Suivez-nous

Tech

Quand la réalité virtuelle permet de remplacer l’anesthésie générale chez les enfants

En éliminant la douleur, la réalité virtuelle est un bon substitut de l’anesthésie générale. Son utilisation pourrait même transporter les enfants malades en dehors de leur vie à l’hôpital.

Il y a

  

le

 
© Unsplash / insung yoon

Jouer à des jeux vidéo en réalité virtuelle (VR) pendant une opération chirurgicale ? C’est ce que propose Lenovo et la Starlight Childen’s Foundation aux enfants d’un hôpital du Colorado. Depuis un an, les jeunes patients peuvent donc utiliser un casque VR comme alternative à une anesthésie générale. Le projet semble plutôt bien fonctionner et permet d’éliminer en grande partie la douleur et le sentiment de panique face à ces actes souvent inquiétants.

Pour certaines pratiques, il n’est même plus nécessaire de procéder à une anesthésie locale, tant la VR s’avère efficace. « Le cerveau humain a une capacité d’attention limitée. Plus je peux vous impliquer dans cette expérience virtuelle, moins votre cerveau est capable de percevoir les signaux de douleur qui passent. Et s’ils ne font pas attention à eux, ils n’existeront peut-être pas non plus », explique Joe Albeitz, un des pédiatres participant à ce projet.

Permettre aux enfants malades de suivre des cours en temps réel

Interrogé par Venturebeat, le médecin est clairement ravi par cette phase de test : « Cela a un impact profond sur leur qualité de vie à l’hôpital. Nous voyons des enfants qui nécessitaient auparavant une anesthésie générale et qui sont maintenant capables de rester complètement éveillés avec un minimum de médicaments. »

Joe Albeitz ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin. Il souhaite en effet utiliser la VR pour permettre aux enfants de voyager de leur lit hôpital jusqu’à une vie plus normale. Cette technologie pourrait notamment les amener dans leur propre classe en temps réel avec leurs professeurs et leurs camarades, ou encore les plonger au beau milieu d’un repas familial.

Ce n’est en tout cas pas la première fois que la VR est utilisée comme alternative aux anesthésies. Une start-up française a par exemple développé un logiciel d’hypnose médicale qui fait appel à la réalité virtuelle et permet ce qu’il convient d’appeler un hypnosédation. Une étude a par ailleurs montré comment cette technologie pourrait rendre les visites chez le dentiste plus agréables.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests