Roland Garros, les statistiques au coeur du jeu

C’est désormais devenu un rituel sinon une tradition aussi geek que sportive : la visite des coulisses technologiques d’un événement sportif majeur tel que Roland Garros.

Pour la deuxième année consécutive, j’ai la chance d’assister à la visite des coulisses technologiques d’un événement sportif majeur tel que Roland Garros.

Cette année, les nouveautés technologiques d’IBM dans le cadre de Roland Garros étaient présentées aux blogueurs en présence de Fabrice Santoro. Parmi elles, les clés du match et l’analyse des réseaux sociaux.

Les nouveautés en détails

IBM est le spécialiste de la récupération et de l’analyse des statistiques au tennis. La société américaine est l’auteur de plusieurs innovations dont la calcul de vitesse du service et le DVD d’analyse de match pour les joueurs.

En étroite collaboration avec la FFT, IBM a ajouté une fonction « Clés du match » dans son application SlamTracker qui permet de suivre les matchs avec les scores et statistiques en temps réel. Avant que les matchs ne commencent, IBM compare les performances des joueurs à un profil type quand ils gagnent pour extraire les fameuses clés du match.

Les clés du match sont générées en utilisant une base de données de 39 millions de points (!) qui représentent pas moins de 7 années de Grand Chelem. Au fur et à mesure du match, les clés du match se mettent à jour en temps réel (comme « remporte plus de 81% de points derrière le premier service » ou « concrétise plus de 10% d’occasions de break »).

L’autre nouveauté concerne l’analyse des réseaux sociaux et des espaces de discussion (forums et blogs) pour mieux comprendre les attentes. Cette analyse permettra de connaître l’opinion du public sur le tournoi, les joueurs, les matchs… Avec de telles données, il sera facile de lister les joueurs les plus cités sur une journée par exemple.

La visite des coulisses

Les coulisses d’IBM se trouvent cette année dans le bâtiment RG LAB 2050 où un certain nombre d’animations sont effectuées par les partenaires du tournoi.

La firme américaine mise tout sur le cloud et le rappelle à plusieurs reprises lors de la visite des coulisses technologiques. À l’endroit où travaillent les équipes IBM pour Roland Garros, on trouve des choses plutôt intéressantes : un écran de contrôle avec la charge et les statistiques du site Roland Garros, un autre écran avec les attaques du site en temps réel, un outil pour montrer la flexibilité du cloud (un clic suffit pour déplacer un service de serveur) et un ordinateur pour simuler l’affichage des informations du match (score, statistiques)…

La suite en photos…


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Pingback: Roland Garros : les coulisses technologiques d'un tournoi mythique | Tennis en France | Scoop.it

  2. On parle finalement rarement d’IBM dans le grand public alors que cette boite m’a toujours bluffé côté entreprise. Merci pour l’article, on comprend mieux ce qu’ils font dans un tournoi de tennis désormais, je pensais qu’ils ne faisaient que mesurer la vitesse du service à force… 😉
    Alors combien d’attaques du site par seconde?

  3. Ces évolutions me font penser aux réseaux sociaux sur lesquels on se documente avant d’aller à un rendez-vous… Même si j’aime bien toutes ces statistiques en cours d’un match, je pense que ça casse un peu le charme.

  4. Si ce que je l’ai ailleurs est vrai, IBM ne fait pas payer l’installation, le matériel, les marqueurs et l’appli web à Roland Garros en contrepartie de la publicité générée par la visibilité.

    Ca fait un beau budget économisé par le tournoi.

    Et la gestion des stats en temps réel est plutôt impressionnante.

  5. C’est vraiment impressionnant de voir le traitement associé à la gestion de toutes les données associées au tournoi et à tous ceux du Grand Chelem : points, typologie des coups, vitesse de service, nombre de coups échangés, et surtout le tout traité en temps réel … une mine inépuisable pour tous les commentateurs, et une source d’informations précieuse pour les joueurs … et leurs entraîneurs
    Le challenge pour les récents qualifiés est de pouvoir définir « leurs » clés du match

  6. Pingback: Roland Garros, les statistiques au coeur du jeu | #VeilleDuJour | Scoop.it

Répondre