Connect with us

Sciences

La Russie veut construire une colonie humaine sur la Lune dans 20 ans

L’agence spatiale russe a annoncé qu’elle souhaitait établir une colonie lunaire d’ici l’année 2040, un projet similaire à celui de la NASA.

Il y a

le

Lune Russie
La surface de la Lune © NASA

En 1969, les premiers astronautes de la NASA mettaient le pied sur la Lune, déposant du même coup un drapeau américain sur le satellite. Avant que cela ne se produise, la Russie et les États-Unis étaient alors en pleine guerre froide, période de tensions extrêmes durant laquelle il fallait sans cesse démontrer une puissance supérieure à celle de l’autre pays. Si les USA ont réussi à envoyer un homme sur la Lune avant la Russie en 1969, une course à la Lune semble avoir lieu de nouveau, sous forme de futures colonies.

La Russie vise la Lune avant Mars

En effet, l’agence russe Roscosmos a fait part de sa volonté de créer une colonie lunaire d’ici l’année 2040, et si cela semble loin, il ne s’agit après tout que d’une vingtaine d’années. Le chercheur Anatoly Petrukovich a indiqué qu’il était logique de se focaliser sur la Lune plutôt que sur Mars à cause de la technologie actuelle. Il a ajouté : « Le projet que nous expérimentons vise l’habitation à long terme par les humains. Il s’agit d’une colonie à la surface de la Lune ».

> Lire aussi :  Une intelligence artificielle découvre des ondes radio provenant d'une autre galaxie

Dmitry Rogozin, directeur de l’agence russe, a déclaré que cette étape était « un moment très important » pour Roscosmos. Malgré les difficultés financières de cette dernière, le patron évoque un plan quinquennal qui ferait entrer le pays dans une nouvelle ère spatiale. Yevgeny Mikrin, concepteur en chef du programme, indique que l’agence pourrait se pencher sur ce projet dès l’année 2025. Une fois lancé, celui-ci se ferait autour de trois phases, à savoir, le lancement d’une base, une mission habitée puis la construction d’une base permanente.

Quant à la NASA, elle souhaite se concentrer sur la Lune également, mais comme plutôt comme un tremplin pour aller sur Mars. Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, vise la décennie pour sa future colonie lunaire : « À l’heure actuelle, nous construisons une station spatiale, nous l’appelons ‘Gateway’, qui sera en orbite autour de la lune – imaginez qu’il s’agit d’un module de commande réutilisable où nous pouvons avoir une présence humaine en orbite autour de la lune. De là, nous voulons des atterrisseurs réutilisables qui vont et viennent à la surface de la Lune. Nous pensons pouvoir y parvenir en une dizaine d’années, l’idée étant de prouver la capacité, de retirer le risque, de prouver la physiologie humaine et d’aller ensuite sur Mars ».

> Lire aussi :  Pour protéger les élections aux USA, Facebook suspend plus de 100 comptes suspects

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests