[rédacteur invité] La voiture électrique : ce qui nous attend en 2010

Par Yoann NUSSBAUMER, fondateur d’Automobile-Propre.com [1] 2010 est là, et les voitures ne volent toujours pas… Pourtant, les constructeurs nous promettent une autre révolution cette année : l’arrivée des véhicules électriques adaptés pour les particuliers. À quoi faut-il s’attendre ? La voiture électrique, c’est pour cette année ? Si vous étiez devant la télé  ces

Par Yoann NUSSBAUMER, fondateur d’Automobile-Propre.com [1]

2010 est là, et les voitures ne volent toujours pas… Pourtant, les constructeurs nous promettent une autre révolution cette année : l’arrivée des véhicules électriques adaptés pour les particuliers. À quoi faut-il s’attendre ?

hyundai-electrique

La voiture électrique, c’est pour cette année ?

Si vous étiez devant la télé  ces derniers jours, vous avez certainement pu voir la nouvelle publicité de Renault avant le journal télévisé de TF1. Un clip assez long qui présente les vœux de Renault mais surtout qui promet la voiture électrique pour bientôt. À ma connaissance, c’est la première fois qu’un constructeur communique sur la voiture électrique à la télévision en France. Tout un symbole.

2010 est en effet l’année qui verra arriver les premières voitures électriques en concession chez plusieurs constructeurs : Peugeot, Citroën, Mitsubishi, Smart, etc. La guerre a commencé depuis quelques mois déjà, puisque tous ces véhicules sont les stars des derniers salons de l’automobile.

Néanmoins, l’avenir du véhicule électrique est encore plein d’incertitudes. À l’heure actuelle, les modèles que prévoient de proposer les constructeurs n’ont qu’une autonomie limitée (entre 100 et 160km environ) ce qui les cantonne à un usage essentiellement urbain. Les infrastructures de recharge ou d’échange de batterie sont très loin d’exister à l’heure actuelle, et l’approvisionnement en électricité risque d’être compliqué pour les utilisateurs de la première heure !

voiture-electrique-peugeot

La voiture électrique mettra donc un certain temps à débarquer sur nos routes, et certains experts s’accordent à dire que l’année 2012 marquera réellement le boom de ces véhicules. En effet, les technologies sont en train d’évoluer très rapidement et on peut espérer des voitures plus efficaces à l’horizon 2012, notamment en terme d’autonomie et de confort.

Et l’environnement dans tout ça ?

L’arrivée de la voiture électrique semble être une bonne chose pour l’environnement, au moins en ce qui concerne les émissions de CO2. Bien que le bilan environnemental de l’utilisation d’une voiture électrique diffère de la manière dont est produite l’électricité, je pense que globalement c’est un pas en avant pour l’environnement.

Des questions restent encore en suspens, notamment  en ce qui concerne le recyclage des batteries. Sur ce sujet, les pistes évoquées sont l’utilisation des batteries usagées pour stocker l’énergie des panneaux solaires ou encore celle des hôpitaux en cas de coupure de courant. La récupération du lithium (ou des métaux précieux d’une manière générale) est également à l’étude. Les constructeurs sont encore peu bavards sur ce sujet pour l’instant…

Le bruit est également un point important en terme d’environnement. Les voitures électriques sont très silencieuses, et leur arrivée au sein des villes est une vraie bonne nouvelle. Promenez-vous à Paris, et imaginez la vie sans le bruit des voitures … génial non ? Mais attention, les piétons devront prendre garde aux voitures qu’ils n’entendront plus arriver !

Alors, est-ce qu’il faudra acheter une voiture électrique ?

Bonne question ! Pour simplifier, je dirais que si vous faites un usage essentiellement urbain de votre voiture, que vous avez une borne de recharge à proximité et des moyens, c’est une option intéressante. Le cas d’une seconde voiture dans un foyer peut également s’avérer pertinent.

À deux euros la recharge de votre voiture et un coût d’entretien plus faible qu’une voiture diesel, les véhicules électriques devraient s’avérer plus économiques à l’usage qu’une voiture classique… si l’on exclut la location des batteries ! En effet, celles-ci coûtent encore très cher et les constructeurs envisagent de les louer (entre 60 et 75 euros par mois environ) pour rendre leurs voitures accessibles.

Ce qu’il faut donc retenir, c’est que si vous faites plus de 50km/jour, la voiture électrique devrait être plus rentable qu’un véhicule diesel. Bien sûr, ces chiffres seront à moduler en fonction des offres que nous préparent les constructeurs, l’idée étant de vous donner un ordre de grandeur dans cet article.

Le dernier point à avoir en tête pour l’achat d’une voiture électrique, c’est sa revente. Les premières voitures commercialisées vont très certainement subir une décote rapide due aux progrès réalisés dans les prochaines années sur cette technologie. Une bonne alternative pour ne pas prendre de risque peut consister à louer la voiture en attendant que l’offre mûrisse.

Et la suite ?

La voiture électrique va certainement faire parler beaucoup d’elle cette année. Il faut garder à l’esprit, comme toute innovation majeure, elle va avoir besoin de temps pour arriver à maturité et gommer les petits défauts du démarrage. Je pense toutefois que cela va dans le bon sens pour notre planète … mais aussi pour l’industrie automobile, qui saura certainement en tirer profit !

Mais au fait, en 2010, est-ce que vous roulerez en voiture électrique ? Les commentaires sont ouverts !


Automobile-propre.com est un site de passionnés sur l’automobile et l’environnement et les  innovations autour du sujet (voiture électrique, hybride, gaz naturel, etc), constitué d’un blog et d’un forum.

Note d’Eric : j’avoue faire encore partie des sceptiques au sujet de la voiture électrique, tant du point de vue des performances réelles que de l’autonomie. Je suis en effet très méfiant sur les effets d’annonce des constructeurs. Nous avons tous en tête les autonomies pharamineuses annoncées par les fabricants de téléphones mobiles, et la réalité, où les chiffres annoncés sont largement démentis (divisez pas 10 en général). Espérons que les constructeur automobiles ne nous rejouent pas le même tour…


Nos dernières vidéos

77 commentaires

  1. Merci pour cette intro plus que complète

    Petite remarque concernant le bruit : j’ai lu qu’à partir de 20km/h, une voiture faisait du bruit principalement à cause des pneus et non du moteur. Donc l’électrique va certes diminuer le bruit global en ville, mais pas l’anéantir 😉 Il faudra aussi passer les 2 roues à l’électrique, qui sont une source de pollution sonore importante.

    Pour l’étape avant 20km/h, certains constructeurs ont prévu d’ajouter un bruit artificiel via des hauts parleurs. Celui des voitures dans Blade Runner est semble-t-il bien parti pour être utilisé…

  2. Ce qui risque de faire peur, c’est l’augmentation du prix de l’électricité dans le futur (encore plus qu’aujourd’hui), nous sommes dépendant du pétrole mais aussi de l’électricité.

    Sa fait plaisir en tous cas de voir les constructeurs se tourner enfin vers de nouveaux moteurs moins polluant.

  3. La ou je m’interroge, c’est par rapport à l’état …

    Les carburants rapportent énormément d’argent grâce aux taxes( dans les 16Milliards en 2008 ), pensez vous réellement que l’on pourra recharger notre voiture au prix sorti de nos prises?

    Je tablerai plutôt pour une mise en place de chargeurs avec compteurs, et pour la création d’une nouvelle taxe sur la consommation électrique de ces véhicules.

    Si je me trompe ( et je l’espère ), je serai parmi les premier à rouler électrique, sinon je continuerai à rouler aux énergies fossiles.

  4. Je serais bien partant pour une voiture électrique, sachant que je ne roule que très peu (5km par jours pour aller prendre un transport en commun…) mais ce qui me gène encore le plus (hormis le prix) c’est le vrai impact environnemental de ces voitures. Car cela dépend de leur fabrication, de celle des batteries et surtout effectivement la façon dont l’électricité, qui les alimentera, sera fabriquée. Si une voiture roule avec de l’électricité produite à partir de pétrole, gaz ou charbon alors la production de CO2 est forcément plus importante que pour une voiture qui utilise directement cette énergie fossile pour sa propulsion… Heureusement, en France, nous produisons 80% de notre électricité avec le Nucléaire et les énergies renouvelables (hydroélectrique principalement)…cela va aider à rendre ces voitures propres mais cela reste à calculer…
    Les anti-nucléaires vont aussi avoir du mal à rouler électrique…va falloir trier l’électricité à la station 🙂

    Autre remarque: si on souhaite produire moins de CO2 dû au transport, arrêtons de faire rouler la majorité de la population 2h le matin et 2h le soir pour aller bosser à plusieurs dizaines de kilomètres de chez eux… mais ça c’est une autre (vieille) histoire…

  5. Septique sur le moteur électrique. Où iront les batteries usagères ? Pour l’environnement je ne vois pas ce qui va changer, puisque les usines nucléaires tourneront 100x plus, il y aura donc 100x plus de déchets nucléaires.

    Dans un autre sens, j’ai hâte de voir ce que les constructeurs pourront nous proposer à terme, car l’électrique c’est du ON/OFF, les sports mécaniques vont complètement changer.

    Le moteur à eau existe depuis des dizaines d’années, personnes n’en parle.

  6. @Eric lol faut pas abuser non plus (divisez pas 10 en général) 100km / 10 = 10 km ;).

    @Silent Auben l’état ne peut pas le voir…

  7. Pour avoir été au salon hier a la journée de la presse, en effet on voit que clairement les constructeurs essayent d’attirer du monde vers l’Électrique…il y avait un palais complet rien que pour cela ! ….qui aurait pu dire cela il y a 5 ans ?! Affaire à suivre donc !

    Petit hors sujet tout en restant dans le sujet, si Éric tu me le permets, pour les fans de moto, je vous invite à visiter mon site, nous avons couvert avec l’équipe la partie moto (plus de 300 photos, et des vidéos (mais avec son pourri par contre :D))

  8. Eric

    @AM : concernant les mobiles je n’exagère presque pas, regarde l’autonomie indiquée sur le fiche technique de ton mobile et compare avec la réalité. Mon Acer Liquid est annoncé pour 400 heures en veille, il tient à peine 2 jours. Bon pour les voitures je suis d’accord, j’exagère sûrement, les cinstructeurs ne pourront jamais se permettre de tels mensonges

  9. @Eric ce serait pas lier à un mauvais entretien de la batterie ? Perso j’attends que mon mobile se coupe tout seul avant de le recharger, je le recharge au maximum, je le débranche directement une fois rechargé (Treo, HTC, iPhone) je suis d’accord que les fabricants doivent glisser quelques heures en plus… Pour mes pc portables pareil et en mode bureau je retire la batterie.

  10. @AM : Cette méthode ne fonctionne qu’avec des batteries au nickel, et un peu avec les batteries NI-MH, mais pas du tout avec les batteries au lithium de nos portables.

    Au contraire, une batterie au lithium doit le plus possible être chargé à fond pour avoir une bonne durée de vie. Les décharger complètement comme tu le fais les détériore.

    Plus de détail ici : http://www.bestofmicro.com/act.....ssier.html

  11. Pingback: Tweets that mention La voiture électrique : ce qui nous attend en 2010 | Presse-Citron -- Topsy.com

  12. Précision : si tout le parc automobile français devait passer à l’électrique, la production d’électricité devra être multipliée par 1,5.
    La France comme chacun sait est un pays très nucléarisé. En faisant abstraction des aspects négatifs du nucléaire (il paraît qu’il y en a !! habitant dans la région la plus nucléarisé au monde, j’le saurais…), le modèle français ne peut être reproduit : il n’y a pas assez de minerais sur notre Terre pour cela, même quand on aura développé les réacteurs de 4e génération. Et je ne vois pas comment produire autant d’électricité par d’autres sources « acceptables ». N’essayons donc pas d’absoudre nos pêchés en imaginant une soit-disant façon de rouler plus propre, il faut simplement moins rouler

  13. Je suis sceptique quant aux véhicules électriques pour tous, rapport aux batteries moi aussi… Si cela pouvait exister, je serais peut-être tenté pour aller à la gare (20 bornes/jours en gros), sinon pour la campagne, je vois plutôt de l’intérêt dans les engins communaux, à la place des tracteurs bruyants et polluants.

    Pour la moto, l’autonomie est une plaie.

    Par contre, il y a eu une course TT en France en Octobre, un championnat TT complet en 2010 et un championnat FIM sur circuit en 2010 aussi, il existe un marque de motos de trial électrique, un des endroits où l’électrique serait très apprécié niveau environnement et rendement… A suivre…

  14. Je ne sais pas. Vous souvenez-vous de la Tulip de Peugeot en 1996? http://www.conceptcars-peugeot.com/tulip.html

    Elle était censée annoncer le début de l’ère de la voiture électrique. Même si la batterie a évoluée, comme Yoann le souligne dans l’article, le réseau/les infrastructures permettant effectivement l’utilisation de ces voitures n’est pas encore là, et cela va prendre des années à développer.

    C’est là où le serpent se mord la queue: il semble improbable que sans infrastructures ad hoc la voiture électrique prenne réellement; et en même temps, si les ventes ne décollent pas et si l’impulsion politique n’est pas suffisemment forte, comment envisager le développement de ces infrastructures qui vont coûter des milliards?

    Il ne s’agit pas d’un petit équipement mais d’un investissement conséquent dans le budget du foyer. A suivre néanmoins car il est évident que l’avenir n’est pas dans le pétrole.
    Au moins les différents constructeurs ont-ils l’air d’accord sur le fait que la prochaine génération devrait être électrique!

    • Eric

      @Marie : Peugeot est spécialiste des concept cars qui ne sortent jamais. Je vais faire des concept-billets sur Presse-citron, apparemment c’est un bon plan pour faire du buzz facile sur du vent

  15. Ce qui me dérange avec les voitures électriques c’est la façon dont les constructeurs sont tentés de communiquer : voiture électrique = voiture sans émissions donc non polluante.

    Je suis pour l’innovation technologique et la voiture électrique est très intéressante.

    Par contre je ne suis pas pour un effet d’annonce trop idéaliste, déconnecté de la réalité et qui délibérément ne dit pas toute la vérité…

    Je crois que la réussite de la voiture électrique dépendra aussi de la transparence et de l’intégrité des constructeurs et des acteurs du monde de l’automobile dans leur marketing et leur communication. Les consommateurs sont curieux, intéressés, enthousiastes mais pas c.. :).

  16. @SPoK que je ne retrouve pas ici mais que j’ai reçu par email: quand on sait que chez moi (Marseille), quand les consommations d’électricité sont trop élevées, cela fragilise tout le réseau sud est qui repose si je ne me trompe sur 2 grosses lignes uniquement. Ils procèdent donc à des délestages en coupant le courant pour quelques heures, comme c’est arrivé cet été et au début de l’hiver.

    Ca ne laisse rien présager de bon quant à la capacité du réseau électrique sud-est à supporter l’approvisionnement des véhicules électriques…

  17. @Neoseifer j’ai mon iphone 3g depuis la date de sortie j’ai toujours fait cela il tien 2 semaines en veille… « L’iPhone intègre une batterie au Lithium-ion qui ne souffre pas des effets mémoires comme les batteries d’ancienne génération (NIMh). Vous pouvez donc recharger à tout moment et partiellement votre iPhone sans craindre un impact négatif sur la durée de vie de la batterie.
    De fait, Apple conseil de décharger et recharger complètement l’iPhone une fois par mois, mais aussi ponctuellement pour optimiser la durée de vie de la batterie »

  18. D’après Hervé Nifenecker, il y aurait déjà assez d’électricité en France pour alimenter un parc de 10 millions de voitures électriques
    http://www.voitureelectrique.n.....viable-395
    avec 4% de la production française ou deux EPR
    Maintenant ce ne sont que des estimations, et dans toute estimation il y a aussi des erreurs et ajustements à effectuer.
    Mais la vraie question à se poser est plutôt celle de l’impact sur l’environnement…

  19. Y a-t-il un chauffage à bord de la voiture électrique, pour l’hiver? Si oui, il doit sacrément impacter la consommation du véhicule…

  20. @polus : oui, il y a un système de chauffage de prévu dans ces voitures (ouf !) et oui, ça va impacter l’autonomie ! Les constructeurs travaillent beaucoup sur l’isolation des véhicules pour qu’on ait le moins possible à l’utiliser. Il en va de même pour la climatisation.

  21. Génial ! Mais oui en effet le problème c’est l’autonomie et l’approvisionnement, le temps qu’il y ait des stations un peu partout et surtout convaincre d’en acheter…
    Cela serait bien si elles possédaient une sorte de système de rechargement constant, par exemple par le biais de panneaux solaires pendant la conduite…mais comme la technologie évolue à grande vitesse, je suis sûr que des solutions concrètes seront trouvées à ces problèmes d’ici là.

  22. La voiture electrique dont nous avons besoins est presque là, elle est Américaine et ne sera surement pas Française.
    Je parle de la Chevrolet Volt qui n’est pas une hybride comme la prius mais bien une voiture électrique le moteur thermique embarqué n’est qu’un groupe électrogène et permet une consommation de 1,6 litre au 100kms en gros toute la semaine je roule 100% electrique avec 65 kms d’autonomie sur batterie et le week-end je pars et je me soucis de rien puisque j’ai le groupe qui prend le relais. J’ai publié un billet chez moi vous pourrez y écouter une interview d’un journaliste automobile de RMC-INFO qui l’a essayé. A savoir que le couple de cette voitre est terrible équivalent d’un turbo diesel 3 litres sans à avoir à attendre une montée en tour du moteur.
    Un peu comme l’Iphone et bien d’autre chose, l’Amérique est souvent pionnière et tantôt très en retard sur certaine chose mais quand elle met le paquet c’est pas mal pour vous éviter de trop chercher chez moi pour l’interview c’est ici : http://blog.passion-tarn-et-ga.....lle-arrive
    Le lien sur le site du constructeur :
    http://www.chevrolet.fr/le-esp.....serie.html

  23. Les voitures électriques, c’est pas pour demain, ni même 2012. S’il faut les recharger chez soi, sans avoir de bornes accessibles publiquement, c’est mort d’emblée.

    Leur développement devra passer par des hybrides rechargeables par fil. C’est le seul moyen de faire la transition : installer un réseau de distribution sur les routes et les parkings.

    Sinon, pour ceux qui n’ont pas essayé de voiture électrique de leur vie, merci de vous bouger les fesses et d’aller tester au moins une hybride dans une concession Toyota ou Honda pour voir la différence. Perso, j’avais une Prius 2 depuis 2 ans et je vais changer pour la Prius 3 Solar bientôt. On ne peut pas revenir en essence après, c’est souple, silencieux, geekesque à mort. Imaginer démarrer mon moteur avec un nuage de fumée qui sort du pot est aujourd’hui impossible.

    Je sens le coup du « tout électrique » comme mort-né car il manque une phase de transition hybride rechargeable par câble à mon avis obligatoire pour pouvoir tester/améliorer les batteries et mettre en place une norme de batterie entre tous les constructeurs, ainsi qu’un réseau de stations de recharge digne de ce nom.

  24. j’ai l’impression que chaque année doit voir l’apparition de la voiture électrique et … il n’en est jamais rien. Au fur et à mesure que le prix du baril du pétrole monte, le besoin se fait plus pressant de trouver une alternative à l’or noir !

  25. Etant un expert dans le domaine, ce billet devrait être intitulé « brèves de comptoir » ou comment raconter n’importe quoi sans avancer aucune source. J’adore les phrases comportant des mots comme « certains experts » qui appuient le discours mais surtout il est important de ne pas citer ces experts (forcément, ça serait difficile de les citer vu qu’a mon avis ils n’existent pas).
    Bref, j’apprécie ce blog pour les tests et les analyses des produits existants mais je ne suis pas près de devenir fan du blog automobile propre si tous leurs billets sont aussi imprécis et basés sur… rien du tout!

  26. Bonjour,
    Je crois qu’il faut arrêter toutes ces discussions stériles. En ce qui me concerne je comprends que nous en sommes au début d’un probable bouleversement sans notre façon d’appréhender le problème de la pollution atmosphérique et phonique. Regardez comment en quelques petits mois le étalages de vos hypers et supers se sont garnis de produits bio. Il y a un vrai engouement pour l’écologie. Pour la voiture nous n’en sommes qu’au début mais là où je trouve que les constructeurs ont tort c’est de croire que ce sont les habitants des grandes villes qui attendent ces annonces et que 130 km d’autonomie est suffisant. Ce sont ceux qui habitent la banlieue des grandes métropoles et grandes villes habitant à 50/80 km de leur lieu de travail.
    Pour ma part la vrai révolution viendra d’un proposition cemme celle de la Sté Bolloré une location du véhicole et minimum 250 km d’autonomie.
    L’offre sera pléthorique au début, le progrés permettront une autonomie plus grande d’ici peu les recherches en la matière permettent d’espérer de lever cet écueil rapidement.
    Alors choix du diesel, d’une hybride, d’un achat avec location de la batterie, d’une autonomie de 100 à 130 km seulement, d’une location complète du véhicule voire d’une LOA ?
    Le panel est important nous trouverons tous une réponse à notre désir de conduire bientôt un véhicule FULL electrique.

  27. J’attends impatiemment l’arrivée de ces voitures en France mais malheureusement le prix va être très élevé et il sera difficile de faire décoller les ventes… J’ai beaucoup aimé la pub de Renault aux 1/2/3 Janvier sur toutes les chaines (sacré budget com’ ^^)mais je pense plus à un effet d’annonce malheureusement…

  28. les voitures électriques c’est comme les cigarettes à l’eucalyptus: c’est moins nocif, ça peut aider à arrêter de fumer, mais c’est quand même un peu dégueu.

  29. @cr0vax désolé mais avec ta tesla je peux même pas me rendre à Paris depuis chez moi (c’est un exemple PARIS car de toute façon je sais c’est mieux d’y aller en train et d’utiliser le métro sur place tien d’ailleurs je la mettrais chargé où ta tuture…), bref c’est une électrique façon ce que nous prépare nos chers constructeur Français c’est à dire dont nous n’avons pas besoins ou alors juste pour faire le beau. Dernier truc je me vois pas trop dans ta tesla avec 2 garmins mon épouse… non vraiment et puis tu as vu le prix de ton engin ?

  30. « les voitures électriques c’est comme les cigarettes à l’eucalyptus : c’est moins nocif, ça peut aider à arrêter de fumer, mais c’est quand même un peu dégueu. »

    @Guillaume Excellent mec 🙂 !

  31. @Bob+l’éponge : ce billet avait pour but d’être généraliste et de donner une vision d’ensemble de ce que pourrait-être la voiture électrique en 2010, destiné à un public large. Je pense que c’est pour ça que tu peux avoir l’impression d’un article « basé sur rien du tout » si tu es un expert du domaine.

    En ce qui concerne la phrase « imprécise » où je parle d’experts, il s’agit des propos tenus par plusieurs intervenants à la conférence Mobilis 2009 (http://www.mobilisconference.com) à laquelle j’ai assisté il y a quelques mois. C’est également appuyé par les propos de Thierry Koskas, directeur du programme véhicule électrique de Renault, que j’ai pu rencontrer il y a quelques mois.

    Notons qu’au niveau des experts « qui n’existent pas », tu ne dévoile pas non plus ton identité …

    Néanmoins, si tu as relevé des articles « basés sur rien du tout » sur Automobile Propre, je t’invite à me contacter par email pour que nous puissions préciser les choses le cas échéant et nous améliorer.

  32. La voiture électrique c’est surtout une belle arnaque, un moyen pour l’industrie automobile de sortir progressivement du pétrole, qu’on sait condamné, en redorant leur image (parce que c’est « propre ») et en touchant des subventions publiques…

    Il y a 3 possibilités industrielles :
    – soit on recharche chez soit (ou borne public) la nuit. C’était le modèle peugeot et renault du début des années 90… et on connait le succès que ça a eu.

    – soit on fait des « stations de recharges » rapide. Industriellement on est capable de faire des batterie qui recharge en 20 minutes. Si on considère que c’est une durée acceptable pour faire le point (ça se discute, un plein d’essence prend 3 min), alors ça a une chance. Sauf que dans ce cas on déplace simplement la polution CO2 des villes vers les campagnes car on est obliger d’utiliser de l’énergie de ‘pointe’ c’est à dire pétrole OU gaz OU charbon (surement pas du nucléaire ou énergie renouvellable) !

    – soit on fait des « stations d’échanges de batterie », en gros, un pompiste/mécano vous échange votre batterie en 5 min, et la met en charge pour un futur client. Dans ce cas, on peut faire de la charge lente, donc énergie nucléaire et renouvellable… Alors ce pose quand meme deux questions : le nucléaire est-il « propre »? ET quid des recyclages de batteries et de la pollution des sol associé car ce modèle nécessite une surproduction de batteries.

  33. @Thomas tu es électricien ou tu répète ce que tu as lu ou entendu ?

    Les gens sont simplement trop ***. Il ne faut pas de nucléaire parce que c’est dangereux… Il ne faut pas d’éolienne parce que c’est moche… Mais ont veux de l’électricité…

  34. C’est clair que c’est une monstrueuse machination pour leur permettre de tirer leur épingle du jeu après le pétrole… Mais bon… Tant qu’elles n’ont pas une autonomie suffisante, moi perso j’en achète pas !!

  35. Pour ce qui est de la pub Renault, les premiers mots qui me viennent à l’esprit son « greenwashing » et « effet d’annonce ».
    Mais au delà de cette pauvre opération de com, et pour en revenir à l’usage du véhicule électrique, c’est viable dès maintenant pour autant que vous n’habitez pas trop loin de votre lieu de travail. Pour ma part, j’utilise un scooter électrique depuis quelques mois maintenant, et c’est un vrai bonheur : silencieux, pas d’entretien, pas d’odeur, pas de traces d’huile dans le garage :-). Un toit et quatre roues apporteraient certes un supplément de confort, mais dans ce cas il est inutile de reproduire le schéma des maisons à roues que sont devenues les automobiles. La simplicité et le dépouillement sont probablement la meilleure voie.

  36. Certains commentaires relèvent à juste titre la dépendance que nous avons au pétrole mais aussi à l’électricité.

    Je pense aussi que le coût de l’électricité tendra à augmenter et que nous aurons également droit à une « taxe » (comme la TIPP)sur l’électricité. N’oublions pas que l’Etat contrôle en partie EDF. Cela ne serait pas malin de laisser filer une telle opportunité… non ?
    En même temps, il faut bien rattraper d’un côté ce qu’on perd de l’autre.

  37. @francis : euh … 360 km d’autonomie et toi tu plaides pour une voiture avec 250 km d’autonomie.

    quant à ta remarque qui ne s’applique qu’au coupé, ce qu’il y a de bien, c’est qu’elle ne s’applique qu’au coupé

  38. Que l’avenir est beau, je me vois en « Bleu Ciel » d’EDF.

    Mais au fait :
    – y’a pas assez de centrales ! En hiver on déleste la Bretagne et la PACA pour que le réseau ne s’effondre pas.
    – Comment on va recycler les batteries ?
    – Combien çà va couter ? les batteries, çà va être gratuit et EDF va nous taxer à la consommation ! Si çà ne se fait pas dans ce sens, bonjour les vols de batteries !
    – y’a assez de métal pour fabriquer des batteries pour 6 Milliards d’habitants ?
    – entre le chauffage pour le froid et l’air conditionné pour le chaud, l’autoradio, les phares, les clignotants, l’alimentation de GPS, …, que reste t’il pour le moteur ?
    – Les plus gros pollueurs sont les camions, quand est-ce qu’on verra des camions électriques ?
    – J’imagine le stock de batteries que va faire la station service de l’aire de Beaune (la plus fréquentée de France) pour le chassé croisé des vacanciers.
    – comment utiliser sa voiture quand EDF mets plusieurs jours pour remettre le courant après une tempête ?
    – Pour les camping-cars, est-ce que le poids des batteries ne va pas faire passer ces véhicules dans la catégorie poids lourds ?
    – Comment on fait pour les longues distances genre Sahara, Laponie, … ?

    Si j’ai oublié des choses, n’hésitez pas à compléter.

  39. La pub de Renault….

    regardez en bas à droite pendant la pub.. On y voit que les voitures ne seront pas commercialisées avant mi-2011 !

    Dans le genre je m’y prend 2 ans en avance pour communiquer et profiter de la tendance, bravo Renault… pour ce qui est de les produire et les vendre avec de vrais solutions, on attend toujours !!

    Néanmoins, sans forcément que nous remplacions toutes nos voitures par de l’électrique, c’est l’occasion de repenser les transports en commun, les véhicules légers, les utilitaires qui n’ont besoin que de peu d’autonomie et qui permettent de transporter plusieurs personnes !

  40. La voiture électrique est une très bonne innovation pour la protection de notre cher environnement. Mais au vu de votre article, toutes les dispositions pour sa mise en pratique est encore loin (recharge électrique, usage urbain seulement,…).

  41. @Claire : peut-être mettront-ils en place un système de location de véhicule. Je trouve que c’est encore plus approprié que la commercialisation, non ?
    En tout cas, ça nous permettrait de tester et de nous conforter dans l’achat ou non d’un tel véhicule.

    Personnellement, je pense que je n’achèterai jamais de véhicule électrique. En revanche, je serai certainement amenée à en louer, par exemple en vacances ou lors de mes déplacements professionnel (lorsqu’on voyage en avion ou en train et qu’on a besoin d’un véhicule sur place).
    Je pense que Hertz et Cies auront de beaux jours devant eux en adoptant les véhicules électriques.

  42. Bonjour,

    La plupart des gens pensent que la voiture électrique est un tout nouveau concept.
    FAUX, elle a commencé à se développer en même temps que les voitures munies d’un moteur à combustion.
    S’il n’y avait pas eu de lobby pétrolier, on roulerait déjà tous en voiture électrique aujourd’hui.

    Voici quelques liens intéressants:

    http://www.cawa.fr/la-jamais-c.....00285.html

    http://fr.wikipedia.org/wiki/F.....ar1913.jpg

    http://www.lexpansion.com/diap.....4wodTC6EIA

    Bonne journée et bon surf.

  43. 1000km d’autonomie, pour quoi faire?

    Oui, j’apprécie les 80l de capacité de mon brûleur à gazole mais c’est surtout pour ne pas aller à la station tous les jours. Par contre, je rentre chez moi tous les soirs, je parcours entre soixante et cent bornes par jour et je possède une deuxième voiture(comme une large majorité de français). J’habite et travaille en zone rurale alors j’ai bien le droit de polluer.
    ERREUR car la situation est en fait idéale!
    En effet, pour être rentable un véhicule éléctrique doit être utilisé au maximum de ces capacités, donc vider la batterie entre 50 et 80% et la recharger tous les jours. je devrais diposer d’un véhicule principal éléctrique d’une autonomie de 120km environ et d’un véhicule secondaire classique (une grosse berline à essence) pour ma conjointe qui roule très peu mais aussi pour les longs voyages ponctuels.
    Question coûts à 75€ de location pour 25 jours d’utilisation et 2€ la charge, ça fait 5€ par jour ou 125€ par mois pour un véhicule avec lequel je ne serai pas em…dé par la pompe d’injection ou la vidange.
    Au fait, la station service est à la maison, et c’est pas plus dur que d’aller promener le chien.

  44. Il y a un nouveau site écolo ou l’on présente des 2 roues électriques, des voitures électriques et des bateaux électriques avec éolienne.
    Les vélos et les scooters électriques peuvent être commandés directement sur le site: http://www.greenlife.fr
    Sympa pour les utilisateurs et….pour la planète.

  45. Bonjour,
    Arrêtez de dire que les voitures électriques n’émettent pas de CO2, c’est faux: déjà lors de leur construction elles en ont émis (la même chose que les voitures à moteur thermique)et en émettront pour leur déconstruction.
    Quant à leur utilisation, produire de l’électricité coûte du CO2, même avec du nucléaire (beaucoup moins qu’avec du charbon mai un peu quand même, ne serait-ce que pour passer les pics de consommation lorsque tout le monde mettra à recharger son véhicule à 19h).
    Et puis le prix de l’électricité va forcément s’emballer, libéralisation oblige (demandez donc aux Anglais ce que ça leur a coûté de détruire leurs services publics de l’électricité et du rail).

  46. waaou les voitures électriques est-ce qu’il y a quelqu’un qui y croit encore sérieusement ? En tant que professionel de l’automobile, je peux vous dire que pour ma part tout ça c’est du vent… à bon entendeur.

    Cordialement

    webmaster de vitre teinté voiture

  47. Allez faire un petit tour au salon de Genève, vous verrez que quasiment tous les constructeurs ont un projet de VE dans les cartons et le présentent sur leurs stand. Interrogez les collectivités (villes, états, régions) du monde entier qui annoncent leurs objectifs en terme de véhicules électriques, avec des avantages significatifs pour leurs usagers. Vous comprendrez alors que c’est loin d’être du vent. Je crois que les signes ne trompent plus, le VE arrive.

  48. @Marie : Justement, la voiture électrique peut aider à renforcer le réseau électrique. Disposer de batteries connecter au réseau peut aider à lisser la courbe de demande et donc les sollicitations des capacités de production et du réseau. L’analyse sur http://www.voiture-electrique-populaire.fr et la rubrique « Enjeux » est intéressante à ce sujet.

  49. Il est interressant de savoir que les voitures électriques seront rechargées pendant les heures creuses,actuellement cet électricité est perdue car il est impossible de faire varier la production en quelques heures; les centrale surtout nucléaires ont beaucoup d’inertie.De plus toutes ces voitures branchées créeront une réserve d’électricité pour lisser les éventuels pics.
    Du point de vu du véhicule lui meme le moteur électrique a un rendement bien superrieur au moteur thermique de l’ordre de 75% et meme + de 90%pour les moteur roues (ex Qued PML)ce qui fait que meme de l’électricité produit par une centrale a charbon ou a gaz produira moins de co² qu’utilisé directement dans un moteur thermique à piston tel que nous le connaissons dans nos voiture dont le rendement s’échelonne de 16% a 20% pour les meilleurs diesel (et encore pas en ville: pour ses derniers qui consomment beaucoup au ralentis)d’ailleur les VE consomment zéro a l’arret et peuvent ,suivant le rendement des moteurs(le rendement ces le plus important)récupérer une part de l’énergie consommer pendant la phase d’accélération, un moteur roue puissant peut lors de freinage récupérer prét de 90% d’électricité.tout ceci indique que le VE a de l’avenir et pour l’autonomie actuellement un petit générateur embarqué permet les 1000kms d’autonomie avec 1.6 l/100 de consommation (voir la volt)et ensuite voir l’évolution des batteries lithium ion vers les lithium air.
    C’est quelques lignes peuvent éclairer quelques point mal compris sur les VE.

  50. salam je ne sais pas vraiment de quoi il retourne du VE ( véhicule électrique!), mais pour ma part l’autonomie et la vitesse vont êtrent incha allah les deux facteurs prioritaires; ce que je sais personnellement, c’est que le VE aura incha allah bientôt la capacitée et la possibilitée de s’auto-alimenter en électricité!
    les batteries ne serviront éventuellement plus qu’au démarrage; et nul besoin de charger ou recharger extérieurement le VE. salam

  51. @Alaric,
    Si vous voulez lisser le réseau avec la batterie de votre voiture électrique ça va vous poser un problème car il vous faut un onduleur (ce que n’a pas le VE); si vous faites cela ce sera au détriment de votre autonomie.
    La réelle alternative sera de coupler la charge à un compteur « intelligent » qui ne le fera qu’en période de faible demande.

  52. 1) Bravo à l’électrique et arrêtons de savoir si l’electricité est nucléaire ou pétrolière car 1 litre de pétrole dans une centrale thermique le tout transformé en electricité pour un VE ca fait un meilleur rendement global et moins de pollution que de le bruler directement le même litre dans un diésel moderne !!

    2) L’autonomie: 80% des automobilistes font moins de 60km/jour, alors arrêtons de penser que l’électrique résoud pas 80% du besoin des 2eme voitures.

    3) Ce qui serra bientot « has been » ce sont les 4×4 lourdingues et polluants qui n’ont rien à faire en ville

    4) Ne parlons pas de la complexité inoui d’un turbo diésel avec radiateur, pompes à injection, moteur, culasses, dynamo, turbo à 10 000 tours , les sondes en tout genre etc..le tout pesant largement plus qu’un jeu de batterie.
    Demain tout le monde rigolera d’avoir poussé aussi loin la technologie absurde du moteur à piston alors qu’un moteur électrique brushless ca a une durée de vie quasiment illimité, ca pèse rien et l’électronique qui va avec configurable à l’infini. On peut jetter enfin toute cette quinquaillerie ridicule qui remplit nos capots.

    5) Voit pas ou se trouve le problème des bornes soit disant complexes. Une prise « machine à laver » suffit pour une volta de 300cv, alors ou est le problème ?.
    Tout simplement ca sonne la disparition des stations services qui n’ont plus lieu d’être (personne y a pensé mais on rechargera sa voiture chez soi ou au super marché durant ses courses (1H de course=60km d’autonomie). 2H au cinéma=100km , ou à l’hotel, ou au camping, ou sur les aires d’autoroute avec une carte de crédit, ou chez ses amis
    On va même voir les grandes enseignes proposer la recharge gratuite contre un ticket de caisse raisonable !!
    Un peu d’imagination et l’électrique va nous simplifier la vie plus que la compliquer.
    Faut simplement modifier sa vision de la « bagnole » congé payé qui faisait 2000km pour aller en italie avec 5 personnes et coffre surchargé.
    Demain le luxe ce sera:
    4×4 de 2Tonnes+péage+essence+limitations+radars+restos autoroutiers+risques+ temps perdu (une fortune)
    Le raisonable sera (moins cher et plus confortable au total) avec
    véhicule électrique tous les jours pour usage privé et train grande vitesse(électrique !) pour aller en italie. Location voiture à l’arrivé éventuellement.

    6) enfin et surtout pour moi le grand mérite de l’électrique est de moduler la pensée écologique unique ambiante comme quoi le vélo serait la seule solution écolo en ville et pas avoir honte de rouler au chaud et protégé par tous les temps.
    Il serait temps de dire:

    GRACE AU VEHICULE ELECTRIQUE LE VELO N’A PLUS LE MONOPOLE DE LA PENSEE ECOLOGIQUE :-))

  53. Bien évidemment que l’avenir c’est la voiture électrique, bien conçue cela va de soit. Il me semble cependant que le vrai problème ne se situe pas au plan technique: je veux dire par là, que ce sont les constructeurs, les pétroliers et les gouvernants qui sont aux manettes et qui décideront ou non d’avancer en ce domaine quand bon leur semblera utile de le faire, car des intérêts colossaux sont en jeux: un point c’est tout.

    Il y a belle lurette que les constructeurs ont tout ce qu’il faut dans leurs cartons pour faire fonctionner un voiture électrique sans aucun problème d’autonomie.

    Le vrai problème, c’est que personne ne sait vraiment comment aborder les réelles difficultés qui découleront de la mise en application de cette révolution industrielle, commerciale et politique tant redoutée, et c’est sans doute la raison pour laquelle, avant de franchir le grand pas, on nous propose des solutions intermédiaires telles les « hybrides », lesquels soit dit en passant ne mangent pas de pain…

    En fait, tant qu’il y aura des voitures munis d’un moteur thermique plus un moteur électrique, il n’y aura ni fermeture d’usines, ni chômages de masse, ni « révolution »: il ne faut surtout pas sous-estimer ces problèmes qui seront majeurs dès lors que la voiture électrique remplacera toute production de voitures munies de moteurs thermiques.

    Car depuis pratiquement toujours, la sous-traitance est de mise partout: il faut bien fabriquer des blocs moteurs, des culasses, des soupapes et leurs sièges, des vilebrequins, des bielles, des pistons, des arbres à cames et leurs courroies ou chaînes de distribution, des systèmes d’alimentations de carburants et de refroidissements, des bougies, des injecteurs, des turbos, des échappements, des démarreurs, des réservoirs d’essence ou de gasoil, des boîtes de vitesses, des ponts, des transmissions des freins… La liste est longue, tellement longue que tout ces organes n’auront plus lieu d’être dès lors qu’une voiture électrique digne de ce nom, remplacera la voiture thermique actuelle quel que soit le carburant utilisé.

    En fait, cela nécessitera la disparition de certains métiers ainsi que de tous les intervenants qui de près ou de loin sont impliqués dans le processus de fabrication des voitures à moteurs thermiques, car une voiture électrique bien conçue n’a besoin d’aucun de ces organes cités pour fonctionner, pas plus d’ailleurs que de l’entretien périodique qu’ils génèrent (plus de vidanges moteur, boîtes, ponts…), plus de remplacement de plaquettes de freins ou autres bougies, courroies, joints de culasse, turbos…

    Hé oui! Une vrai révolution, qui fait tellement peur que personne n’ose l’aborder de manière sereine: de plus, il faudra bien compter avec le manque à gagner des constructeurs, lesquels pour la plupart ont subsisté grâce à la vente des pièces de rechanges. Et les concessionnaires et agents qui n’auront plus rien à vendre ou réparer, que deviendront-ils?

    Par ailleurs, et contrairement à une idée reçue -pour ne pas dire établie- une voiture électrique ne devrait pas être vendue plus chère qu’une voiture « classique » mais au contraire beaucoup, beaucoup moins chère: environ dix fois moins chère… Et voilà encore un autre problème à résoudre: comment récupérer le manque à gagner, tant pour les constructeurs que pour l’Etat? Qui peut se permettre de tuer la poule aux oeufs d’or?

    Et ce n’est pas tout: qu’en pense les pétroliers de tout ce chambardement prévisible? Quelle sera ou plutôt quelle est leur stratégie si tant est qu’ils en aient une: retarder le plus possible cet avénement?

    Si quelqu’un peut répondre, je lui laisse volontiers la plume, car cela dépasse mes compétences: toutefois on peut penser qu’ils ne sauraient rester indifférents…

    Quant à la pollution produite par une voiture électrique par rapport à celle produite par un moteur thermique (et tout les organes qu’il est nécessaire de fabriquer pour qu’il fonctionne, plus les raffineries pétrolières, ainsi que les tonnes d’huiles de vidanges consommées et gaspillées…), il n’y a pas photo: inutile de tergiverser sur ce plan, l’avantage revient indiscutablement à la voiture électrique qui n’a besoin que d’électricité pour fonctionner et si peu d’entretien…

    Mais au fait, laquelle des pollutions est la plus dangereuse pour la santé et le devenir de la population française, le CO2 (qui n’a jamais tué personne en atmosphère libre) ou les microparticules et les NOx que l’on trouve en abondance sur les diesel et qui sont pratiquement inexistants sur les essence? Voilà une question intéressante…

    Comment se peut-il que nos gouvernants par le biais du bonus aient favorisé la prolifération de voitures diesel en France au détriment des essences qui restent encore lourdement taxées alors que partout ailleurs c’est le contraire? Comment se peut-il que la France soit un des rares pays au monde ou l’on trouve à la pompe le litre de gasoil moins cher que le litre d’essence alors qu’il coûte plus cher à fabriquer?

    Qui sait qu’au Japon, à Tokyo notamment, les véhicules diesel -y compris les utilitaires- sont interdits de circulation pour cause de pollution…

    A méditer: il y a bien longtemps que les trains ont abandonnés le charbon et les chaudières, et heureusement que les métros ne fonctionnent pas au gasoil, car il est probable que nous ne serions plus de ce monde pour en parler.

    Même si nous ne pouvons sauver la planète, nous pourrions éviter d’empoisonner les populations en favorisant les moteurs à essence plutôt que les diesel, ceci en attendant la venue des voitures électriques. Evidemment cela ne ferait pas plaisir à tout le monde. Mais qui peut le plus peut le moins…

  54. Bravo , Dan..
    Pas une ligne à retirer, enfin une analyse pertinente et complète de la situation.
    Les efforts pitoyables de Peugeot pour continuer à vendre leur diésels peint en vert façon hybride est révélatrice de l’autisme ambiant.
    Me fait penser aux écrans plats dont la techno était si sophistiquée que ca valait 6000 euros pièce. 8 ans aprés ca vaut a peine 600 euros.
    La naiveté de penser qu’on louera les batteries parce que c’est cher est au diapason des appétits des constructeur qui souhaitent que ce soient eux qui bénéficient de l’économie de l’électrique en nous taxant avec des locations absurdes de batteries surfacturées.
    Pas de chance, les chinois ou les constructerurs US débarqueront et viendront casser les prix.
    La seule vraie menace c’est l’Etat qui va voir baisser la TIP et se refera une santé probablement en imposant des compteurs électriques spécifiques interdisant aux voitures de se recharger sur autre chose (c’est techniquement facile).
    Pour faire bref , merci Dan de cette analyse à envoyer aux rédactions rétros des grand journeaux automobiles qui pleurnichent sur le fait qu’on peut pas encore faire Paris-Marseille d’une seule traite.
    Ca viendra, même avec l’électrique et à des couts qui devraient être inférieur aux voitures actuelles.

    PS: Pourquoi les constructeurs français font des bidules électrique aussi ridicule avec des formes cauchemardesques ou des véhicules deux place en tandem qui font frémir. Un véhicule est un véhicule et pour qu’il se vende il faut qu’il soit attractif. Volta et Venturi l’on bien compris avec des lignes superbes, la future berline volta est prévue à 63 000$/300km soit 50 000 euros, le prix d’un range rover haut de gamme.
    Les renaults ou futures peugeots a 20 000 euros+location 300euros/mois font déja sourire. En plus un VE c’est pas pour faire de la route comme un malade donc la location rapportée au km est d’un cout absurde. (a la limite que ce soit facturé aux nb de cycles de recharche+ amortissement de l’investissement)
    petit exemple: batterie à 15000 euros=15 euros par cycle de recharge+ amortissement dégressif de l’investissement (la valeur d’immobilisation résiduelle de la batterie à la 1000eme recharge =0) @6% bancaire moyenné <500 euros/an.
    Pour un utilisateur lambda faisant 15 000km/an (déja beaucoup pour un VE) avec une voiture autonomie 150km=100 recharges/an=1500 euro
    Total= 2000 euros /an soit165 euros/mois contre 300 gentiment proposé.
    Pour un conducteur modeste réservant logiquement l'électrique à des besoins de ville (8000km/an) il est absurde de louer la batterie. En l'achetant avec un prêt bancaire ca revient tout compris à 100 euros/mois contre 300 chez Renault ?.
    Fait penser aux calculs des installations de panneaux solaire. Chaque fois que je recoit une proposition , je demande si je peux payer cash l'installation.
    Ca n'intéresse alors plus personne car en fait l'opération c'est essentiellement placer un prêt bancaire autour d'un matériel surfacturé !!

  55. Merci, Anti..

    Mais je crois pourtant avoir oublié un élément fondamental à propos d’une « certaine pollution » produite par les moteurs thermiques quels qu’ils soient, et dont personne ne parle jamais alors qu’elle reste fondamentalement très perturbatrice vis à vis de notre environnement vital…

    Il s’agit de la consommation d’air absorbée au cours de la combustion des moteurs thermiques afin qu’ils puissent fonctionner: autrement dit, sans air, pas d’explosion et sans explosion… Pas de pollution! Ici, on voit immédiatement l’avantage des moteurs électriques lesquels n’ont pas du tout besoin d’air pour fonctionner…

    Lorsque je parle de l’air consommé, il faut bien voir que celui-ci est irrémédiablement perdu: on ne peut plus l’utiliser, ne serais-ce que pour… Respirer comme chacun sait! Cela est donc loin d’être anodin.

    Afin d’être plus précis quant aux quantités d’air absorbées par un moteur thermique lors de son fonctionnement, on peut retenir deux chiffres théoriques:

    – on considère un mélange air/carburant dit « pauvre » lorsque le moteur absorbe 1 volume de carburant pour 15 volumes d’air.

    – on considère un mélange air/carburant dit « riche » lorsque le moteur absorbe 1 volume de carburant pour 18 volumes d’air.

    En d’autres termes, ce sont des quantités phénoménales d’air qui disparaissent de la surface de la terre chaque fois qu’un moteur thermique fonctionne (motos, autos, camions, bateaux, avions, etc…). Ce sont donc des milliards de tonnes d’air à la seconde qui sont irrémédiablement perdus…Et en contrepartie, autant d’éléments nocifs récoltés à la sortie des échappements…

    Merci pour votre suggestion d’envoyer mes commentaires aux journalistes spécialisés. Mais la encore, ne croyez-vous pas que les dès sont pipés? Personnellement je ne pense pas que certains journalistes sérieux cache la vérité, mais plutôt qu’en certaines circonstances ils demeurent contraints de se taire ou de changer de métier! Toutefois, il est certain que pour ceux d’entre-eux qui manquent sérieusement de connaissances, c’est bigrement pratique aux dires de leurs employeurs…

  56. Rectificatif;

    Il faut lire:

    – « mélange dit riche » = 1 volume de carburant pour 15 volumes d’air.
    – « mélange dit pauvre » = 1 volume de carburant pour 18 volumes d’air.

  57. Vu la fiabilité des accus d’ordinateurs, il y aura intérêt à avoir de bonnes chaussures de marche dans le coffre de la voiture électrique.
    Quels progrès décisifs, concernant les batteries, depuis une quinzaine d’année ?
    Sur les ordinateurs portables, l’autonomie a été augmentée, principalement, en bridant la vitesse des processeurs.
    Compte tenu des subventions de recherche, accordées par les gouvernements, cette filière est une aubaine pour qui ?
    Voiture électrique ? ne s’agit-il pas de jouets promis par Papa Noël, à la vieille industrie automobile qui nous fait croire qu’elle innove en pratiquant la technique du ‘ copier coller’ . Avec le même moteur et le même châssis, en jouant sur la cylindrée et avec de bons designers combien peut-on créer de modèles commerciaux par an ?
    Faites confiance: Les fabricants de pneus diminuent les distances d’arrêt en freinage de 6 % tous les ans depuis 40 ans…..En même temps, ils équipent la plupart des voitures modernes de pneus ayant de forts indices de vitesse, supérieurs à la limitation de vitesse. Mais à la moindre neige, ces pneus ayant une bande de roulement du type ‘ été’ et ‘haute vitesse’ se plantent et c’est la pagaille qui pourrait être évitée, en partie si des matériaux adaptés au normes ‘tout temps – indice T ‘ étaient utilisés sans aller jusqu’au matériaux ‘ hiver et neige’.
    Autre exemple significatif :
    En formule 1, sous forte pluie, pourquoi arrête t-on la course ? Parce que dans ces conditions, nos champions sont incapables de rouler à la vitesse d’une voiture courante. Ils ont peur du ridicule .
    Y a t-il eu le moindre progrès depuis 40 ans ? non à moins que l’on considère que mettre des pneus sculptés sur une F1 soit innovant..
    Pire, si nos champions, acceptaient de rouler, en adaptant leur vitesse aux conditions de pluies forte,
    leur impuissance et leur lenteur auraient une valeur pédagogique qui ferait prendre conscience à certains, qu’il est intelligent et nécessaire de limiter la vitesse sur autoroute, sous la pluie, afin de préserver un niveau d’adhérence minimum.
    Dans ces conditions, avec une voiture de série, il est en effet possible de ‘battre une F1’ .
    Super, trop fort, Quelle jouissance !.
    Et les législateurs à quoi leur sert leur popularité quand il s’agit d’organiser, raisonnablement, la vie des citoyens ?

  58. salut les bisounours, figurez vous que l’énergie c’est sale et ça pollue ! Après il faut faire le meilleur choix et là on parle d’un diesel qui pollue mon parking sous-terrain mal ventilé ou la rue dans laquelle je me balade avec mon fils dans sa poussette, comparé aux déchets enfouis d’une centrale nucléaire ultra-surveillée, par EDF d’abord, et par l’ASN (indépendante) ensuite.

    Pour vos craintes de tomber en panne d’essence, je vous ai fait un petit rappel des possibilités pour refaire le plein :

    http://blogal.over-blog.com/ar.....78370.html

    Alx

  59. la voiture électrique devrait connaitre un bond phénoménal cette année surtout avec la dernière affaire de vol de documents et divulgations d’infos secrètes aux chinois.
    Par contre je ne suis pas sur que l’état pousse vraiment au développement de l’électrique.
    juste pour rappel 75% du prix de l’essence sont des taxes qui vont dans la poche de l’état

  60. L’état c’est NOUS et nos bulletin de vote.
    Si tout le monde dit que l’électrique c’est bien, pas un élu pour dire le contraire.
    D’ailleurs aujourd’hui , je ne connait pas un élu qui ne dise « vive l’électrique » (et pour une grande majorité sincèrement)
    La chose est entendue et l’état sous la pressions des constructeurs a trainé les pieds le plus longtemps possible pour continuer à vendre 600Kg de mécanique imbécile avec des pistons, des injecteurs des turbos, des boites de vitesse…
    La question du prix ? tout a fait accessoire, de la même façon que tout le monde a un Iphone hors de prix ou bien des 4×4 « économiques » à 50 000 euros..Si la tendance bobo c’est de rouler à l’électrique, ca va être un raz de maré.
    Je compte d’ailleurs bien frimer un maximum avec la Ze que j’aurais 6 mois avant tout le monde !!!
    Si Renault ne commet pas de fautes techniques, ca va etre la ruée !
    Ne nous y trompons pas , les gents vous acheter une électrique, pas par ce que ca fait des économies, mais parce que ca fait branché (pas un jeu de mot)
    Faut par contre une belle carosserie et des finitions high tech (GPS+computer+stéréo) pour valoriser le bobo acheteur (dont je fais partie ;-)) et ca part comme des petits pains !
    On parie ?

  61. Contrairement à @LLD je pense que l’état poussera la vente de voiture électrique.
    « Après déduction de bonus gouvernemental de 5000€, il faudra débourser 21 300€ pour s’offrir la Fluence ZE » source: http://voiture-electrique.dura.....fluence-ze
    5000 euros ce n’est pas rien et la voiture est vraiment belle et classe, après ça reste quand même difficile de choisir l’électrique.

Répondre