Suivez-nous

Réseaux sociaux

Quand l’usage problématique des réseaux sociaux inquiète certains parents

Un étude révèle les conséquences d’une utilisation accrue des plateformes.

Il y a

  

le

 
Réseaux Sociaux les meilleurs apps
© Pexels.com / Prateek Katyal

Cela fait maintenant quelques années que les effets néfastes des réseaux sociaux sur la santé mentale sont dénoncés. Cela s’applique notamment aux plus jeunes dont la personnalité est encore en construction. Nous sommes déjà revenus dans nos articles sur certains d’entre eux. Ainsi, des chercheurs ont par exemple pu montrer que passer trop de temps sur ces plateformes augmente les risques de dépression chez les adolescents.

Face aux abus, les parents établissent des règles

Une étude récente permet d’y voir plus clair à ce sujet. L’hôpital pour enfants Ann & Robert H. Lurie de Chicago a interrogé près de 3000 parents d’adolescents afin de mieux comprendre leurs préoccupations et la manière dont leurs enfants se connectent aux réseaux sociaux.

Une tendance très nette se dégage : 63 % des personnes interrogées estiment que leurs enfants passent plus de temps sur ces applications depuis le début de la pandémie. Ce résultat n’a rien de surprenant dans la mesure où cette période de distanciation sociale conduit bon nombre d’entre nous à communiquer en ligne avec nos proches. Les plus utilisées ne révèlent également pas de surprise et l’on retrouve, Instagram, Snapchat, TikTok, ou encore Facebook aux premières places.

Cette utilisation renforcée n’est toutefois pas sans conséquences. Ainsi, 58 % estiment que leurs enfants ne dorment pas assez et 57 % pensent qu’ils ne font pas suffisamment d’activité physique. De même ils ne sont plus suffisamment concentrés à l’école (52%) et leurs interactions en face à face seraient en diminution (51%). Enfin, 41 % des répondants craignent qu’ils ne soient exposés à des discours de haine en ligne.

Face à ces problèmes, 80 % des parents tentent d’établir des règles d’utilisation pour limiter le temps passé sur les plateformes. Et certains emploient même des méthodes drastiques voire controversées puisque 43 % d’entre eux déclarent avoir utilisé des applications pour surveiller ou restreindre l’activité des adolescents sur les réseaux sociaux.

TousAntiCovid
Par : Gouvernement français
3.8 / 5
30,8 k avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests