Connect with us

Sciences

Des scientifiques dévoilent un plan pour que des extraterrestres puissent nous trouver

Une équipe de chercheurs se penche sur la fabrication d’un puissant laser qui pourrait indiquer aux extraterrestres, s’ils existent, l’endroit où se trouve la Terre. Pour les scientifiques, cette « porch light » serait une façon d’indiquer l’accès à notre planète.

Il y a

le

extraterrestres laser
© MIT

Chercheur au MIT, James Clark a publié une étude dans laquelle il suggère que l’on installe un puissant faisceau lumineux qui pourrait permettre aux extraterrestres de se diriger jusqu’à la Terre. Selon lui, ce projet est « difficile, mais pas impossible ». Le laser en question pourrait s’assimiler à une porch light, c’est-à-dire à la lumière de l’entrée d’un porche ou d’une véranda. De fait, il s’agirait là de rendre visible l’accès à notre planète.

Un laser pour inviter les extraterrestres à boire un café

Plus concrètement, Clark ajoute : « Les types de lasers et de télescopes construits aujourd’hui peuvent produire un signal détectable, de sorte qu’un astronome peut regarder notre étoile et voir immédiatement quelque chose d’inhabituel dans son spectre. Je ne sais pas si les créatures intelligentes autour du soleil seraient leur première hypothèse, mais cela attirerait certainement davantage l’attention ». Pour lui, il faudrait exploiter qu’un faisceau de 1 à 2 mégawatts soit photographié par un télescope dont la hauteur maximale est de 45 mètres. Positif à l’égard de son initiative, l’auteur de l’étude affirme qu’en faisant clignoter un message, ce procédé n’aurait besoin que de quelques années pour que le message arriver à destination.

> Lire aussi :  Le Japon va tester son ascenseur spatial

Néanmoins, plusieurs questions de sécurité se posent, puisque la puissance du laser en question pourrait être dangereuse pour l’œil humain comme pour les caméras présentes à bord des engins spatiaux. De fait, le chercheur au MIT suggère que le faisceau soit installé de l’autre côté de la Lune, ce qui pourrait être plus sûr bien que plus compliqué.

Si le projet n’est pas encore totalement au point, James Clark espère tout de même susciter l’intérêt de la communauté des scientifiques afin qu’elle se penche sur le développement de techniques d’imagerie infrarouge.

Cela fait plusieurs années que des scientifiques envoient différents messages dans l’espace afin qu’ils puissent être repérés par de potentiels extraterrestres. En 1972, la NASA a envoyé la plaque de Pioneer dans l’espace en la plaçant sur les sondes spatiales Pioneer 10 et Pioneer 11. La plaque dévoile le chemin à suivre pour se rendre jusqu’à notre planète, ainsi qu’une représentation des hommes et des femmes.

plaque de Pioneer

La plaque de Pioneer

Source

> Lire aussi :  Vous cherchez une trace de vie ? Direction Proxima B !

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Bob (MC Melun)

    7 novembre 2018 at 12 h 24 min

    Quelques années ? L’extra terrestre serait donc à notre périphérie soit depuis son point d’attache (vu déjà la distance de Proxima, quelques années lumières), soit déjà en balade… C’est plus qu’utopique…

  2. DOODOM

    10 novembre 2018 at 18 h 21 min

    Ils sont déjà là la preuve n’est plus à trouver, n’est plus à faire.
    C’est déjà fait, l’évidence est devant nous. La présence extraterrestre ne fait aucun doute au vu des témoignages les plus fantastiques qui existent…
    Et ce n’est pas parce que l’information ne passe pas d’une matière grise à l’autre qu’il faut croire qu’il n’y a rien.
    non non les témoignages sont bien réels ils vont parfaitement dans ce sens, juste à toi d’ajuster ta matière grise…

    If you want, you can !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests