Quand M.E.L. s’en mêle

Le blog de Michel-Edouard Leclerc est souvent cité comme une bonne illustration de ce que peut être un blog d’entrepreneur. D’abord parce-que le Monsieur a des choses à dire et qu’il les dit en général assez bien, ensuite parce-qu’il s’y implique personnellement : c’est lui-même qui rédige ses billets, et ce à un rythme assez

Le blog de Michel-Edouard Leclerc est souvent cité comme une bonne illustration de ce que peut être un blog d’entrepreneur.
D’abord parce-que le Monsieur a des choses à dire et qu’il les dit en général assez bien, ensuite parce-qu’il s’y implique personnellement : c’est lui-même qui rédige ses billets, et ce à un rythme assez soutenu.
Et comme tous les vrais bloggeurs, ceux qui jouent le jeu de la discussion, il est confronté lui aussi, tout M.E.L. qu’il est, au problème auquel nous avons tous à faire face un jour où l’autre : la liberté des commentaires, et par voie de conséquence ses éventuels dérives, excès et hors-sujets en tous genres.
C’est pourquoi il se fâche un petit peu et explique dans l’une de ses dernières notes comment il entend recadrer le débat : élégamment mais fermement.


Nos dernières vidéos

2 commentaires

Répondre