Comment les puces Snapdragon vont révolutionner le marché des PC

Les ordinateurs portables sous Windows 10 et propulsés par des SoC Snapdragon sont toujours en route. Et le principal avantage sera l’autonomie.

Vous en avez marre de votre ordinateur portable qui ne tient que 3 heures ? Attendez un peu, car il se peut que les nouveaux ordinateurs portables Windows 10 équipés de puces Qualcomm Snapdragon soient la solution à votre problème (au problème de tout le monde).

En décembre 2016, Microsoft a levé le voile sur une technologie d’émulation qui permet d’exécuter des applications X86 Win 32 sur des machines à processeur Snapdragon (les mêmes qui sont utilisés sur la plupart des smartphones).

La firme de Redmond collabore avec Qualcomm, le fabriquant de ces SoC, pour lancer un nouveau type de laptop : des ordinateurs portables avec des processeurs de smartphones.

A priori, il y aura deux principaux avantages : la connectivité et l’autonomie

Ces machines pourront être connectées en permanences grâce aux réseaux mobiles et en plus de cela, elles auront une autonomie supérieure. Durant la 4G/5G Summit à Hong Kong, notre confrère Znet a pu en discuter avec Pete Bernard, group program manager chez Microsoft.

Ce dernier indique que ces ordinateurs pourront durer toute une journée avec une charge de batterie (un peu comme les smartphones ?). Pete Bernard raconte à Znet que l’autonomie est si importante que certains responsables de Microsoft auxquels des modèles ont été distribués pensaient qu’il y avait un bug sur l’indicateur de la batterie. En réalité, ils avaient simplement l’habitude des PC normaux.

En ce qui concerne les prix et le nombre de modèles disponibles, Microsoft n’est pas plus précis. L’employé de la firme de Redmond a simplement indiqué qu’il y aura un large choix de modèles.

Microsoft avait déjà tenté de lancer quelque chose de similaire (des PC ARM) avec Windows RT. Mais le problème était l’incompatibilité avec la plupart des applications. Ce qui a changé, c’est que Microsoft a aujourd’hui trouvé un moyen de contourner ce problème sur Windows 10.

Normalement, les premiers PC Windows 10 avec SoC Snapdragon arriveront avant la fin de l’année.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre