Suivez-nous

Smartphones

Qualcomm n’a pas voulu fournir de puces pour les iPhone XS et XR d’Apple

Le fabricant de puces Qualcomm aurait refusé de fournir des puces dédiées aux derniers iPhone d’Apple à cause des ses relations conflictuelles avec la marque à la pomme.

Il y a

le

Apple iPhone contrôle parental
© Unsplash / Nikolay Tarashchenko

Décidément, l’affaire juridique qui oppose Qualcomm à Apple semble bien loin d’être terminée. Selon les dernières informations révélées via Android Authority, le constructeur de puces aurait éconduit la firme américaine lorsque celle-ci lui a demandé des modems pour les iPhone XS, XS Max et XR.

Qualcomm et Apple, une bataille juridique qui n’en finit pas

Il y a quelques heures, Jeff Williams, numéro 2 d’Apple et directeur des opérations, s’est rendu au tribunal pour évoquer ses liens compliqués avec le constructeur Qualcomm. Lors de sa prise de parole, il a révélé que ce dernier avait refusé de le fournir en puces, ce qui l’a obligé à se fournir auprès d’un autre fabricant, Intel. Pour rappel, Qualcomm et Apple ont collaboré durant de nombreuses années, mais depuis l’iPhone 7, la marque à la pomme travaille également avec Intel. La décision de Qualcomm aurait obligé la firme à ne collaborer qu’avec ce dernier, si bien que les derniers iPhone ne comprennent aucun dispositif appartenant à son ancien partenaire. Par conséquent, Apple a rapidement appelé Intel afin de lui annoncer qu’il serait le fournisseur exclusif des puces des nouveaux iPhone.

Lors de cet échange, Steve Mollenkopf, s’est également rendu à la barre pour faire une déclaration. Lors de celle-ci, le PDG de Qualcomm a indiqué que la firme avait versé un milliard de dollars à Apple, et fait des réductions sur ses produits, pour être son fournisseur exclusif. Néanmoins, l’accord n’aurait pas été respecté et la marque à la pomme n’a pas payé de redevance à son constructeur de puces, ce qui a entraîné celui-ci à refuser d’équiper les derniers iPhone. Selon la FTC (Federal Trade Commission), la pratique de Qualcomm serait anticoncurrentielle, ce que l’entreprise nie fermement.

Par la suite, le constructeur de puces a aussi accusé Apple de violations de brevets, si bien qu’il a réussi à interdire la vente de certains modèles d’iPhone en Chine et en Allemagne, de façon à montrer qu’il était loin d’avoir dit son dernier mot.

En cours, le procès devrait se terminer à la fin de la semaine, mais il est possible qu’il traîne en longueur si l’une des deux entreprises décide de faire appel.

Source

iPhone XS Apple : avis, prix et caractéristiques techniques

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests