Réalité augmentée : les applications ARKit sur iOS auraient déjà fait 13 millions de téléchargements

Les applications en réalité augmentée pour iPhone et iPad font un tabac.

A défaut de proposer des lunettes de réalité augmentée pour le grand public, Apple a décidé de démocratiser l’expérience en réalité augmentée via les iPhone et les iPad.

La firme de Cupertino a lancé un framework baptisé ARKit qui permet aux développeurs de créer des applications en réalité augmentée pour les iPhone et les iPad. En substance, l’idée est de créer des applis qui utilisent l’APN et les autres capteurs des smartphones, pour surimprimer des objets virtuels sur l’image du monde réel.

Et apparemment, Apple a fait le bon pari car à ce jour, les applications « utilisant expressément » son framework auraient déjà fait 13 millions de téléchargements sur l’App Store, selon la firme d’analyse Sensor Tower.

La dernière fois qu’on a pu obtenir des données similaires sur la popularité d’ARKit, c’était en octobre, soit un mois après le lancement d’iOS 11 (la première version d’iOS à supporter ces applis en réalité augmentée). A l’époque, les applications ARKit avaient déjà fait 3 millions de téléchargements.

Sensor Tower note aussi que c’est la section gaming qui a la plus grosse part sur ces téléchargements. En effet, 47 % étaient ceux de jeux en réalité augmentée. Cette part du gaming a augmenté puisqu’en octobre, elle était de 35 %.

Les applications les plus populaires

Des données sur les applications les plus populaires sont également publiées par Sensor Tower.

Par exemple, durant les six premiers mois, AR Dragon a été l’application gratuite la plus téléchargée. Dans la section des applications payantes, c’est CamToPlan Pro qui a fait le plus de téléchargements (et qui a généré le plus de revenus via l’App Store).

Et pour les applications gratuites qui ne sont pas des jeux vidéo, c’est celle d’IKEA qui rafle la première place.

La réalité augmentée sur mobile

Selon Sensor Tower, la réalité augmentée sur mobile ne cesse de croitre, que ce soit en terme de nombre de téléchargements ou d’expériences disponibles.

Et les données montrées par la société sont d’autant plus impressionnantes dans la mesure où son étude ne tient compte que des applications « ARKit-only » et exclut d’autres applis compatibles avec la technologie qui ont « ajouté un certain degré de fonctionnalité AR ».

D’autre part, iOS n’est pas le seul OS mobile à inciter les développeurs à faire de la réalité augmentée sur les smartphones. De son côté, Google a développé une technologie similaire, qui est déjà disponible sur un certain nombre de smartphones Android.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies