Le recrutement par cooptation : des avantages partagés

Recommandation d’un ex-collègue, d’un ami ou d’une relation et une prime à la clé en cas d’embauche : le recrutement par cooptation en milieu professionnel n’est, comme nous le savons tous, pas nouveau. Quels sont les avantages pour les recruteurs, les recrutés et pour ceux par qui le recrutement est possible ?

grégory Herbé MyJobCompany
Article rédigé par Grégory Herbé, CEO de MyJob.Company.
Cet article s’inscrit dans notre rubrique « Paroles de Pros » dans laquelle des acteurs réputés du numérique prennent la parole sur des sujets liés à l’impact d’internet et des nouvelles technologies sur nos modes de vie.
En savoir plus sur Paroles de Pros et retrouver tous les articles de la rubrique


rss-blog-icontwitter-iconfacebook-iconlinkedin-icon

 

 

Le principe est simple et repose sur la participation de tous. La cooptation ou recrutement participatif permet à des collaborateurs de repérer et de transmettre les profils qui pourraient correspondre aux besoins de leur entreprise. Très différent de la pratique controversée du piston, le recrutement par cooptation a fait ses preuves et présente de nombreux avantages.

Ainsi, il apparaît que la cooptation est une bonne alternative d’embauche et relativement concluante en matière d’efficacité et de perspicacité. En bousculant les modes de recrutement traditionnels, il s’avère que tout le monde y trouve son compte.

Ce mode de sourcing s’étend au-delà des entreprises grâce à des plateformes intermédiaires de recrutement participatif comme Myjob.Company qui met à disposition des coopteurs extérieurs contre une rémunération. Nous avons décidé de mettre en avant la pertinence d’un tel mode de recrutement en listant les avantages qu’il offre à chacun.

Pour les recruteurs : rentabilité et efficacité accrues

Gain de temps

Le recrutement participatif est un gain de temps certain : finies les longues procédures via des cabinets de recrutement classiques, l’opération est aussi simple que bonjour : une recommandation d’un coopteur, un profil qui match et une embauche à la clé et donc un nouveau salarié.

Rentabilité accrue

De plus, un gain de temps sous-entend mathématiquement un gain monétaire pour les entreprises. Même si le coopteur sera rémunéré à la fin du processus de recrutement, cela sera de toute façon une opération financière moindre que le recrutement traditionnel.

De nombreux réseaux

Cette rapidité du processus d’embauche est également due à la multiplication des réseaux sociaux qui fleurissent sur la toile (Linkedin, Viadeo, Facebook…), d’où un élargissement bénéfique des viviers de recrutement.

Efficacité du recrutement

Enfin, le coopteur propose au recruteur des profils bien ciblés, partageant en général les mêmes valeurs et la même culture de l’entreprise. Ceci permet une bonne adéquation entre les deux parties. Ainsi, la cooptation ou le recrutement participatif est un bon moyen pour réduire les chances de miser sur le profil inadéquat. Ainsi, ce mode de recrutement permet de faire valider les compétences des futurs salariés par les coopteurs qui se sont engagés et ont misé sur eux.

Des coopteurs motivés et récompensés

Challenge motivant

Le coopteur peut y voir, dans un premier temps, un nouveau challenge à relever. Ainsi, il se sentira valorisé et verra que son avis compte pour l’entreprise. Il est donc bien important de tenir au courant les collaborateurs des offres d’emploi qui circulent. Ceci permettra à chacun d’agrandir son champ d’action en endossant ce rôle de défricheur de nouveau talent.

Créer des liens entre collaborateurs

Le collaborateur pourra animer son vivier de talents pour en faire une communauté à part entière. Il élargira ainsi son réseau et permettra des nouvelles rencontres et, potentiellement, des collaborations futures.

Récompense monétaire

C’est un avantage très pragmatique, mais indéniable ! Si le recrutement se passe bien, le collaborateur se voit récompensé. En effet, une prime ou des avantages en nature (bons cadeaux ou bons voyages par exemple) sont parfois attribués aux coopteurs par les entreprises, ce qui n’est évidemment pas négligeable. Dans le cas d’un coopteur extérieur, ce type de sourcing peut constituer un bon complément de revenu.

Pour les candidats : un meilleur accès au marché de l’emploi

Le marché caché vous ouvre ses portes

Tout d’abord, le candidat coopté bénéficie d’un accès à des offres exclusives, ce qui n’est pas négligeable. Le marché de l’emploi caché représente une part très importante des postes disponibles et s’appuie sur deux choses : les candidatures spontanées et, surtout, le recrutement par le réseau. C’est donc une chance pour le coopté d’être repéré et d’accéder à une offre d’emploi qu’il n’aurait pas vu sur les sites de recrutement traditionnels.

Valorisation du salarié

De plus, la cooptation est un mode de recrutement qui valorise le futur salarié car il se sent unique et choisi parmi tant de profils. Il est motivé et veut faire ses preuves car il doit gagner la confiance de l’employeur et ne pas perdre celle de celui ou de celle qui l’a repéré.

Trouver le candidat idéal est aujourd’hui un véritable investissement en temps et en argent. Le recrutement par cooptation représente une bonne alternative, par exemple pour les cadres des entreprises (près de 37% est recruté grâce à cette méthode selon l’Association Pour l’Emploi des Cadres). Particulièrement bien adapté aux grandes et moyennes entreprises, le recrutement par cooptation promeut donc un objectif simple : mettre la confiance au cœur de toute relation.

 


Nos dernières vidéos