Suivez-nous

Fintech

Revolut lève 500 M$ pour « la prochaine étape de son aventure »

Cette nouvelle levée de fonds permettra à Revolut d’augmenter l’engagement quotidien de ses millions de clients.

Il y a

  

le

 
Revolut
© Revolut

La pépite britannique Revolut est officiellement valorisée 5,5 milliards de dollars grâce à un nouveau tour de table de 500 millions de dollars en série D. Après s’être déployée un peu partout dans le monde, elle veut maintenant fidéliser ses clients en leur proposant une offre bancaire plus complète et susceptible de les accompagner au quotidien.

« Nous sommes ravis de nous associer à TCV pour préparer la prochaine étape de notre aventure » expliquait l’anglo-russe Nik Storonsky, fondateur et CEO de Revolut à l’occasion de ce nouveau tour de table historique. Cette prochaine étape, comme il la nomme, sera la plus déterminante pour faire de Revolut « une plateforme financière globale ». Cette levée de fonds est la plus importante jamais réalisée dans le paysage fintech européen.

500 millions de dollars

La nouvelle est tombée en ce mardi 25 février 2020. Depuis son lancement le 1er juillet 2015, la startup a levé plus de 836 millions de dollars, faisant d’elle l’une des licornes les plus symboliques et attractives de l’essor de la fintech. Mais lever 500 millions de dollars sur un seul et même tour de table est certainement la nouvelle la plus démentielle que l’entreprise de Nik Storonsky et Vlad Yatsenko ait connu. En janvier 2019, N26 avait déjà fait fort en bouclant une levée de 300 millions de dollars.

Le principal investisseur de ce tour de table a été l’Américain TCV, qui a déjà injecté plus de 1,5 milliard de dollars dans le paysage fintech. « Nous sommes impatients de soutenir l’équipe dans son cheminement pour faire de Revolut l’une des plus grandes sociétés de services financiers au monde », déclarait John Doran de TCV. Revolut indique pour autant que ce tour de table a été rejoint par « un certain nombre » d’autres investisseurs.

Revolut fait désormais partie des fintech les mieux valorisées au monde. Elle a su se positionner confortablement sur le marché, en devenant à la fois attractive pour les particuliers sceptiques (via une offre gratuite), aux voyageurs, et maintenant à un public plus large, cherchant simplement une banque plus simple et transparente. Désormais, elle est dans une très bonne position, alors que le marché des néo-banques se consolide.

Revolut Application

© Revolut

La rentabilité, par la fidélisation des clients

Le positionnement de Revolut a porté ses fruits. Plus de 10 millions de personnes à travers le monde ont souscrit à la néo-banque, et celle-ci vise l’acquisition de 100 millions de clients d’ici 2025. En 2019, les chiffres sont très bons : +169 % d’utilisateurs, et un engagement quotidien en hausse de 380 %. C’est justement sur cette dernière statistique que la néo-banque britannique souhaite utiliser son argent frais.

Le nouveau capital est en effet décerné à l’amélioration et la sortie de nouveaux produits bancaires. Ici, les outils du quotidien seront au centre de l’attention, tout comme la sortie des nouvelles offres de crédit – à la fois pour les particuliers et les entreprises. Bien que son offre gratuite soit la plus intéressante pour plaire aux sceptiques, Revolut mettra l’accent sur ses offres Revolut Premium et Revolut Metal. Ce sont elles qui permettront à Revolut de trouver la voie de la rentabilité. La croissance de ses revenus s’est établie à 154 % sur le dernier exercice.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *