Royaume-Uni : la police retweete accidentellement du porno (et du piratage)

A cause d’une « erreur humaine », un compte Twitter géré par la police a accidentellement relayé une diffusion en direct et illégale du match de boxe entre Anthony Joshua et Carlos Takam. Le live diffusait aussi des vidéos pornographiques à la place des pauses publicitaires.

Au Royaume-Uni, une histoire un peu embarrassante concernant la police d’Avon et Somerset (sud-ouest de l’Angleterre) circule dans les médias. Selon plusieurs articles, dont un de la BBC, le compte Twitter « ASPolice Op Support » (support opérationnel de la police d’Avon et Sumerset) a retweeté une diffusion illégale sur Periscope d’un match de boxe très suivi qui opposait Anthony Joshua et Carlos Takam, samedi.

Et ce n’est pas tout puisqu’en plus d’avoir partagé un match de boxe piraté, ce compte aurait également partagé du porno puisque la personne qui a fait le live streaming a décidé de diffuser des vidéos pornographiques entre les rounds.

D’après la BBC, les responsables ont déjà sorti un communiqué sur cet incident. « Nous sommes au courant que la nuit dernière un lien de spam, contenant du contenu inapproprié, a été accidentellement retweeté par l’un de nos comptes Twitter pour l’A&S Police », lit-on dans ce communiqué.

La police d’Avon et Somerset indique que le lien a été supprimé après « une heure », dès qu’elle fut alertée. Ce retweet aurait été causé par une erreur humaine.

Au Royaume-Uni, où la pornographie est parfois un sujet sensible, cette erreur n’est bien entendu pas passée inaperçue. Bien sûr, les retweets accidentels peuvent arriver à n’importe qui. Mais quand on gère le Twitter de la police, ce genre d’accident est deux fois plus embarrassant (c’est aussi valable quand on gère des écrans publicitaires) .


Nos dernières vidéos

Répondre