Roland Garros : sous la terre battue, la haute technologie

Pour le passionné de tennis que je suis, Roland Garros fait évidemment partie des grands événements sportifs à ne surtout pas rater cette année. Quand IBM m’a proposé d’y aller quelques heures pour découvrir les coulisses technologiques, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté l’invitation.

Pour le passionné de tennis que je suis, Roland Garros fait évidemment partie des grands événements sportifs à ne surtout pas rater cette année. Quand IBM m’a proposé d’y aller quelques heures pour découvrir les coulisses technologiques, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté l’invitation.

Roland Garros et IBM

IBM qui célèbre son centenaire, partenaire depuis 26 ans maintenant avec la Fédération Française de Tennis à Roland Garros, doit assurer toute la partie technique du tournoi. En clair, tout ce qui concerne l’affichage des scores, la collecte et diffusion de nombreuses statistiques, la gestion du site web… tout cela en temps réel. Cela permet à chacun (que ce soit les journalistes, spectateurs, téléspectateurs ou internautes) de suivre le tournoi dans les meilleures conditions et de vivre une expérience unique.

Cette expérience est le fruit de plus de 25 ans d’innovation, on peut par exemple citer le calcul de la vitesse de la balle en temps réel de manière automatique grâce à un radar mais aussi l’accès en temps réel aux statistiques détaillées des matchs…

Les données collectées par IBM sont visibles partout sur le tournoi, que ce soit sur les courts ou sur les écrans mais aussi à l’image. En effet, les statistiques souvent affichées pendant les coupures ou à des moments clés des matchs.

C’est dans le car régie, dans lequel j’ai eu le privilège de rentrer, que l’affichage de ces statistiques est géré sous la houlette du réalisateur. Inutile de préciser l’ambiance à quelques secondes du démarrage des premiers matchs de la journée.

PointStream

IBM PointStream est une technologie mise en place cette année qui apporte une expérience inédite du match de tennis car elle permet de suivre les statistiques et analyses détaillées d’un match en temps réel.

Il y a quelques années, IBM remettait aux 2 joueurs le DVD d’analyse du match permettant ainsi de revoir chaque point et d’analyser à quel moment le match a basculé. Aujourd’hui, cet outil est accessible à tous et les statistiques et analyses sont donc instantanées.

Pour tous les fans de tennis, cet outil formidable permet de voir la façon dont leur joueur favori est en train de jouer, point par point, et ce grâce à plusieurs données : double-fautes, points gagnants, fautes directes, montées au filet, nombre de frappes et bien d’autres. On peut choisir de limiter les statistiques sur un jeu en particulier ou sur tout le match.

Avec un tel outil, les possibilités d’analyse et de décryptage sont vraiment intéressantes — à moins de s’y connaître un minimum.

Mobilité

L’autre nouveauté de cette année est la sortie de l’application Roland-Garros pour iPad. Cette application permet de visualiser les résultats et scores en temps réel, les temps forts, des photos et vidéos inédites mais aussi les biographies des joueurs. Ce sont tous les points forts de l’application mobile qui ont été repris et le résultat est assez probant je trouve.

L’application Android, a elle aussi été lancée cette année, puisqu’elle est disponible depuis le 19 mai sur le Market. Rien à redire aussi sur l’ergonomie et la réactivité de l’application, elle s’adapte très bien à l’OS mobile de Google. En revanche, je ne suis pas parvenu à voir un match en live vidéo durant mon test.

Quant à l’application iPhone, qui comptabilisait 100 000 téléchargements en 2009 et plus de 350 000 en 2010, elle intègre désormais la radio officielle, la carte du stade ainsi que les biographies des joueurs.

Pour bénéficier de tous les contenus en illimité, que ce soit les applications iPhone, iPad ou Android, il faut être abonné Orange (diffuseur officiel mobile et éditeur de l’application).

TV connectée

Toujours dans cette optique d’innovation, France Télévisions et IBM ont inauguré les premiers tests de services HbbTV diffusés nationalement sur la TNT. Concrètement, il s’agit d’une expérimentation réalisée pendant le tournoi destinée aux téléviseurs connectés utilisant le nouveau standard européen HbbTV.

Concrètement, si vous avez une télé qui supporte ce standard, il faut aller sur les chaînes France 2 HD ou France 4 pour profiter de cette expérimentation. Vous devrez voir en plus des informations additionnelles sur le match mais aussi un menu contextuel qui permet de naviguer dans les scores et statistiques, actualités, photos… tout en gardant un oeil sur le match.

Ces informations, que l’on aurait pu aller chercher sur son ordinateur ou téléphone, deviennent accessibles directement avec la télécommande de sa télé.

Il est passionnant de découvrir l’envers du décor d’un événement sportif d’une telle ampleur et de rencontrer ces personnes qui travaillent dans l’ombre pour vous proposer du spectacle durant la quinzaine. Et une place dans la loge IBM sur le court central est quand même un petit bonus qui ne se refuse pas, il faut bien le dire.

Note d’Eric : IBM invite régulièrement journalistes et blogueurs à découvrir les coulisses de grands évènements desquels ils sont prestataire technique. J’y avais eu droit pour l’édition 2009 de Roland Garros.


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. J’adorerai être invité sur place également, vivement que IBM m’appelle aussi héhé! Ce qui m’a toujours impressionné c’est la mesure en temps réel de la vitesse de la balle, bien que j’ai lu des explications sur le sujet je ne comprends toujours pas très bien comment c’est possible, et avec autant de précision…

  2. Super article, c’est toujours intéressant de voir ce qui se passe en coulisse.
    Merci de nous avoir fait partager cette expérience.

  3. Étant simple amateur et fan de tennis, je ne me rendait pas compte qui fallait un tel travail et une technologie ultra performante pour arriver à calculer toutes les statistiques d’un match et bien maintenant je le sait.
    Merci du partage et de m’avoir fait plongé au cœur de cette technologie 😉

  4. Pingback: Roland Garros : sous la terre battue, la haute technologie – Presse-citron | C-Sport

  5. J’aurai également voir ça de plus prés. Les coulisses d’un événement sont souvent bien gardé, dommage car pour les geeks que nous sommes c’est la ou la technologie se trouve.
    Bel article qui nous fait salivé en tout cas

Répondre