Suivez-nous

Internet

Voici les cinq pays qui censurent le plus Internet

Quels sont les pays qui pratiquent le plus la censure numérique ? Petit top 5 des mauvais élèves et de leurs pratiques.

Il y a

le

La Chine accentue sa surveillance d'Internet
© DR

On considère souvent qu’avec le développement d’Internet, les frontières ont été abolies. Mais pourtant, nous sommes bien inégaux face aux contraintes gouvernementales. La preuve, par le pire.

1- Chine

Si vous allez en Chine, vous pourrez vous connecter à Internet. Mais pas sur de nombreux sites occidentaux comme YouTube, Facebook ou Twitter. La grande muraille numérique chinoise donne la priorité aux plateformes locales, qui sont plus facilement contrôlées. Vous n’y trouverez pas d’information sur le massacre de la place de Tiananmen, les difficultés actuelles de Huawei ou la guerre Chine – Trump. Les sites fréquentés sont aussi contrôlés.

2 – Corée du Nord

Ici, le problème est surtout celui d’un accès limité. On ignore combien de personnes précisément sont connectées, mais le chiffre est bas. Surtout, la plupart de ceux qui peuvent se connecter, le font à un Intranet, nommé Kwangmyong. La propagande nord-coréenne est partout.

3 – Cuba

A Cuba, la situation évolue peu à peu, grâce au déploiement de hot-spots Wi-Fi dans les espaces publics. Mais cela reste encore très cher pour le revenu moyen local. De nombreux sites sont aussi bloqués, notamment sur les thèmes des droits de l’homme ou la critique du système politique.

4 – Iran

Comme en Chine, de nombreuses plateformes occidentales sont bloquées. Les sites liés aux paris ou à la pornographie sont aussi interdits. Ceux qui essaient tout de même, reçoivent un avertissement. S’ils insistent malgré tout, des suites judiciaires sont possibles. Le pays semble vouloir développer un Intranet et accroître le niveau de contrôle.

5 – Arabie Saoudite

Le royaume a aussi de très haut nivaux de censure, avec un contrôle étroit sur les connexions liées à des contenus internationaux. Un filtre bloque les contenus considérés comme inappropriés, immoral ou dangereux : drogues, droits des LGBT, pornographie, paris, critiques du pouvoir… N’espérez pas non plus y trouver des informations sur Jamal Khashoggi.

Votre pays n’est pas dans la liste ? Cela ne veut pas forcément dire, loin de là, que la situation y est idyllique. Dans certains pays, c’est la pornographie qui est bloquée. La France est parfois vue comme restreignant trop la liberté d’expression. Tout est une question d’échelle.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Thib

    3 juillet 2019 at 13 h 15 min

    La Turquie n’est pas mal non plus…
    Ensuite il y a censure et il y a écoute du traffic. On pourrait faire un top. Sur ce plan là les USA a minima y sont (affaire Snowden) et d’autres pays occidentaux.

  2. SysATI

    3 juillet 2019 at 14 h 46 min

    C’est exactement ce que j’allais dire…
    Des milliers et des milliers de sites sont bloqués en Turquie…
    Dont bien entendu tous les sites de news ayant le malheur de dire du mal du gouvernement ou du sultan fantoche, tous les sites +ou- pornos et même… Wikipedia !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests