Suivez-nous

Smartphones

Redmi K20 Pro : un téléphone milieu de gamme… avec une puce Snapdragon 855 !

La marque Redmi de Xiaomi frappe fort en présentant le Redmi K20 Pro, un mobile très abordable avec un SoC Snapdragon 855 et trois capteurs photos sur le dos – dont un capteur Sony de 48 Mpx.

Il y a

le

Redmi K20 Pro
© Redmi

Il y a quelques jours, Xiaomi profitait du lancement du OnePlus 7 et du OnePlus 7 Pro pour troller son concurrent et attirer l’attention en parallèle sur les Redmi K20 et Redmi K20 Pro, les nouveaux smartphones que l’entreprise vient de dévoiler en Chine.

Flagship Killer 2.0 ?

Avec des caractéristiques proches de celles des appareils hauts de gamme, mais des prix largement plus compétitifs, les Redmi K20 et K20 Pro sont de sérieux concurrents pour les nouveaux smartphones de OnePlus et pour tous les appareils hauts de gamme récemment présentés. D’ailleurs, Xiaomi surnomme déjà ces appareils les « Flagship Killer 2.0 ».

Le Redmi K20 Pro aura des performances comparables à celles des vrais téléphones hauts de gamme à l’instar du Mi 9 ou du OnePlus 7 Pro puisqu’il est doté du même processeur : le Snapdragon 855 de Qualcomm. L’écran est un OLED Full HD+ de 6,39 pouces avec un ratio de 19.5:9, sans bordures, ni encoche. En effet, l’appareil photo frontal de 20 Mpx est logé dans un élément en tiroir qui n’apparaît que lorsqu’on souhaite prendre un selfie.

Redmi K20 Pro

Image : Redmi

Sur le dos du K20 Pro, on a trois capteurs photos : un capteur Sony IMX586 de 48 Mpx, un capteur grand-angle de 13 Mpx et un téléobjectif de 8 Mpx. En ce qui concerne la mémoire, le Redmi K20 Pro a 6/8 Go de RAM et entre 64 et 256 de stockage interne. La batterie est de 4 000 mAh et pourrait se charger à 100 % en 70 minutes.

Redmi va-t-il « tuer le game » ?

Le Redmi K20 ressemble comme deux gouttes d’eau au K20 Pro. Mais à la place de la puce Qualcomm Snapdragon 855, celui-ci utilise un SoC Snapdragon 730 gravé en 8nm. Sur le dos, on a également trois APN mais le capteur de 48 Mpx est un Sony IMX582 mais pas un Sony IMX586.

Avec ces nouveaux mobiles, la marque Redmi entre dans le segment des tueurs de hauts de gamme, alors que celle-ci nous a habitué à des smartphones de gamme intermédiaire ou à des mobiles d’entrée de gamme. Pour rappel, c’est cette année que Xiaomi a décidé de faire de Redmi une marque indépendante au sein de son organisation. Et son premier smartphone, le Redmi Note 7, s’est déjà vendu à 10 millions d’unités.

Pour le moment, on n’a aucune information sur le prix et la disponibilité en Europe. Mais d’après notre confrère GSMArena, le prix Redmi K20 Pro débute à 323 euros en Chine, pour la version avec 6 Go de RAM et 64 Go de stockage. Il devrait s’agir de l’un des mobiles avec SoC Snapdragon 855 les moins cher sur le marché.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests