Suivez-nous

Smartphones

Samsung investit pour rendre son prochain Galaxy Fold plus résistant

Principal défaut des smartphones pliables, l’écran plastique P-OLED pourrait être mis de côté par Samsung, au profit d’un écran en verre.

Il y a

  

le

 
Samsung Galaxy Fold
© Samsung

Il coûte « seulement » 149 dollars à être changé. Lors de la commercialisation du nouveau Galaxy Fold, Samsung avait communiqué au sujet du prix de remplacement de l’écran de son premier smartphone pliable, si jamais l’un de ses clients le cassait. La marque comptait tirer le prix verre le bas, afin de rassurer les acheteurs. Il faut dire qu’il s’agit de la partie du terminal la plus fragile, et se montre comme la principale limite au développement de cette nouvelle forme de form factor.

Mais les choses pourraient changer. Au détriment d’un écran P-OLED (plastique), Samsung serait en phase de développer son prochain modèle de smartphone pliable avec une nouvelle technologie d’écran en verre. L’information n’a pas été officiellement déclarée, mais l’un des principaux fournisseurs du géant sud-coréen vient d’annoncer une augmentation mystérieuse de sa production.

Le Galaxy Fold 2 avec un écran en verre ?

Selon ET News, le fournisseur Dolnsys – l’un des principaux collaborateurs de Samsung pour la partie de l’écran – vient de révéler qu’une augmentation « sur le long terme » va être effectuée dans sa chaîne de production. Depuis son lancement en 2010, les investissements perçus par Dolnsys auprès de Samsung Venture Investment sont conséquents, et permettront d’ailleurs à l’entreprise d’ouvrir une nouvelle chaîne de production au Vietnam, en plus de celle de Corée du sud.

Oubliez le Galaxy Fold, Samsung présente un concept de téléphone à clapet et à écran pliable

L’investissement sera stratégique : Dolnsys n’est pas qu’un simple fournisseur d’écran à Samsung. L’entreprise détient une méthode de conception d’écran pliable en verre, en utilisant une technologie de verre trempé ultra fin, d’une épaisseur inférieure à 100 micromètres. Avec elle, la marque sud-coréenne de smartphones pourrait mettre de côté la dalle en plastique qu’elle utilisait sur son Galaxy Fold, beaucoup trop susceptible aux rayures qu’une dalle en verre.

De cette recherche de l’exclusivité, Samsung en a d’ailleurs établi un contrat très strict pour Dolnsys : pendant la durée du partenariat, le fabricant ne pourra fournir que le géant sud-coréen, de quoi montrer l’importance du marché au sujet du développement du premier écran pliable en verre.

La course à l’écran pliable en verre

Malheureusement pour Samsung, Dolnsys est loin d’être le seul fabricant à se pencher sur le dossier. Bien que la société soit déjà en phase de production de ses produits, d’autres fournisseurs sont également prêts à commercialiser leur écran pliable en verre.

Présentée comme une référence en matière d’écran de smartphone, l’entreprise américaine Corning planche par exemple sur le sujet. La société créatrice du fameux verre de type Gorilla Glass, a présenté en mars dernier une technologie permettant de faire plier le verre, à la façon de ce que propose Dolnsys. Mais de son côté, Corning est plus sur sa réserve. Elle avait affirmé qu’elle ne proposerait pas de version définitive de sa dalle pliable en verre avant que le marché des smartphones pliables ne soit démocratisé chez les gens.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests