Connect with us

Crypto-monnaies

Un proviseur surpris à miner des crypto-monnaies aux frais du collège

Sa facture d’électricité personnelle a explosé. Il a alors migré son installation dans l’école.

Il y a

le

minage Ethereum
(c) Pexels - Pixabay

Dans la ville de Chenzhou en Chine, un proviseur et son adjoint ont été surpris en train de miner des crypto-monnaies en toute discrétion dans leur établissement. Ils ont pris la décision de migrer leur installation technique depuis leur domicile vers leur collège pour éviter d’avoir à payer les frais d’électricité liés à cette activité.

L’électricité est le principal coût lié à l’activité

Certes, le minage de crypto-monnaies peut rapporter gros mais les coûts liés à cette activité peuvent rapidement compenser les gains. Si la plupart des gros mineurs sont aujourd’hui basés en Asie, c’est parce que l’électricité y est bon marché. De fait, il est encore possible de réaliser un arbitrage entre les coûts de l’activité (principalement l’électricité) et les gains qui peuvent être générés.

L’histoire aurait pu s’arrêter là si l’installation en question n’avait pas été aussi bruyante. Ce sont les professeurs qui, gênés par les nuisances sonores d’un local et par la faiblesse du réseau informatique de l’école, sont allés enquêter par eux-mêmes. Dans ce local, ils y ont découvert 7 structures haut de gamme équipées de mineurs de crypto-monnaies (Ethereum) qui tournaient à plein régime.

installation

(c) HK01.com

Suite au scandale, le proviseur Lei Hua a immédiatement été licencié – tandis que son adjoint Wang Zhipeng a été mis à pied. En Chine, les administrations ne plaisantent pas avec ce type de fraude, et elles n’hésitent pas à sanctionner lourdement les coupables pour servir d’exemple. En octobre, un chinois qui détournait l’électricité d’un opérateur de chemins de fer a été condamné à 14 500$ d’amendes et une peine de 3 ans et demi de prison pour son acte.

> Lire aussi :  BNP Paribas participe à un crédit syndiqué sur la blockchain Ethereum

Les revenus potentiels liés à l’activité de minage de crypto-monnaies donnent des tas d’idées aux plus créatifs – et malheureusement ce n’est pas toujours pour la bonne raison.

On peut citer par exemple le crypto-jacking qui est une méthode qui permet de miner des devises électroniques en utilisant la puissance informatique d’un réseau d’ordinateurs infectés. D’autres petits malins vont encore plus loin et minent des crypto-monnaies directement depuis un navigateur web. Firefox a cependant coupé court à cette activité illégale en bloquant toute tentative de fraude.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests