Suivez-nous

Fintech

Revolut lève 800 millions de dollars et continue de grandir

La néobanque britannique veut se servir de cet investissement pour mieux se déployer à l’international.

Publié le

 
Revolut
© Presse-citron.net

Alors que la rumeur enflait depuis plusieurs jours, elle se confirme. Revolut vient d’annoncer avoir levé 800 millions de dollars auprès de Softbank et Tiger Global. Cela porte la valorisation de la fintech à 33 milliards de dollars.

La firme, qui propose une application financière embarquant de nombreux services, compte aujourd’hui plus de 16 millions de clients à travers le monde. Ce nouveau tour de table devrait lui permettre de grandir. Revolut explique ainsi que l’investissement va lui donner l’occasion de poursuivre ses plans de croissance, et notamment l’innovation.

Concrètement, cela devrait ainsi se traduire par des transferts mondiaux plus rapides et faciles pour les clients, ou encore un gestion plus efficace de l’épargne et de l’assurance. La société veut également poursuivre son expansion à l’international et cite particulièrement le marché américain, ainsi que son arrivée en Inde et sur d’autres marchés.

Revolut veut perfectionner son service

Cet apport financier n’est pas pour déplaire à Nikolay Storonsky, fondateur et PDG de Revolut. Il explique ainsi :

Ce tour de table fait de Revolut la fintech la plus précieuse du Royaume-Uni, démontrant la confiance des investisseurs dans notre capacité à fournir des produits qui mettent la barre plus haut pour les attentes des clients dans l’ensemble du secteur des services financiers.

Le dirigeant vend même du rêve en expliquant : « Nous voulons que notre superapplication mondiale offre à nos clients une valeur dix fois supérieure et un service et une sécurité dix fois meilleure que ce qu’ils peuvent obtenir ailleurs. » Cette promesse devrait selon lui se traduire par des services de plus en plus personnalisés, ainsi que par des frais « toujours bas et transparents ».

Cette opération a même pris un tour politique et a été saluée par le ministre des finances britanniques, Rishi Sunak, qui s’est félicité : « C’est une excellente nouvelle que Revolut ait levé 800 millions de dollars supplémentaires et qu’elle envisage de se développer encore davantage – en créant plus d’emplois ici au Royaume-Uni. »

L’annonce est aussi un bol d’air pour Revolut qui a récemment présenté ses résultats de 2020. Sans être catastrophique, l’année a été marquée par une perte de 288 000 dollars en partie liée à la crise sanitaire. La fintech dispose toutefois de précieux atouts pour réussir et bénéficie donc toujours de la confiance des investisseurs. Une vraie concurrence aux banques en ligne.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *