Everybody’s Bitcoin aurait été clôturé avec une perte nette de 444 000 dollars.

L’appétit insatiable d’un géant mondial

Il faut savoir que l’e-commerce n’est pas la seule activité que l’on retrouve dans le portefeuille de Rakuten : on y retrouve également des sites de voyages, des contenus digitaux, de l’assurance et maintenant une exposition aux devises virtuelles. Ces services sont tous liés entre eux et les synergies sont stratégiques : la construction d’un « écosystème » Rakuten est l’ambition clairement affichée par les dirigeants japonais et les crypto-monnaies y auront une place prépondérante.

Au delà de Everybody’s Bitcoin, Rakuten s’investit depuis des années dans les crypto-monnaies. En 2016, il a inauguré son « Blockchain Lab » en Irlande, un centre de R&D autour de la technologie Blockchain. Il a même été question que Rakuten créé de sa propre crypto-monnaie – ce qui pour l’heure, n’a pas encore abouti.

> Lire aussi :  20% remboursés sur tout Rakuten (Airpods à 137€ + 27€ en bons d'achat sur l'app)

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests